Tout a basculé...
 

Partagez | 
 

 La dure école de la vie (Percebrise ft. Zathiir)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Réfugié(e)
Messages : 378
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 20
Localisation : Limousin
MessageSujet: Re: La dure école de la vie (Percebrise ft. Zathiir)   Jeu 25 Mai 2017 - 21:10


Très bien, il lui raconterait la sienne.
À mesure qu'elle contait son histoire, il imaginait les différents endroits que la petite draque mentionnait. Vu qu'il avait voyagé à peu près partout dans le royaume -ou au moins avait-il survolé les lieux qu'il n'avait pas en le temps d'explorer en profondeur, il arrivait très bien à visualiser son interlocutrice à travers tous les milieux dans lesquels elle avait vécu. Les Montagnes Rouges : Percebrise ne les appréciait pas. Même si elles servaient de refuge à un grand nombre de dragon, la chasse y était mauvaise, le climat trop rude, et même si la couleur blanche du dragon se révélait être un excellent camouflage dans ce genre d'endroit fortement enneigé, il ne s'y plaisait jamais.
Il continua à tendre l'oreille tandis qu'au-dessus d'eux le soleil brillait de mille feu. Si la chaleur ne l'étouffait pas encore, l'albinos avait cependant très soif et pour pallier le manque d'eau, il déglutissait à raison de plusieurs fois par minutes sans s'en rendre compte. Heureusement que les écailles le protégeait.

"Ah, ces Skotls..." grommela-t-il à l'intention de la draque. Il ne les connaissait que trop bien.

Percebrise secoua la tête, signifiant qu'il n'avait pas de questions à lui poser. Maintenant, c'était son tour.

"J'ai éclos sur l'Île de Feu, au milieu de la mer de sang à l'est. Mon frère, qui répond au nom de ThaEron, a été plus malin que moi à ma naissance, il est également né avant moi ; je me suis retrouvé banni. Il n'a jamais réussi à me tuer mais s'il avait eu l'occasion il n'aurait pas hésité une seule seconde. Ensuite..."

Il hésita, et chercha ses mots.

"Ensuite je sais que toute ma famille a été massacrée, sauf ThaEron. Il s'est échappé et a survécu ; il a passé sa vie de draque sauvage et une fois dragon, il a rejoint le Lavadôme et les Anklènes avec qui il a passé sa vie a étudié la magie. C'est d'ailleurs un "puissant" dracomage. De mon côté, disons que j'ai survécu comme j'ai pu en errant un peu partout. J'ai appris le parl et j'ai mené une vie de mercenaire à partir du moment où j'ai craché mes premières flammes ; je concluais des pactes avec les hominidés, souvent des humains, et quelques fois des nains même si ces derniers se montrent très versatiles quant aux termes de nos contrats.
Ensuite ça devient un peu compliqué. J'ai rencontré mon frère que je n'avais pas vu depuis notre naissance, et j'ai appris qu'une de nos soeurs était vivante. Après ça, j'ai abandonné mon contrat avec un humain qui désirait soutirer des provisions au Lavadôme, en quittant ce lieu maudit. C'est là que j'ai rencontré une dragonnelle qui fuyait elle aussi. Je l'ai accompagné pendant un temps, mais nos chemins ont du se séparer. Après ça, je me suis installé dans la Vallée de Sadda. Arrête-moi si je vais trop vite...
"

Et là, la partie délicate commençait. Il n'avait pas vraiment envie d'en parler mais après tout, il n'en avait plus rien à faire... C'était du passé, non ?

"À Sadda, j'ai aidé une grise sans écailles et ses amies à fuir une caverne où un dragon les retenait prisonnières, pour des raisons obscures. Elles ne savaient pas voler, il a donc fallut que nous filions à toute vitesse pendant qu'un incendie ravageait la forêt et mon territoire. Je n'ai eu d'autre choix que de les emmener jusqu'au Lavadôme car elles souffraient d'un mal que seul les Anklènes pouvaient peut-être soigner. C'est ThaEron qui s'est occupé d'elles... Et moi je suis parti, je n'avais plus rien à faire là-bas."

Il avait dit beaucoup de choses en peu de temps mais c'était le gros du gros. Pas besoin de retransmettre toutes les émotions qu'il avait ressenties en 55 ans.

"Voilà voilà, et là je cherche un nouveau territoire mais tu le sais déjà. C'est tout..."

Il se retrouva un peu gêné, vu qu'il n'avait plus rien à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 191
Date d'inscription : 28/04/2016
Age : 17
Localisation : Nouvelle-Caledonie
MessageSujet: Re: La dure école de la vie (Percebrise ft. Zathiir)   Mer 5 Juil 2017 - 11:53




Zathiir écouta attentivement l’histoire du blanc, tentant de se représenter l’itinéraire du dragon. Malheureusement elle se rendit vite compte que ses connaissances géographiques étaient plutôt limitées et, assez tôt, elle ne put que se contenter de se représenter les lieux nommés avec les images floues de son imagination. Bien sûr elle en connaissait certains: le Lavadôme et... En réalité c’était le seul lieu qu’elle semblait avoir en commun avec l’albinos. Le monde était si vaste mais semblait étrangement tourner autour du royaume draconique. Sur le coup elle regrettait un peu de ne pas avoir étudié attentivement les cartes des anklènes mais, pour elle, un dragon devait se représenter le monde à travers ses voyages et ses expériences, pas sur un morceau de parchemin. C’était une vision plutôt... conservatrice des choses, mais c’était son opinion.

Elle suivit presque religieusement les paroles du dragon comme une dragonnette qui écoute les histoires de sa mère puis lorsqu’il eut fini, le silence s’installa pendant quelques instant. Ce fut finalement elle qui le rompit. Cependant ce ne fut pas pour poser une question mais plutôt pour exprimer ses pensées à voix haute. Elle était plutôt satisfaite du manque de question de Percebrise et ne souhaitait pas provoquer une curiosité réciproque si elle lui posait les siennes.

- Une grise ? J’ignorais que c’était possible. J’ai rencontré un gris juste avant de quitter les marais. Il cherchait quelqu’un d’ailleurs.

Elle ébroua sa tête pour chasser une mouche qui s’était posée sur ses arcanes, en délogeant deux autres qu’elle n’avait pas remarqué sur sa crête insensible. Les reptiles n’étaient de toutes évidences pas les seuls à être assoiffés.

- C’est étrange comme tous les chemins semblent mener les dragons vers le Lavadôme. Un ramassis de dragons lents et gras qui obéissent à celui qui est perché plus haut qu’eux  et pourtant cet empire dure encore après plusieurs générations. C’est à ne rien y comprendre. Elle leva le museau vers le ciel. Des centaines de dragons, chacun possédant la force de combattre une armée mais tellement sots que seul une poignet d’entre eux sauraient abattre un âne.

Elle reporta son attention sur son interlocuteur.

- Excuse moi, je crois que je me suis égarée dans notre discussion. Dis moi, as tu déjà vu l’océan ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 378
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 20
Localisation : Limousin
MessageSujet: Re: La dure école de la vie (Percebrise ft. Zathiir)   Lun 14 Aoû 2017 - 20:48

[Avec le nouveau contexte, je propose que nous finissions le RP ici, je te laisse de quoi faire une fin ^3^]


"C’est étrange comme tous les chemins semblent mener les dragons vers le Lavadôme. Un ramassis de dragons lents et gras qui obéissent à celui qui est perché plus haut qu’eux et pourtant cet empire dure encore après plusieurs générations. C’est à ne rien y comprendre. Elle leva le museau vers le ciel. Des centaines de dragons, chacun possédant la force de combattre une armée mais tellement sots que seul une poignée d’entre eux saurait abattre un âne."

La mine se Percebrise se fronça et il n'écouta la fin de ce qu'elle racontait que d'une seule oreille bien peu attentive. D'un côté ce qu'elle disait était bien vrai, les dragons du Lavadôme étaient réellement à part et même lui avait beaucoup de mal à les comprendre eux et les étranges coutumes. Or...

"C'est un peu vrai, il n'y a que des fous, des paresseux ou des tyrans qui montent sur le trône et rares sont les bons dragons royaux." Il eu une petite pensée pour Kirasha, se demandant ce qui était advenu d'elle : il avait entendu dire qu'elle avait à nouveau causé du grabuge au Lavadôme et que cela n'avait pas été sans conséquence, mais il ne savait rien de plus à ce sujet. "Pourtant il y a du potentiel. S'il n'y avait pas autant de fixettes sur les loisirs, le plaisir et la luxure, s'ils arrivaient à se souvenir les nobles valeurs qui ont poussé les premiers dragon à ériger le Lavadôme, ce serait très différent, et peut-être que nous, dragons, connaîtrions à nouveau l'Âge d'Or. Il y a tellement de potentiel, mais c'est dorénavant impossible de repartir à zéro... À moins qu'une terrible catastrophe survienne et décime une majorité d'entre nous, cela nous secouerait un peu !" plaisanta-t-il en songeant à cette drôle d'idée. " non vraiment, je ne sais pas... Moi aussi je m'égare."

Il essaya de se souvenir ce qu'elle lui avait demandé ensuite. En levant les yeux aux ciel il remarqua que le soleil faisait son trajet plus vite qu'il ne l'avait cru ; s'il désirait atteindre les hauts plateaux avant la nuit il ferait mieux de se dépêcher.

"L'océan, oui, je l'ai déjà vu c'est justement par-là que je vais me rediriger... Un drôle d'endroit. Beaucoup de dragons y viennent pour admirer la vue -mais pas trop pour pêcher, tu sais, vu que beaucoup de nos congénères n'aiment pas trop ce goût... Même moi des fois, erk."

Percebrise leva une nouvelle fois la tête et une idée germa dans son esprit.

"Nous pourrions faire au moins une partie du voyage ensemble, si tu le désires ?" dit-il en se grattant le cou.

Fin de RP pour moi


Dernière édition par Percebrise le Jeu 17 Aoû 2017 - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 191
Date d'inscription : 28/04/2016
Age : 17
Localisation : Nouvelle-Caledonie
MessageSujet: Re: La dure école de la vie (Percebrise ft. Zathiir)   Mer 16 Aoû 2017 - 11:01




Percebrise ne semblait pas partager son point de vue concernant les lézards du Lavadôme, ou du moins avait-il encore un peu d’espoir pour eux. Zathiir elle même ne comprenait pas tout à fait pourquoi les habitants du Royaume Draconique la répugnaient à ce point. Après tout, sa propre mère trouvait ses origines sur la colline des Anklènes qu’elle avait quitté pour suivre son père, mal lui en prit. Il fallait croire que la polychrome tenait plus du rouge que de la verte.

Cette pensée la fit froncer le museau, Je ne ressemble pas du tout à mon père ! S’insurgea-t-elle.

Elle se concentra sur les paroles du blanc, tentant de chasser loin d’elle ces réflexions désagréables. L’albinos aussi semblait perdu dans ses pensées.

"- L'océan, oui, je l'ai déjà vu c'est justement par-là que je vais me rediriger... Un drôle d'endroit. Beaucoup de dragons y viennent pour admirer la vue -mais pas trop pour pêcher, tu sais, vu que beaucoup de nos congénères n'aiment pas trop ce goût... Même moi des fois, erk."

Elle se demandait bien de quel goût il parlait: le goût des poissons ? Le goût de l’eau ? On lui avait dit que l’eau des mers et des océans était salée mais elle était persuadée que cela ne devait pas être aussi terrible que de boire la tasse dans une mare d’eau croupie (et elle parlait en connaissance de cause). Quoi qu’il en soit, elle se jura de se prêter à la pêche si d’aventure elle atteignait un jour les côtes.

"- Nous pourrions faire au moins une partie du voyage ensemble, si tu le désires ?" dit-il en se grattant le cou.

Elle considéra la proposition de Percebrise, après tout pourquoi pas ? Cela lui ferait de la compagnie et il était toujours profitable de bénéficier de l’expérience d’un dragon plus âgé.

«- Pourquoi pas ? Mais j’ai bien peur de devoir monter sur ton dos si je ne veux pas te ralentir.»

Et il fallait bien avouer que cela l’arrangeait d’épargner quelques lieues de marche à ses pattes encore douloureuses.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La dure école de la vie (Percebrise ft. Zathiir)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La dure école de la vie (Percebrise ft. Zathiir)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Effondrement en Haiti: de la mairie au propriétaire de l'école .
» Nashville - Rappel du Club École -
» Effondrement de l'école ''Grace Divine''Canapé Vert
» Des actions pour le maintien des filles à l'école

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Age de Feu (RPG) ::  :: Lois & Légendes :: Archives :: Montagnes Rouges-
Sauter vers: