Tout a basculé...
 

Partagez | 
 

 Regarde Ted, un Papillooooon ! ⌂ [Raïn/Dana] →FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar
Réfugié(e)
Messages : 642
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 17
Localisation : Quelque part vers un lac
MessageSujet: Regarde Ted, un Papillooooon ! ⌂ [Raïn/Dana] →FINI   Mer 29 Juil 2015 - 23:27














  ❝REGARDE TED,UN PAPILLOOOOON !❞
ft.raïn

 
Nobody is ever lost.

 

PAPILLONS. Papillons partout. La forêt de glace était magnifique, et il y avait des PAPILLOOOOONS. La chose que Dana vénérait presque, parce que c'était tellement joli. Et c'était un insecte gentil. Pas comme les araignées qui te sautaient dessus et qui te piquaient et qui sont pasbelles tout plein avec leurs papattes et tout et c'est pas joli. Bref. La jeune fille s'amusa donc a courir après eux, puis, rappelé par Ted, elle avait préparé à manger, un peu de riz qu'elle transportait dans ses sacoches, du thé, parce que merde, il ne faisait pas chaud du tout en ce moment, elle fit aussi bouillir des pousses de bambou pour Ted... et aussi pour elle, parce que c'était bon. Elle finit par manger des morceaux de viande séchés et des mûres qu'elle avait trouvé un peu plus tôt dans les bois.

« Teddy ? Tu restes ici, je vais repérer un peu autour... Voir ce qu'il y a tout ça tout ça...
- Tu vas courir après les papillons quoi.
- Heh. Tu a déjoué mes plans machiavéliques... Lirais-tu mes pensées ? Fourbe animal !
- Non, je te connais juste bien, et vu qu'il y a plein de papillons... Juste, les écrase pas dans tes mains et ne vient pas pleurer dans mes pattes après parce que "LE PILLON IL EST MOOOORT", okay ?
- Nia nia nia, j'avais dix ans, vieux gâteux. »

La petite se leva pour se dégourdir un peu les jambes, le thé à la main, regardant tout autour d'elle. Elle voyait une étendue de foret enneigée au loin... Elle était en route pour retourner chez elle, histoire de dire bonjour à ses parents. Elle avait fait toute la côte et avait même vu les protectorats, de loin, vu que ses parents lui avait déconseillé d'y aller, c'était apparemment un peu dangereux. Mais tellement de dragons en un seul endroit... Imaginez un jour, si elle pouvait visiter le Lavadôme. Des frissons la parcourait rien que d'y penser.

Dani continuait à marcher, fixant les papillons qui volaient un peu partout. C'était tellement beau. La nature, toussa, c'était toujours quelque chose qu'elle appréciait. Bizarrement, un genre de vent se leva. Irrégulier, comme... comme un souffle. Cela venait de derrière elle. C'était un vent chaud et il ne fallait pas mentir, ça ne sentait pas la rose. Meh, les cadavres d'animaux traînaient un peu partout. Elle continua d'avancer, vers un gros bosquet, pleiiiin de papillons. Elle récupérait quelques brins du buisson, et en passa dans ses cheveux. Elle se retourna pour retourner vers Teddy mais... Elle remarqua qu'en fait, le vent n'était pas du vent. C'était vraiment un souffle. De la créature la plus grande qu'elle n'avait jamais vu. C'était un... Un... Un dragon. Oh. Oh mon dieu.

« B...bonjour ? » Balbutia t-elle en draquine, presque tremblante. Mon dieu. Un dragon devant elle. TEDDYYYYYYYYYY.


Spoiler:
 
   

   

© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH


   


Dernière édition par Danalhéa le Mer 28 Juin 2017 - 14:07, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 798
Date d'inscription : 28/02/2014
Age : 22
Localisation : Parmi le manteau de brume...
MessageSujet: Re: Regarde Ted, un Papillooooon ! ⌂ [Raïn/Dana] →FINI   Jeu 30 Juil 2015 - 11:40



RaÏnvir était furieux. En cette douce matinée, le soleil n'était heureusement pas trop capricieux pour déverser une chaleur excessivement désagréable sur ses écailles.
En réalité, cette journée paraissait débuter d'excellentes manières. La plaine qu'il traversait à vol endiablé était plongée dans un profond silence, brisé uniquement par le sifflement du vent dans ses oreilles. L'air pur était plein de fraîcheur, et il voyageait dans son royaume. Le ciel.

Mais cette journée ne pouvait pas commencer plus mal. Voilà maintenant plusieurs jours qu'il traquait le troll de Nyrune, suivant ses traces depuis la cité même. Il avait quitté le protectorat d'Anéa en remontant par le lac vert, et depuis suivait les routes pour interroger les marchands ambulants et résidents de la côte. Mais plus il s'éloignait du protectorat, plus les hominidés devenaient méfiants à son passage. Les récits des guerres draconiques et de leur conséquence restaient encore dans la tête des humains, et ils n'avaient pas permis aux dragons de se faire mieux connaître, en tout cas pas en bien. Ainsi, RaÏnvir devait parfois essuyer un refus pur et simple de conversation de la part des peuples de la côte. Certains claquaient la porte de leur maisonnée, espérant le voir déguerpir s'ils ne donnaient pas signe de vie. Quand Sarushzor s'éveillait à l'intérieur de lui, le dragon gris était presque tenté de brûler leur domaine, par simple agacement. Quoique l'on puisse le haïr ou le craindre, il ne permettrait pas qu'on l'ignore.

En repensant à leur périple, Sarushzor commenta amèrement.

-"Les humains..."
-"Nous sommes entrés dans Portangue si je me souviens bien de la carte du staroste de Nyrune. Le troll laissera sûrement des traces à son insu."
-"Regarde devant toi, frérot. C'est une forêt. Nous allons bientôt quitter les terrains dégagés pour des lieux où nous ne retrouverions pas la piste d'un troll, même s'il jetait des cailloux derrière lui..."


RaÏnvir devait bien l'avouer, son frère avait raison. Et tout ceci était encore la faute des humains ! En apprenant qu'il chassait un troll tueur d'hommes pour le compte d'une cité, la plupart des villageois s'étaient mis en tête qu'il était capable de résoudre les problèmes de tout un chacun. S'ensuivait d'interminables énumérations de monstres qui menaçaient la vie des habitants de la région par leurs méfaits ou ne serait-ce que par leur simple légende. On lui parla de lucioles malignes qui dévoraient les yeux des nouveau-nés, d'une bête à tête de lion et à six pattes qui errait dans les bois, de fées géantes qui tuaient les vaches avec leur morsure empoisonnée et buvaient leur lait la nuit. Comme à l'accoutumée, on ne manqua pas de mentionner dans cet extravagant exposé la présence de Naïkir, un serpent géant à mille têtes visiblement connu dans la région qui, toujours d'après les habitants, rampait la nuit pour attraper ses proies, et le jour, plongeait dans le lac vert pour les digérer.

RaÏnvir n'avait jamais appris tout au long de sa vie à écouter pareil recueil de boniments, si bien qu'il décida d'oublier l'aide des hominidés pour se concentrer sur son instinct de chasse, une chose en laquelle il avait bien plus confiance qu'aux élucubrations des côtiers. Toutefois, il était maintenant entrer dans la masse noire et irrégulière de la forêt, et cela ne le rendait guère plus confiant.
Mais à peine eut-il entrepris de se poser qu'il entendit le son d'une voix fluette.

-"B... bonjour ?"


Il ne faillit pas voir l'humaine qui l'avait accosté. A dire vrai, s'il n'avait pas entendu son appel, il aurait pu tout bonnement l'écraser. Sa crête vibra lorsqu'il comprit que la fille lui avait parlé en draquine. C'était pour le moins inhabituel, surtout maintenant qu'il était loin du Lavadôme. Il tordit son cou sur le côté et l'observa de plus près, plongeant ses yeux d'un bleu abyssal dans ceux de l'humaine. Elle restait interdite, maintenant muette. Elle attendait visiblement une réponse. Quoique peu sociable avec les hominidés, RaÏnvir était désormais rompu à leurs usages et coutumes de politesse.

-"Salutations, jeune fille."


Le dragon gris se demanda si cela suffirait à la fillette pour qu'elle le laisse tranquille. Il n'était pas d'humeur à entrer en contact avec qui que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 642
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 17
Localisation : Quelque part vers un lac
MessageSujet: Re: Regarde Ted, un Papillooooon ! ⌂ [Raïn/Dana] →FINI   Ven 31 Juil 2015 - 15:15














  ❝REGARDE TED,UN PAPILLOOOOON !❞
ft.raïn

 
Nobody is ever lost.

 


     -"Salutations, jeune fille."

Ou, comment presque se pisser dessus en quelques secondes. L'autre était gigantesque, mais .. Vraiment quoi. Dana devait faire la taille d'une de ses griffes peut être. Tout son petit corps se mit a trembler, et elle sentait son coeur battre de plus en plus vite, incapable de bouger, appeurée.
Elle n'avait jamais imaginé tomber sur un dragon aussi près d'une ville tant habitée...Surtout un dragon de cette taille. Et d'après les bouquins qu'elle avait lu, il ne devait pas être tout jeune le lézard. Cent...Cent cinquante ans ? Un truc du genre. Il était majestueux, mais PUTAIN DE FLIPPANT SA RACE. Et ses yeux... Ils avaient la même couleur que ceux de l'humaine, et je peux vous dire que ca met mal a l'aise.
Bref.
Elle était maintenant face a un dilemme. Courir sous peine de lui donner envie de jouer a chat et de finir en souris grillée, ou appeler Teddy, et jouer aussi a chat, mais avec un risque plus faible de finir en souris grillée. Ou tout simplement rester planter la, en essayant par tout les moyens de ne faire qu'un avec le sol. A ce moment là, elle aurait eu envie de devenir une fourmis, et de disparaître pendant un petit bout de temps. Mais la, sans ses potions, c'était pas possible, en fait.

« Vous...Vous... Vous ai-aimez les...Papillons ? »

Eh oui. Il ne fallait pas s'attendre a quelque chose de plus réfléchi de la part de la petite, qui était, entre nous, tétanisée. Elle espérait de tout coeur que Ted avait remarqué que cela faisait peut être UN PEU longtemps que Dana était partie, et qu'il se mettrait a sa recherche. Ce qui était plutôt probable, Teddy étant un grand stressé de la vie... Elle essayait donc de faire un peu de distraction, le temps qu'il arrive. Et au pire, elle se mettrait a crier son nom en courant loin du gros lézard.
Mais pour l'instant, elle était là, et le truc lui faisait peur. Même si il avait l'air légèrement déconcerté.

Spoiler:
 
   

 

© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH


 


Dernière édition par Danalhéa le Mer 12 Aoû 2015 - 15:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 798
Date d'inscription : 28/02/2014
Age : 22
Localisation : Parmi le manteau de brume...
MessageSujet: Re: Regarde Ted, un Papillooooon ! ⌂ [Raïn/Dana] →FINI   Ven 31 Juil 2015 - 17:08



« Vous...Vous... Vous ai-aimez les...Papillons ? »


Cette fois, ce fut au tour de RaÏnvir de rester médusé. De tout ce qu'il aurait pu entendre de la bouche de cette jeune fille, c'était bien l'une des rares questions à laquelle il ne s'était pas préparé. Il en recula sa tête écailleuse, la relevant jusqu'à frôler les hautes branches des arbres de la forêt. A l'étroit dans la clairière, il n'était clairement pas à son aise, et cela s'en ressentait dans sa gestuelle. Il se trémoussait légèrement sur ses pattes, et les fougères lui chatouillaient cruellement les flancs. Son humeur ne s'en détériora pas pour autant, tant la question l'avait perturbé.

-"Les... papillons."


La voix de son frère d'âme résonna dans sa tête.

-"Bon qu'est-ce que tu attends pour en faire notre repas de midi ?"
-"Attends..."
-"Attendre quoi frérot ?!"
-"J'essaie de réfléchir."
-"Grand bien t'en fasse. Dis-moi, pendant que tu réfléchis, vas-tu perdre encore beaucoup de temps avec elle ? Car c'est ce qu'elle est, une sacrée perte de temps."
-"Nous ne nous sommes pas arrêtés depuis des lustres, mon frère. Je sens encore les articulations de mes ailes supplier à mes cœurs de faire cesser leur calvaire. Nous pourrions faire halte ici."
-"Et pendant ce temps, le troll nous échappe ! On ne trouvera pas grand chose dans cette forêt, mais la piste se réchauffe. En revanche, frérot, ce n'est pas une humaine demandant à qui de droit ce qu'il pense des... papillons, qui va nous indiquer la route à prendre."


RaÏnvir était cependant las. Très las. La chasse l'avait éreinté, et il ne voyait pas pourquoi il devait se donner autant de mal pour des hominidés. Après tout, tant qu'il retrouvait le troll, qu'importe le temps qu'il mettrait. Il décida donc qu'il était temps de faire une pause. Il replia ses ailes, perdit de son immense stature pour se recroqueviller. Il s'étendit enfin dans la clairière et prit soin de ne pas heurter la jeune fille. Satisfait, il regarda à l'Ouest, et pensa au Lac vert. On aurait mal à croire que c'était là le bout du monde, la fin de la civilisation. Pourtant, les forêts étaient ici plus sauvages que leurs résidents. Les arbres étaient plus grands que le plus immense des dragons, et la végétation, riche et luxuriante, poussait sans contrainte. A l'Ouest, il n'y avait que l'eau. Puis plus rien.
Il sentit alors l'insistance et la colère de son démon intérieur.

-"Je t'ai dit d'attendre, frère."
-"Oh, c'est bien vrai, frérot ! Quelle joie d'attendre. Une joie exquise d'un ennui mortel. Je peux au moins savoir quel est le sujet ô combien capitale de ta réflexion ?
-"Les papillons..."


Il se tourna vers la jeune fille et prit une lente inspiration. Elle ne semblait pas dangereuse, même si elle était armée, et il doutait de la présence de quelqu'un d'autre dans les environs. Toutefois, la fille n'était pas effrayée au point de s'enfuir. Peut-être que quelqu'un veillait quand même sur elle.

-"Eh bien ma foi, jeune fille, ils ne me dérangent pas. A dire vrai, je ne vois pas souvent de papillons. Non, il semblerait plutôt que ce soit les trolls en ce moment qui prennent l'entièreté de mon temps..."


Les yeux bleus du dragon brillèrent dans la clarté du soleil. Aucune réaction de la jeune fille. Qu'attendait-elle donc de lui ?

-"Hum... Puis-je connaître ton nom ? Et aussi ce qui a motivé cette... interrogation de ta part ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 642
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 17
Localisation : Quelque part vers un lac
MessageSujet: Re: Regarde Ted, un Papillooooon ! ⌂ [Raïn/Dana] →FINI   Ven 31 Juil 2015 - 18:12














  ❝REGARDE TED,UN PAPILLOOOOON !❞
ft.raïn

 
Nobody is ever lost.

 

« Eh bien ma foi, jeune fille, ils ne me dérangent pas. A dire vrai, je ne vois pas souvent de papillons. Non, il semblerait plutôt que ce soit les trolls en ce moment qui prennent l'entièreté de mon temps... »

Trolls ? Comme celui qu'elle avait croisé avant de s'arrêter ? Peut être fallait-elle qu'elle lui dise... Meh, elle verrait. Peut être que si il était gentil, elle en parlerait.

« Hum... Puis-je connaître ton nom ? Et aussi ce qui a motivé cette... interrogation de ta part ?
- Je m'appelle Danalhéa Louise Moon. Mais Dana c'est bien aussi. Et... Euh... Je ne sais pas trop. Parce que peut être que vous leurs ressemblez un peu. Avec vos ailes tout ça... Sans offense, hm... Et...Et vous ? »

La jeune fille pencha la tête, fixant les grands yeux du dragon, avant de recommencer a fixer ses pieds, intimidée. Il avait l'air beaucoup moins dangereux ainsi, allongé et recroquevillé comme un chiot. Elle en avait presque l'envie de lui grattouiller le nez. Mais, c'était peut être un peu suicidaire de sa part, en fait. Parce que, les dragons peuvent avoir de très, très, très, grosses dents et que poser sa main pas loin de ces très, très, très grosses dents pouvait mal finir.
Oh well.
Elle s'aventura a poser la main entre ses deux narines, grattouillant un peu sa peau écailleuse. Enfin, c'était plutôt doux a cet endroit, cela faisait un peu comme du cuir en fait.

« Vous... aviez parlé d'un troll... Je pense en avoir vu un il y a une bonne heure, il avait l'air un peu paniqué... Et partait vers Hypat... Il était blessé a la jambe, aussi... Sa progression doit être plutôt lente. »

Dana avait relevé la tête en fixant sa main, se rendant plus ou moins compte qu'elle touchait un dragon. Un grand sourire prit ses lèvres et elle réprima un gémissement de bonheur, elle avait rencontré un dragon. C'était génial. Vraiment. Tellement... Super. Et aussi, il était plutôt gentil. Intimidant, mais gentil, et elle n'était pas encore au fin fond de son ventre. C'était plutôt positif non ?

« Je peux savoir pourquoi vous chassez un pauvre troll ? Parce qu'il n'avait pas l'air méchant, et le tuer n'apporterait rien, si ?» Elle se mit en tailleurs au sol, sa main toujours sur le museau du grand dragon « Pardon, je suis un peu curieuse... Mais je n'avais jamais vu de dragon, et je me demande bien pourquoi il chasserait un troll.... Sa viande est dure et dégueulasse... » Elle fronça les sourcils, tirant une moue.

Spoiler:
 
   

 

© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 798
Date d'inscription : 28/02/2014
Age : 22
Localisation : Parmi le manteau de brume...
MessageSujet: Re: Regarde Ted, un Papillooooon ! ⌂ [Raïn/Dana] →FINI   Dim 16 Aoû 2015 - 18:38



Le dragon gris tressaillit lorsque la fillette posa sa main nue sur son museau. Il resta immobile, le temps de faire comprendre à ses instincts qu’il n’était pas agressé, et de permettre aux battements de ses cœurs de se calmer. Il la sentit caresser d’abord timidement ses écailles, du bout des doigts, puis avec de plus en plus d’insistance. Elle ne s’en rendit probablement jamais compte, mais le corps de RaÏnvir tout entier fut alors pris d’un tremblement incontrôlé. Par dégoût d’abord, car la peau de l’humaine, comparée à ses resplendissantes écailles qu’il avait léché ce matin même, était grasse et, le dragon le sentait, saupoudrée de fins grains de terre. Elle aimait visiblement se promener en pleine nature, et cela encore n’était pas un problème tant qu’elle n’en faisait pas profiter ses naseaux !
Mais ce fut aussi par étonnement qu’il trembla, plus par l’intention que par le geste. Le contact l’avait surpris au plus haut point, d’autant plus qu’elle était la première femelle des humains qui n’ait pas pris ses jambes à son cou à sa simple vue. Pourquoi ? Pourquoi avait-elle donc fait ça ? Le prenait-elle pour un ami parce qu’il s’était arrêté pour lui répondre ? N’avait-elle donc aucune crainte, aucune aversion pour ceux de sa race, comme tous les hominidés ?

« Les hommes sont vraiment des créatures très étranges… »


Tandis qu’elle grattait maintenant en dessous de son museau, il l’entendit lui parler.

« Vous... aviez parlé d'un troll... Je pense en avoir vu un il y a une bonne heure, il avait l'air un peu paniqué... Et partait vers Hypat... Il était blessé à la jambe, aussi... Sa progression doit être plutôt lente. »


Décidément, cette jeune fille était pleine de surprises ! Et dire que son frère voulait la dévorer crue un instant auparavant. Il l’entendit poursuivre de sa voix singulièrement fluette, mais ne l’écouta que d’une oreille. Dans sa tête, il réfléchissait déjà à ce que les mots de Danalhéa signifiaient. RaÏnvir était avant toute chose un chasseur expérimenté, et très certainement l’un des meilleurs même parmi les dragons. Depuis qu’il avait des ailes, il traquait et chassait pour des seigneurs, des thanes, et même à la demande de quelques-uns de ses semblables. Car il avait un don pour trouver ceux qui souhaitaient se dissimuler au regard des autres. Et son expérience, aujourd’hui, lui apprit que le troll qu’il poursuivait s’était arrêté dans sa débandade. Il l’avait trouvé, déjà six jours auparavant, dans les forêts au nord du Protectorat d’Anéa. Queues et griffes, puis une morsure,… Le troll l’avait fui comme un fantôme dans la nuit noire, et le dragon gris avait perdu sa trace. Mais si ce que la jeune fille lui disait était vrai, alors il l’avait bel et bien blessé lors de leur dernière rencontre. RaÏnvir continua à réfléchir. S’il l’avait touché gravement comme il le pensait, le troll avait de l’endurance pour poursuivre sa course pendant au moins une semaine. Il s’arrêterait donc tout au plus au sortir de cette forêt. Il était pour le moment bien dans les temps, et dans le cas contraire, mais il en doutait, se lancer à la poursuite du troll ne pouvait que compliquer les choses. Après une fuite panique, si elle ne ressent plus d’inquiétude, une proie blessée ralentira l’allure. En revanche, un troll traqué et débusqué s’enfuira tête baissée et ne ralentira pas avant un bon moment. Surtout ce troll-là… Le dragon gris avait finalement encore un peu de temps devant lui. Après quoi il le pourchasserait dans les quelques grands refuges de ces lieux.

« …vu de dragon, et je me demande bien pourquoi il chasserait un troll... Sa viande est dure et dégueulasse... »


Le dragon gris se rappela soudain que Danalhéa était toujours près de lui. Des brindilles crépitèrent dans les arbres, et les branchages craquèrent. Des pinsons et des hirondelles lançaient leurs cris furieux et sonores sur RaÏnvir, car celui-ci venait de relever la tête et d’envoyer valser les branches d’un hêtre de grande taille. La jeune fille lui faisait maintenant une moue étrange. Il se souvint alors qu’elle lui avait posé une question.

-« Pardonne-moi… Danalhéa. Je réfléchissais, et n’ai point fait attention à la seule personne qui m’ait accueillie dans cette forêt ! D’un accueil aimable et chaleureux, qui plus est. Pour te répondre jeune fille, je ne chasse pas ce troll pour le manger, et encore moins pour mon propre plaisir. Des humains des grandes villes m’ont donné pour tâche de le retrouver… et de le ramener dans un protectorat qui s’appelle Anéa. Oui, de préférence, je ne suis pas sensé le tuer, il a apparemment… comment les hominidés disent ça ? Commis un crime ? Il a attaqué plusieurs mineurs dans une de leurs carrières. Hélas, je connais bien ce troll, et je sais pourquoi il a agi ainsi… »


« Tchik-Tchik »firent les pies au-dessus de sa tête. « Tchik-Tchik-Tchik-Tchik »
Furieux, RaÏnvir releva la tête, dressa ses oreilles, et rugit dans les hauteurs. De nouveau, les branchages frémirent, et un silence de mort tomba. Satisfait, le dragon gris émit un grognement plein de fierté et se tourna vers Danalhéa.

-"C'est un nom bien singulier que tu portes, jeune fille. Mais dis-moi, ne t'es-tu pas un peu perdu dans cette vaste futaie ? Portangue est bien loin d'ici, et je m'étonne de te voir seule en ces bois."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 642
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 17
Localisation : Quelque part vers un lac
MessageSujet: Re: Regarde Ted, un Papillooooon ! ⌂ [Raïn/Dana] →FINI   Dim 16 Aoû 2015 - 22:57














❝REGARDE TED,UN PAPILLOOOOON !❞
ft.raïn

Zat was scary. Me did not liek it.




« Pardonne-moi… Danalhéa. Je réfléchissais, et n’ai point fait attention à la seule personne qui m’ait accueillie dans cette forêt ! D’un accueil aimable et chaleureux, qui plus est.» La jeune fille souriait, contente que le dragon ai trouvé son accueil plutôt sympathique. Même si je ne vous cache pas qu'elle avait faillit partir en courant très rapidement a un moment donné. « Pour te répondre jeune fille, je ne chasse pas ce troll pour le manger, et encore moins pour mon propre plaisir. Des humains des grandes villes m’ont donné pour tâche de le retrouver… et de le ramener dans un protectorat qui s’appelle Anéa.» Oh. Il état donc un genre de mercenaire ? Sympathique. « Oui, de préférence, je ne suis pas sensé le tuer, il a apparemment… comment les hominidés disent ça ? Commis un crime ? Il a attaqué plusieurs mineurs dans une de leurs carrières. Hélas, je connais bien ce troll, et je sais pourquoi il a agi ainsi… »

Et il leva la tête précipitamment, faisant tomber Dana par terre, elle atterrit sur les fesses et fût prise d'une vive peur, tremblante comme une feuille. Le pire était quand le dragon rugit, elle se recroquevilla sur elle, et paniqua peut être un peu plus. Elle avait une peur bleue qui lui pinçait les tripes, c'était la première fois qu'elle entendait un dragon mugir, et.... Mon dieu ca faisait peur. Et c'était un euphémisme. C'était carrément terrifiant. Elle se demandait aussi surtout comment elle avait réussit a ne pas s'enfuir en courant et en hurlant. En fait, la réponse était toute faite. Ses jambes s'étaient légèrement tétanisés et s'étaient très légèrement déconnectés de son cerveau momentanément. Oops.

« C'est un nom bien singulier que tu portes, jeune fille. Mais dis-moi, ne t'es-tu pas un peu perdu dans cette vaste futaie ? Portangue est bien loin d'ici, et je m'étonne de te voir seule en ces bois.
- TEEEEEEEEEEEEDDYYYYYYYYYYY. »

Et elle se mit à pleurer, bougeant autant qu'une branche en pleine tempête, incapable de faire autre chose. Dana n'avait jamais eu aussi peur que depuis qu'elle avait failli se faire écraser par le carrosse de ses parents quand elle c'était... transformée. Très rapidement, le panda arriva et se mit devant la petite fille, la protégeant.

« Dana, Dana, Dana, qu'est ce qu'il c'est passé ? Respire, Dana, s'il te plait. Toi je te jure que si tu l’as touché je ne sais pas ce que je te fais mais je te fais un truc. Même si tu risque de m'exploser dans la mili-seconde qui suit.
- I...Il a rugit c-contre l-l-les oi...oiseaux et... J'ai...j'ai eu peur... Et... »

Dana se remit a fondre en larmes, Teddy levant presque les yeux aux ciel. C'était tellement elle ça. Se mettre dans des situations pas possible et après finir en position fœtale sur le sol, pour que, dans la minute qui suit, reprenne une conversation normale, comme si de rien n'était.

« Erhf. Je vais prendre les affaires, calme toi un peu, il t'a pas mangé non plus...» lança Ted avant de repartir en marchant, tout pataud comme a son habitude. Dana releva un peu la tête pour voir le panda partir, et se mordit les lèvres, ses yeux se reportant vite vers le dragon.

« Pa...Pardon... V-vous disiez..? »

Spoiler:
 


© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 798
Date d'inscription : 28/02/2014
Age : 22
Localisation : Parmi le manteau de brume...
MessageSujet: Re: Regarde Ted, un Papillooooon ! ⌂ [Raïn/Dana] →FINI   Mar 18 Aoû 2015 - 21:28



« Pa...Pardon... V-vous disiez..? »

Mais RaÏnvir n'avait pas l'ombre d'une idée de ce qu'il avait dit précédemment. Les évènements s'étaient enchaînés si vite, avaient mis fin si subitement à la monotonie de la forêt, qu'à l'instant même où une créature de grande taille, aux poils courts, noirs et blancs, étaient apparus dans son champ de vision, il s'était relevé, arc-bouté du dos jusqu'à la queue et avait grogné en signe de menaces. Quel qu'ait été les intentions de celle-ci, le dragon gris était déjà prêt à frapper. Mais elle s'était contentée de rejoindre la petite fille en gargouillant des mots pour la rassurer. Les yeux de RaÏnvir ne cessèrent d'aller de Danalhéa, jusqu'au mastodonte planté au-dessus d'elle, tout au long de leur conversation.
Quand ce dernier fut parti et que toute trace de son odeur disparut avec lui, le dragon gris s'autorisa à détendre ses muscles. Juste un peu. Quelque soit le manège que lui faisait ces deux-là, il commençait à se méfier.

-"Que le diable m'emporte si je comprends quelque chose à ce qui vient d'arriver ! Qui est donc ton... ami ?"

Il n'entendit encore que des grelottements de la part de la petite, chose qui l'agaça tout particulièrement. Ses yeux brillèrent de plus belle, reflet d'une fureur glacée cette fois véritable. L'espace d'un instant, une tentation sauvage survint en lui. L'idée de la faire taire à tout jamais faillit lui traverser très sérieusement l'esprit, tant sa voix criarde faisait grincer ses oreilles. Il était un dragon, pas une nounou ! Il y renonça cependant, car il sut au moment où il y pensait que c'était une erreur. Danalhéa pouvait le conduire jusqu'au troll. Elle pouvait donc lui être utile. Et puis... et puis qu'est-ce qui lui prenait à penser soudain ainsi ?! Il siffla entre ses crocs, et gronda pour lui-même.

"Voilà que je me met à réfléchir comme mon frère maintenant. Garder en vie ceux qui peuvent servir, et rêver la mort des autres..."


Il se tourna alors vers la jeune fille et s'approcha d'elle très doucement. Visiblement, sa petite "dispute" avec les oiseaux dans l'arbre ne lui avait pas plu. Il prit un air calme et tranquille, essayant de montrer à Danalhéa qu'il n'était pas un danger pour elle. Mais il savait que les humains avaient un comportement très imprévisibles, et il n'était pas sûr qu'elle comprenne que, par son attitude, il ne lui voulait pas de mal. Il décida donc de parler à voix basse.

-"Tu ne dois pas avoir peur de moi. Je ne te ferai aucun mal."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 642
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 17
Localisation : Quelque part vers un lac
MessageSujet: Re: Regarde Ted, un Papillooooon ! ⌂ [Raïn/Dana] →FINI   Jeu 20 Aoû 2015 - 13:47














❝REGARDE TED,UN PAPILLOOOOON !❞
ft.raïn

Can you be my teddybear ?Or do you just want to bite me ?




« Que le diable m'emporte si je comprends quelque chose à ce qui vient d'arriver ! Qui est donc ton... ami ? » Dana avait-elle le choix de répondre ? Oui, et elle ne voulait pas lui répondre. Pas lui parler. Juste rester la en position fœtale et Ne. Pas. Bouger. Vous vous imaginez ? Vous trouver a quelques mètres d'un dragon qui rugit pour faire taire des zozios, d'un coup, comme ça, sans prévenir. C'était sympa comme expérience traumatisante, non ? Moi je trouve ca vachement sympathique. Elle sentait son souffle se rapprocher d'elle, lourd, chaud, avec une odeur presque dérangeante a cause de l'huile des poches a feu des dragons. Qu'allait-il lui faire ? Elle n'en avait foutrement aucune idée, mais imaginait bien que il y aurait l'option "Je te croque comme amuse gueule" a un moment ou a un autre. « Tu ne dois pas avoir peur de moi. Je ne te ferai aucun mal. » Hahahahahah. C'était sympa de dire ça après qu'il avait hurlé contre un dément contre des pauvres petit oiseaux. Qui c'étaient par ailleurs, tous envolés. C'était vachement discret de décider de rugir comme ca. Ca n'allait pas du tout faire peur au troll. Paaas du tout. « V-vous... Tu m'as fait peur... Ca...Euh... Surprend un peu... J'ai cru que mon cœur allait lâcher... »

Et honnêtement, Dana le sentait encore battre dans sa gorge tant elle avait eu peur. Elle leva un peu la tête, venant poser sa main sur le museau de Raïn comme pour lui faire comprendre que ca allait, mais qu'il ne fallait pas la brusquer. Elle essaya de se relever, les jambes flageolantes et le souffle court, s'aidant très légèrement du museau du dragon pour se donner un minimum d'équilibre. Mais elle avait peur de le gêner, en fait. Elle s'imaginait à sa place. Une toute petite fille essayant de se tenir debout, vous appuyant sur le nez a tout bout de champs. Ca ne devait pas être agréable. Elle retira rapidement sa main et alla s'asseoir sur un tronc d'arbre coupé, la tête baissée.

«D-donc...Mon prénom. Danalhéa. C'est très peu commun, et a vrai dire, je ne l'aime pas trop. Je trouve que ca fait... peut être un peu noble... Je préfère largement Dana... Et, non je ne suis pas perdue, ni seule... Tu as vu mon familier, Ted... C'est un genre d'ours qui parle... Pas mal de langues. C'est utile... Et, hm... Quel est ton nom ? Et, sans être indiscrète, quel âge as tu ? Tu n'as pas l'air vieux, tes écailles sont encore resplendissantes et aucunes de tes pattes ne commence à perdre des écailles autour de tes griffes, ni autour de tes yeux... » Dana parlait dans un draquine presque parfait, que Teddy lui avait appris, lui même l'ayant appris de sa sorcière, qui elle même l'avait apprit d'un vieux dragon Anklène qui était le gardien de la bibliothèque D'Anéa. Ca fait du peuple en fait.

La jeune fille se pinça doucement les lèvres en un genre de moue réfléchie, avant de défaire mes longs cheveux blancs qui trainaient au niveau de mes reins. Ils sentaient le miel et la lavande, mais ce n'était pas prenant, juste assez léger pour qu'elle puisse le sentir. Elle s'appliqua a démêler sa tignasse puis a la tresser de-ci de-là pour dégager son visage. Faire ses cheveux l'avait toujours détendue, et elle prenait soin d'être présentable en toute occasion, surtout là...Devant un dragon, en fait.

«Et... Je n'ai pas peur de vous. J'ai eu peur du… bruit que vous avez fait, car il était plutôt... Hm... Impressionnant, je pense que c'est le terme. Et vous, les dragons sont impressionnants en général pour nous, les humains... Je pense que vous n'êtes pas si méchant que ca, il faut apprendre à vous connaître, c'est tout... »

La naïveté de Dana tuera quelqu'un un jour.

Spoiler:
 
   

 

© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 798
Date d'inscription : 28/02/2014
Age : 22
Localisation : Parmi le manteau de brume...
MessageSujet: Re: Regarde Ted, un Papillooooon ! ⌂ [Raïn/Dana] →FINI   Jeu 27 Aoû 2015 - 17:26



"Je pense que vous n'êtes pas si méchant que ca, il faut apprendre à vous connaître, c'est tout... "

Elle était bien l'une des rares humaines à avoir exprimé une telle pensée. Rien qu'en l'écoutant, RaÏnvir sentit un relent de fumée brûlant s'échapper de ses narines, soulevant légèrement ses côtes. C'était une réaction tout ce qu'il y avait de plus normal quand l'on entendait des paroles aussi incongrues. Lui aussi allait devoir s'habituer à ce comportement. Et pas pour son propre plaisir. Il était un dragon à la fois fier et prudent. Il acceptait les compliments avec politesse, et les mots employés par la jeune fille étaient justes. Après tout, il n'était pas dénué de charme. Il était l'un des dragons les plus habiles dans les airs de tout le Nord, et l'avait prouvé maintes fois dans de nombreux combats contre ses semblables. Il était fort, grand, et avait de quoi impressionner !
Mais cette pensée-là ne le ravissait étrangement pas. Et les mots de Danalhéa non plus. Il y avait évidemment là de quoi être diverti par l'intérêt de la jeune fille. Il ne pouvait nier que ses éloges lui avaient plu. Pour la première fois, une humaine lui offrait le respect qui lui était dû, et RaÏnvir savait reconnaître la sincérité quand il la voyait.
Toutefois... toutefois, il ne pouvait s'empêcher de se demander si Danalhéa aurait tenu de tels propos en l'ayant vu à l'œuvre. Le dragon gris se remémora alors des pans de sa mémoire enfouie. Des batailles sanglantes contre des hommes pour des hommes jusqu'à des massacres gratuits pour sa propre satisfaction, et celle de son frère, comment il avait incendié des villes entières, comment il avait arraché à la vie d'innombrables hominidés. Et d'autres dragons les avaient suivi dans les abysses. Par ses griffes et ses crocs. Par sa cruauté, et son plaisir de tuer. Comment alors, la jeune fille réagirait-elle ? Elle avait beau parler sur un ton innocent et enfantin, elle qui pardonnait et comprenait, elle qui révérait les dragons telles de fabuleuses et majestueuses créatures, elle qui avait rêvé d'en voir un de près, elle ne pourrait que constater les faits.

"Oh, elle serait déçue. Profondément déçue..."

Et en cela, il était douloureux pour RaÏnvir d'entendre les mots de Danalhéa. Une douleur sans nom, qui le brisait de l'intérieur. Oui, il existait des dragons bons de nature, généreux et serviables avec les autres, dont le seul et unique souhait serait d'œuvrer pour voir prospérer la race des dragons. Mais il n'en faisait pas parti. Lui, il tuait les siens.
Agacé et fatigué de son propre agacement, il grogna. Sa poche à feu le lançait, et les oiseaux étaient revenus piailler à son intention. Il avait envie de brûler cette maudite forêt de la lisière jusqu'à son cœur ! Il avait besoin de se détendre, d'une façon ou d'une autre. Une fois, il s'était abandonné à sa souffrance, et il se souvenait encore de son frère à la limite de la folie. Désormais, ils savaient tout deux combien il ne fallait pas que cela se reproduise. Aujourd'hui, il ressentait le besoin de parler, et il avait une occasion de le faire.

-"Mon nom est RaÏnvir. Ni mon père, ni ma mère ne me l'a donné. Je ne les ai pas connu. A dire vrai, je ne connais que... ( Il secoua la tête, pensif. ) mais enfin cela n'a pas d'importance. C'est un humain qui me l'a donné, le crois-tu ? Un homme dur et sévère, mais je pense que c'était quelqu'un de bien. A ses côtés, j'ai beaucoup voyagé quand je n'étais encore qu'un dragonnet. C'est ainsi que je me suis fait à la vie avec les hominidés. Tout du moins, je m'y adapte, car je n'ai pas bonne réputation auprès des miens. Quant à mon âge,... Mmh...( Il eut un grondement amusé. ) Eh bien, je ne suis pas peu fier de m'approcher à grands pas de ce que vous, les humains, appelez un siècle."

Il reposa lentement sa tête sur le sol, faisant en sorte qu'elle se trouve exactement au même emplacement que naguère. Confortablement installé mais d'humeur morose, il pensait néanmoins pouvoir laisser Danalhéa reprendre ses esprits s'il ne faisait pas de geste brusque. Il y tenait.

-"Ton ami... Ted. Cet ours qui parle. Il m'a l'air étranger à cet endroit. Tu peux m'en dire plus sur lui ? Veille-t-il toujours autant sur toi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Regarde Ted, un Papillooooon ! ⌂ [Raïn/Dana] →FINI   

Revenir en haut Aller en bas
 
Regarde Ted, un Papillooooon ! ⌂ [Raïn/Dana] →FINI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Regarde autour de toi, les arbres sont en fleurs
» *regarde dans le trou de la serrure*
» Deux filles en manque de rp*regarde ses mains qui tremble*
» Il n'y a personne comme toi, même si je regarde autour -PV- |TERMINER :( |
» Elodie regarde le port.[Libre.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Age de Feu (RPG) ::  :: Lois & Légendes :: Archives :: Territoires inconnus-
Sauter vers: