Tout a basculé...
 

Partagez | 
 

 Un monde d'ombre, et de limaces.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Réfugié(e)
Messages : 417
Date d'inscription : 23/02/2014
MessageSujet: Un monde d'ombre, et de limaces.   Dim 23 Fév 2014 - 20:34


DERRIERE LE CLAVIER
• Prénom : Marie
• Surnom : Nyl
• Âge : 16 ans
• Les livres de L’Âge du Feu : Je les ai tous lus, sauf le dernier.
• Le forum : :3
• Niveau RP : Normal
• Autres comptes : [Nyliasha] - Azurya



PERSONNAGE
• Nom : A découvrir au cour des RPs
• Âge : 30 ans environ – années draconniques
• Sexe : Femelle
• Espèce : Dragon
• Rang : Esclave

• Histoire :
Une grotte, quelque part.

Lumière.
La coquille de son œuf avait céder. Elle se tenait debout, dans la grotte. Devant elle, un énorme dragon couleur or la fixait. Un liquide rouge et luisant tâchait son museau et ses pattes. Une odeur pestilentielle flottait dans l’air. Une odeur de mort. Sur sa gauche gisait un petit corps cuivré. Et derrière lui était allongée une dragonne verte, couverte de sang.
Elle observa le dragon Or d’un air intrigué. Sa longue langue lapa le sang qui coulait sur sa gueule. Il lui parla d’une voix lourde, et autoritaire.
« Viens. »
Elle ne sut pas ce que voulait dire le mot, mais elle comprit le sens. Alors, elle le suivit docilement jusqu’à un coin de la grotte. Le dragon lui ordonna de se placer dans une cage de bois, qu’il prit ensuite entre ses pattes avant de sortir de la grotte par la voie des airs, laissant derrière lui deux corps sans vie, et deux coquilles vides.

-
Après quelques heures

La nouvelle grotte était plus profonde. Plus noire. Plus froide. Mais il y avait six dragonettes, à peine plus âgées qu’elle. Le dragon Or ne lui donna aucune explication. Il reparti vers la lumière, laissant les petites seules.

-
Dix mois plus tard

Elle avait appris à parler. Mais surtout à comprendre. A comprendre les ordres du Maître. C’était comme cela qu’il fallait appeler le dragon Or. Maître. Et il fallait faire ce que le Maître disait. Sinon, il emmenait la désobéissante à l’extérieur de la grotte, où le Soleil la brûlait entièrement après moins d’une heure. Le Maître le leur avait dit. Si elles sortaient, elles brûleraient. Lui pouvait sortir, parce qu’il brillait comme le Soleil. Il était aussi le Maître du Soleil. Il était puissant. Un jour, l’une d’entre elle à désobéit. Elle n’est jamais revenue du dehors.
Elles se nourrissaient des restes que le Maître leur laissait quelques fois. Sinon, il fallait chasser les limaces. Elle préférait les limaces.
Elles n’avaient pas de nom. Elles ne savaient pas ce que c’était. On les appelait « Toi », ou on ne les appelait pas du tout. Entre elles, elles se donnaient des surnoms pour se reconnaître. Des surnoms de personnalité, parce qu’il faisait trop sombre pour voir à quoi les autres ressemblaient exactement. Alors, elle, on l’appelait souvent Limace. Elle aimait bien. Il y en avait une qu’on appelait Poussepierre. Parce qu’elle passait son temps à essayer de déplacer les pierres de la grotte.
Poussepierre fut la première des six dragonettes à cracher ses flammes. Elle s’était énervée sur un rocher qui ne voulait pas bouger comme elle le voulait. Tout le monde avait été surpris de voir le feu. La lumière. Et si elles brûlaient ? Le Maître avait dit que tout irait bien temps qu’elles restaient loin des flammes et qu’elles fermaient les yeux. Et celle qui crachait son feu devait absolument éviter de le faire. Sinon, elle serait punie.
Au bout de quelques temps, tout le monde avait craché au moins une fois. Tout le monde, sauf elle. Limace. Les autres disaient qu’elle était glacée de l’intérieur, maudite par le Soleil, et qu’elle brûlerait deux fois plus vite qu’elles si elle se retrouvait dehors.
Elles ne voyaient pas souvent le maître. Juste de temps en temps. La plupart du temps, il apportait la nourriture et s’en allait sans qu’on le voit. Un jour où tout le monde jouait, sauf elle qui cherchait des limaces, Crachemousse lui sauta dessus par derrière, la poussa, et écrasa la limace qu’elle venait de dénicher. Voulant riposter, pour jouer et par vengeance, elle attrapa la patte de Crachemousse entre ses crocs, et la fit tomber. Elles continuèrent un peu à se battre, à coups de pattes inoffensifs, quand Crachemousse commença soudain à s’affaiblir. Elle s’écroula d’un coup sur le sol, tremblante, et suffocante. Le Maître venait d’arriver à ce moment-là. Poussepierre couru le chercher. Mais quand il arriva, Crachemousse ne bougeait plus. Plus du tout. Le Maître l’observa, puis afficha un air furieux.
« Que s’est-il passé ! »
Les dragonettes reculèrent toutes, têtes baissées. Quand le Maître était en colère, ce n’était pas bon.
« J’attend ! »
Elle parla timidement.
« Je… On jouait juste… Elle m’a poussée, je l’ai mordue, on s’est rouler, et elle est tombée… »
Le Maître la fixait. Elle tremblait. Sa tête touchait le sol tellement elle la baissait. Elle avait peur. Il allait la brûler sous le Soleil.
Mais il ne le fit pas. Il prit le corps de Crachemousse, et s’en alla.
Il revint le lendemain avec une drôle de bête. Elle n’avait pas d’écailles, mais des poils, et de longues pattes fines. Elle était vivante.
« Mors-la. » lui ordonna le Maître.
Elle avait peur, mais obéit. Elle mordit prudemment l’animal. Puis le Maître attendit. La bête gesticula quelques temps, avant de s’apaiser, puis de devenir inerte. Elle ne bougeait plus. Comme Crachemousse.
Elle regarda le Maître. Il la fixa de ses grands yeux autoritaires.
« Viens ici. »
Lentement, et timidement, elle s’approcha du mâle. Il détacha une liane grimpante du mur, et l’enroula autour du museau de la dragonette. Il la serra solidement, de façon à ce qu’elle ne puisse plus ouvrir la bouche. Enfin, juste assez pour pouvoir aspirer une limace.
« Si tu enlèves ça, je t’emmène dehors. Compris ? »
Elle hocha la tête. Elle ne comprenait pas pourquoi ça se passait comme ça. Qu’avait-elle ?

Vingt ans plus tard.

Griffemur avait réveillé tout le monde une nuit. Elle s’agitait dans tous les sens, se frottait contre les murs, se roulait par terre. Au début, les autres pensaient que son habitude de gratter les murs pour se faire les griffes avait dégénéré. Mais elle se releva soudain avec de grandes membranes dans le dos. Des membranes comme le Maître. Quand ce dernier vit la transformation de Griffemur, personne ne compris s’il était énervé ou non. Mais il emmena la dragonne avec lui. Et on ne la revit plus. Au cours des trois années qui suivirent, les draques subirent toutes la même transformation que Griffemur. Et, comme elle, elles furent emmener on ne sait où. Vers le Soleil ? Limace ne le savait pas. Parce que, elle, n’avait toujours pas de grandes membranes. Etait-elle vraiment maudite ? Elle n’avait jamais eu de feu, alors peut-être n’aurait-elle jamais cela non plus ?
Elle finit par s’ennuyer terriblement. Déjà qu’en temps normal, elle ne pouvait pas parler aux autres à cause de sa gueule muselée – elle avait cependant découvert un moyen de communication par mot-pensées, qui devint sa manière de s’exprimer – elle se sentait énormément seule sans les autres.
Mais un jour, alors qu’elle fixait un point dans le vide, elle sentit une démangeaison dans son dos. Elle comprit qu’elle allait enfin avoir la même chose que les autres. Mais elle ne voulait pas brûler ! Une fois ses grandes voiles sorties, elle eut peur de la venue du Maître. Quand celui-ci vint la chercher, elle le suivi de son pas le plus lent possible. Mais, au lieu de la jeter vers l’extérieur, il la conduisit dans une grotte annexe à la sienne. Une grotte où elle retrouva les cinq dragonnes qui l’avaient quittée. Alors, le Maître ne les avait pas tuées ! Elle savait bien qu’il n’était pas méchant. Elle aimait le Maître.
Elle remarqua que Poussepierre était en retrait des autres. Elle tenait près d’elle de drôles de pierres ovales et lisses. Une nouvelle collection ?
« Où as-tu eu ça ?
-Le Maître ! »
Oh, il lui avait offert de belles pierres ? Décidément, il était gentil.

Etrangement, maintenant qu’elles étaient dans cette grotte, le Maître venait beaucoup plus souvent. Presque tous les jours. Et il apportait plus de nourriture – mais cela ne changeait rien pour elle, qui devait toujours se contenter de limaces. C’était très bien comme ça, toutes les limaces pour elle toute seule ! A chaque fois que le Maître venait, il se produisait quelque chose d’étrange. Il choisissait une, voire deux dragonnes, et se rapprochait d’elles. Il les touchait ! On n’avait pas le droit de toucher le Maître ! Leurs manèges duraient un certain nombre de temps. Un jour, ce fut à son tour. Sentir le Maître contre elle lui parut étrangement agréable. Elle appréciait les moments passés avec le Maître, bien que ceux-ci soient parfois particulièrement violents.
Petit à petit, elle remarqua que les dragonnes avaient toutes les mêmes drôles de pierres que Poussepierre. Toutes, sauf elle. Encore ! Qu’avait-elle donc ? Elle aussi elle aurait bien voulu des pierres. Mais au bout de quelques temps – elle ne comprit pas pourquoi – le Maître reprenait les pierres et s’en allait avec. Griffemur ne le dit jamais aux autres, mais il lui semblait parfois entendre des sons provenant de leur ancienne grotte.
Un jour où le Maître n’était pas revenu depuis un bon moment, Dansenuit – d’habitude agitée, et souvent de façon nocturne – tomba malade. Personne ne sut de quoi, et pourquoi – sûrement la faim, ou le manque d’hygiène. Très vite, les autres attrapèrent le même mal. Toutes sauf – bien sûr – Limace ! Mais cette fois, elle n’en était pas déçue, car l’état des dragonnes empirait a vu d’œil.
« Il faut prévenir le Maître, leur dit-elle à toutes.
-Bien sûr, vas-y ! chuchota Poussepierre.
-Moi ? Mais non !
-Tu es la seule qui va bien… souffla-t-elle.
-Je suis sûre que c’est parce que tu n’as pas de feu, exposa Griffemur.
-Oui, et vous l’avez dit, je suis maudite. Si je sors, je brûlerai tout de suite. Et moi, je veux continuer à manger des limaces.
-Tu feras vite. Tu demanderas au Soleil. Il sera peut-être clément…
-Mais…
-S’il te plaît… On ne va pas bien… Regarde l’état de Dansenuit… Elle ne peut même plus parler… »
C’était vrai. Le Maître devait faire quelque chose. Il fallait le prévenir. Elle se tourna vers l’endroit où sortait le Maître d’habitude. Elle s’avança lentement, jusqu’à apercevoir une lueur. Elle n’avait jamais vu ça. Etait-ce le Soleil ? Il était si petit… Elle avança encore. Elle ferma les yeux, pour ne pas qu’ils brûlent. Elle commença à trottiner – ce qu’elle n’avait plus eu l’occasion de faire depuis qu’elle avait atteint une certaine taille. Elle se rapprocha de la sortie.
Lumière.
Si vous n’avez pas tout compris, Captain Obvious vous explique. Un méchant dragon Or rôde. Il cherche des dragons ayant des œufs sur le point d’éclore, et les tue. Une fois que les petits sortent, il extermine les mâles, et emporte les femelles dans une grotte où elles grandissent dans la soumission et la peur. Une fois qu’elles déploient leurs ailes, il s’en sert comme objets sexuels. Les captives n’ont pas vraiment conscience de ce qui se passe. Elle est l’une d’entre elles.

• Physique :

Limace est dotée d'une peau lisse et sans écailles, à la teinte grise et morne. De même qu'AuRon dans les livres, c'est une caméléon - mais elle ne le découvrira que plus tard. Elle est aussi extrêmement chétive – en même temps, avec une alimentation à base de limace… Elle est de petite taille, et faible. Elle ne sait pas utiliser ses ailes. Elle a aussi une meilleure vision nocturne que la plupart des dragons. Ses yeux sont également gris, mais d'un gris très clair cette fois.
• Mentalité/Défauts/Qualités :

Elle n’est qu’innocence et inconscience. Elle n’a pas eu d’éducation comme les autres dragons. Ce qu’elle a appris avec son Maître est pour elle la vraie vie. Elle a développé une sorte de syndrome de Stockholm version Dragons. Elle croit au pouvoir du Soleil, et ne connait pas l’existence des mâles, ni la réelle manière de s’accoupler. La première chose qu’elle a apprise est de toujours baisser la tête. Elle est ultra soumise, et manipulable. Elle a tendance à copier les manières – les tiques – de ceux qu’elle voit. Elle n’a presque aucune notion de jugement et fait preuve d’une naïveté étonnante. Elle est tout de même ouverte d’esprit, et un peu fofolle sur les bords. Elle est restée un peu dragonette au fond d’elle. Elle a le monde à découvrir. Et elle aime les limaces.
• Particularités : Elle est grise, stérile, et, si vous ne l’aviez pas compris, venimeuse – donc dépourvue de flammes.


• Note : Elle va grandement évoluer au cours des RPs, et se forger une personnalité un peu plus développée. Elle va trouver un véritable nom aussi – sauf si je suis obligée de lui en donnait un tout de suite.




Oui, je sais, je n'ai pas le droit de faire deux dragonnes. C'est pourquoi je fais une pause avec Nyliasha. Je demande donc aux admins le droit de la mettre de côté, sans pour autant supprimer son compte. Je la reprendrai certainement plus tard, quand l'inspiration me viendra; car, j'ai Nyliasha depuis qu'elle est dragonette, et j'ai l'impression d'être arrivée à un bout de ce que je pouvais faire avec elle - pour l'instant. Mais je voudrais ne pas la tuée.


Dernière édition par Limace le Mar 9 Aoû 2016 - 1:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 145
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 19
Localisation : Bretagne
MessageSujet: Re: Un monde d'ombre, et de limaces.   Dim 23 Fév 2014 - 20:46

Rebienvenue !

Excellente histoire ! J'espère qu'ils accepteront !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 378
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 20
Localisation : Limousin
MessageSujet: Re: Un monde d'ombre, et de limaces.   Dim 23 Fév 2014 - 20:55

Poussepierre, Crachemousse, le nom de Percebrise t'a inspiré xD
Je vois que tu as finalement réussi à créer un personnages à la hauteur de tes attentes ! Il y a beaucoup à exploiter avec... Limace. J'ai très envie de RP avec ton personnage 8] !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 417
Date d'inscription : 23/02/2014
MessageSujet: Re: Un monde d'ombre, et de limaces.   Dim 23 Fév 2014 - 21:13


Merci Agi !

J'espère que tu ne pense pas que je t'ai copiée Nax >w< Je me suis surtout inspirée des noms des loups d'ADF, et un peu des chats de LGCD. J'ai essayer de me mettre dans la tête de petites dragonnes. Mais je pense que Percebrise à dû m'influencer...
D’ailleurs, j'ai bien envie de RP avec lui :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 378
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 20
Localisation : Limousin
MessageSujet: Re: Un monde d'ombre, et de limaces.   Dim 23 Fév 2014 - 21:18

J'influence tout le monde de toute façon dans le virtuel v.v
Perso, je poste quand tu veux :B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 417
Date d'inscription : 23/02/2014
MessageSujet: Re: Un monde d'ombre, et de limaces.   Dim 23 Fév 2014 - 21:26

Tu veux commencer ?
Sinon, je peux :3 Faut juste que je sois acceptée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 378
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 20
Localisation : Limousin
MessageSujet: Re: Un monde d'ombre, et de limaces.   Dim 23 Fév 2014 - 21:29

Peut-être pas maintenant parce que je suis sur un nombre incalculable de RP, et je dois aussi en commencer plusieurs (j'ai la vague sensation que 9 fois sur 10 c'est moi qui commence...enfin bon) je le ferai plutôt demain dans la matinée. Tu seras en cours mais bon :/ ça ira ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 417
Date d'inscription : 23/02/2014
MessageSujet: Re: Un monde d'ombre, et de limaces.   Dim 23 Fév 2014 - 21:33

C'est bon, prend ton temps ! Je serais en vacances jeudi. Si tu veux, je pourrais commencer, ça me dérange absolument pas :3 Et pis, ça m'occupera à l'hosto - je vais souffrir des dents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 378
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 20
Localisation : Limousin
MessageSujet: Re: Un monde d'ombre, et de limaces.   Dim 23 Fév 2014 - 21:39

Après les reins les dents èé je te laisserai faire alors si t'as un ordi ou une tablette pour pouvoir RP - j'ai souffert au CHU de pas pouvoir répondre à mes BB D': Nom d'un panini qu'est-ce que ç'a été dur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 73
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 22
Localisation : En train de composer, que diable !
MessageSujet: Re: Un monde d'ombre, et de limaces.   Dim 23 Fév 2014 - 22:05

"Si vous n’avez pas tout compris, Captain Obvious vous explique."


J'ai tout compris !

*sautille comme s'il avait gagné quelque chose*

Et j'aime bien aussi ^^. C'est une bonne histoire bien sombre que tu nous a écris là. Je suis curieux de voir comment ton perso va évoluer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un monde d'ombre, et de limaces.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un monde d'ombre, et de limaces.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La place d'Haïti dans le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Age de Feu (RPG) ::  :: Port d'Accueil :: Présentations validées-
Sauter vers: