Tout a basculé...
 

Partagez | 
 

 Charrké, Le loup aussi noir que son cœur. Frère d'Annaloussia.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Charrké, Le loup aussi noir que son cœur. Frère d'Annaloussia.   Mar 6 Nov 2012 - 0:20

Ça va faire un bon moment que ça me trotte dans la tête et j'ai décidé de vraiment m'y mettre, donc voilà mon sombre petit frère Smile



Charrké

Pseudo: Charrké

Age: 5 ans

Sexe: Mâle

Espèce: Loup

Rang: Chasseur ( Dans un certain sens )

Histoire:
C'est un jour automnal de pluie que je suis né. Je suis né lorsque le soleil se levait, dans une petite cavité près des grandes montagnes. A la naissance nous étions cinq. Cinq jeunes abandonnés par une mère trop faible pour survivre et nous éduquer... Elle est morte en me donnant la vie. Moi, le dernier de la portée... Avant moi, était né Annaloussia, Annalysia, Quorqué et Klirna, dans cet ordre.
Annaloussia, la blanche et calme.
Annalysia, la brune et douce.
Quorqué, le gris et courageux.
Klirna, la rousse et sensible...
Et moi... La tâche dans ce portrait de famille si parfait. Le noir et insensible Charrké. Dans la meute dans laquelle j'étais on m'approprié la mort de ma mère, étant le dernier de la portée j'aurais, selon les rumeurs lancées, brisé les os de ma mère en naissant. J'aurais été punit par mon père et sans doute bannit si ces rumeurs était fondées. Mais mon père, notre protecteur nous a tous gardés, tous autant que nous étions avec nos forces et nos faiblesse. Mais mon frère, le grand Quorqué, le magnifique Quorqué, le parfait Quorqué... Il n'y en avait que pour lui aux yeux de mon père... Alors j'ai tenté de moi aussi, brillé à ses yeux. Sans résultat. Je suis resté l'ombre mon frère pendant un an. Un an de malheur dans ma famille. Tout d'abord, il y eu la mort de mon frère, le si courageux et loyale Quorqué. Le parfait était tombé. Tomber pour ne plus jamais se relever et peux être enfin me laisser devenir celui que je suis aujourd'hui. En soit la mort de mon frère ne m’attristais pas tellement. Au contraire, je m'en réjouissais. J'allais enfin briller comme j'aurais dû le faire dès le premier jour de ma vie. Malgré ça, je restais un imparfait aux yeux de mon père et d'une de mes sœurs, Klirna. Elle était particulièrement insolente à mon égard, c'est à dire qu'elle était surtout très sensible à ce qu'il se passait autour d'elle. Elle ressentait ce qu'elle appelait des vibrations extérieur. Elle avait ressenti mon bonheur face à la mort de mon frère. Heureusement pour moi elle ne le dit à personne, nourrissant contre moi une haine sans limite. Elle avait remplacé mon imbécile de frère. La jeune louve si compréhensive qu'elle était n'avait pas tout compris. Personne ne peux s'opposé à moi. Je suis l'ombre et la lumière incarné. Lors de la période hivernal qui suivit, nous perdîmes Annalysia. Sa mort m'attrista profondément. Mes deux sœurs et mon père hurlaient leur tristesse la nuit. Moi, je préférais l'oublier. C'est lors d'une tempête de neige qu'on la perdit de vu, Klirna. Elle n'est pas directement mortes devant nous, mais nous avons été séparé par la tempête et plus jamais ne l'avons revue. Mon père, le blanc Ciel-Souffle-Vent-Clair ou Ciel-Clair, nous raconta, à moi et mon unique sœur que tous les loups de notre âge se retrouvant seul dans la nature avaient peu de chance de survivre. Nous adressions donc une prière à l'âme de ma rousse de sœur avant de continuer notre vie de nomade.

*******

Trois ans plus tard, nous étions toujours trois, trois loups de la même famille dans une petite meute de seize loups. Nous n'avions jamais revus ma sœur Klirna, pour mon plus grand bonheur.
C'est un jour d'été que j'ai croisé celle qui fait battre mon cœur. La forêt était entièrement éclairée par le soleil qui passait par miracle à travers les épaisses couches de neige qui demeurait dans la forêt de glace même en été. Cette louve couleur des bois à traverser mon cœur de ses yeux de cristal. J'ai su à ce moment qu'elle m'était destinée depuis toujours. Cette louve s'appelait Douce-Fleur-Humide-Etoile, Douce-Etoile. Mon amour pour elle était grand et de notre union, naquirent deux petits.
Sourfrye, mon fils à l'esprit aussi noir que son pelage,
Feyana, ma fille aux yeux de glace.
C'est cette année-là que ma sœur quitta la meute, choisissant l'aventure plutôt que la meute. Je l'enviais un peu d'avoir la vie devant elle, libéré de toute attache à la meute, contrairement à moi qui avait une famille.
Je fus bannit par la meute pour trahison. Une accusation monstrueuse à mes yeux... On m'avait accusé d'avoir assassiné mon amour, ma Fleur, ma Douce-Etoile... Ce crime me révolta et souleva mon âme. Je sortis de moi pour la première fois de ma vie. La fureur, la douleur, le mal, la convoitise, la haine, la jalousie. Tous ces sentiments se rebellèrent en moi. Mon cœur était en miette et mon esprit sur le bord de l'explosion. J'ai tué... J'ai tué jusqu'au dernier de la meute dans laquelle j'étais pour me venger de cet affront qu'on m’avait fait. Je les ai tous tuer, sauf mes petits... Une part de mon amour vivait en eux. Une part de mon Etoile... Je les ai élevés durant une année. Je leur ai appris tout ce que mon père m’avait appris avant cela. A commencer par la rancune, la méfiance et, une chose qu'il ne m'avait pas appris mais que j'avais comprise seul, le courage. A la fin de cette année d'apprentissage, je leur ai laissé un choix. Un unique choix... Me suivre dans ma quête de sang et de vengeance, ou... Partir vivre leurs propres existence, Je leur ai un peu forcé la patte, mais ils ont fini par partirent comme je le leur avais demandé... Au même âge que Klirna lorsque nous l'avions perdu de vue dans la tempête... Klirna... Cette louve que je haïssais, cette louve qui avait détruit ma vie... Cette louve dont j'avais retrouvé les traces et l'odeur autour de ma tanière avant de découvrir mon amour baignant dans son sang. Cette louve que j'allais traquer. Cette louve que j'allais tuer...

Description physique:
De petite taille, Charrké n'en demeure pas moins musclé et charismatique. Son pelage d'un noir de jais est long et rigide. Il possède des griffes dures dont il n'hésite pas à se servir pour se défendre. Ses dents abîmées témoignent des nombreux combats qu'il a menés avec la meute. Ses yeux sont d'un bleu profond et énigmatique. Il a toujours l'air abattu et triste, mais malgré sa il adore la vie... Pas forcément la sienne...

Caractère: Devenu dur après la mort de sa femelle, Charrké est un loup blessé par la vie et par les injustices dont il a été victime. Sa soif de vengeance l’a rendu sanglant et assez sarcastique. Il aime voir les autres souffrir comme lui il l’a fait dans le passé. Il éprouve un dégoût pour les louves rousses et supporte à petite dose les loups roux, ayant été trahis par sa sœur, la rousse Klirna.

Qualités: Il a un humour noir et fait souvent des réflexions sarcastiques.

Défauts: Cruelle et insensible à la douleur des autres, il se délecte de la souffrance des autres.

Particularités: Ses yeux bleus et le fait que presque tous ceux qu'il a connu sont mort dans d’atroce condition…

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Réfugié(e)
Messages : 141
Date d'inscription : 03/08/2012
Age : 22
Localisation : Nantes
MessageSujet: Re: Charrké, Le loup aussi noir que son cœur. Frère d'Annaloussia.   Mar 6 Nov 2012 - 15:07

Moi, je me demande surtout comment tout ça va tourner... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Charrké, Le loup aussi noir que son cœur. Frère d'Annaloussia.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans l'antre du Loup
» Qui a peur du grand méchant loup, méchant loup, grand loup noir ~ (Alex Inuka)
» Un combat avec un loup brun aux yeux oranges
» Phoenix contre Loup noir.
» Chibiterasu, le loup de feu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Age de Feu (RPG) ::  :: Port d'Accueil :: Pré-créés-
Sauter vers: