Tout a basculé...
 

Partagez | 
 

 « Des règles, des règles et encore des règles. » [PV - Lepto]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: « Des règles, des règles et encore des règles. » [PV - Lepto]   Jeu 18 Oct 2012 - 20:14

Azurya observa la grotte du Pixievi qui se tenait devant elle. Elle poussa un profond soupire avant d’y avancer à pas légers. Le Griffaran venait de rentrer d’une de ses excursions. Elle ne savait pas quel était son but, et elle s’en fichait. Encore quelque chose dans le simple intérêt des dragons, sans doute. Quoi qu’il en soit, elle allait devoir lui faire un rapport détaillé de ce qui s’était passé en son absence. Pourquoi le sort était-il tombé sur elle ? Elle n’en savait rien, et elle n’y pouvait rien. Il fallait qu’elle « obéisse, comme le doivent tous les Griffarans du Lavadôme ». Ces paroles lui avaient été répétées à maintes reprises. Et elle ne les aimait pas. Le Tyr dirigeait tout au Lavadôme. Et le Pixievi commandait les Griffarans, mais il devait lui-même obéissance au Tyr. Elle n’avait encore jamais parlé ni avec le Tyr, ni avec le Pixievi. Elle savait juste que ce dernier s’appelait Leptonaz, mais qu’elle devait s’adresser à lui en disant « Pixievi ». Des règles, des règles, et encore des règles. Elle arriva devant une grande porte en bois, gardée par deux Griffarans au plumage brun foncé.

-Qui es-tu ? demanda l’un d’eux. Et que veux-tu ?
-Azurya. Je viens faire mon rapport au Pixievi, déclara-t-elle avec une pointe d’agacement.
-Tu peux entrer.

Ils lui ouvrirent la massive porte et l’observèrent lorsqu’elle pénétra à l’intérieur. Elle ne leur porta pas la moindre attention, concentrée sur la nouvelle pièce qu’elle découvrait. Elle était vaste, plus vaste qu’elle ne le paraissait de l’extérieur.

Toute cette place pour un seul Griffaran ?, se dit-elle, énervée, en repensant au petit endroit réservé aux Griffarans avant la Sélection. Il n’y avait pas beaucoup d’espace pour dormir et, souvent, Azurya frissonnait en frôlant l’un de ses congénères. Rien que ce souvenir d’avoir été en contact avec un être lui hérissa l’échine. Elle secoua la tête, comme si ce simple geste suffisait à effacer tout ça. Elle reporta son attention sur la pièce.

Et c’est là qu’elle le vit. Le Pixievi, Leptonaz. Il semblait l’attendre, bizarrement. Elle s’avança un peu, tout en l’observant. Il était imposant. Elle se dit que la pièce était peut-être adaptée à sa taille, finalement... Son plumage couleur feu semblait briller, alors que le soleil n’atteignait jamais la grotte. Le Griffaran était impressionnant. Sûrement pour les autres de son espèce. Mais pas pour elle. Elle refusait d’être intimidée et continua d’avancer, la tête haute. Elle se planta à quelques mètres de lui. Et elle attendit.

Et dire que je suis obligée d’avoir son accord pour parler, pensa-t-elle, agacée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: « Des règles, des règles et encore des règles. » [PV - Lepto]   Ven 19 Oct 2012 - 22:14

Leptonaz était épuisé. Il était revenu en pleine nuit.
L'armée de CuMox était proche, très proche. Trop proche. Le griffaran était parti dans le but de prévenir les populations locales de l'arrivée du dragon noir et de son armée. Il avait traversé presque tout l'Empire, et avait pris la décision de retourner au Lavadôme la veille. Il n'y avait plus personne a prévenir maintenant. Juste le Lavadôme. Il fallait informer les lézards, préparer les griffarans.
Et peut-être son plan aboutirait-il.

Des voix, au loin, le fit sortir de sa rêverie.

Qui es-tu ? Et que veux-tu ?
Résonna la voix d'un garde.

Azurya. Je viens faire mon rapport au Pixievi.
Répondit une griffarante. Elle était là.

Leptonaz entra en contact mental avec le garde qui protégeait sa grotte.

"Laisse la entrer, Yogort."

"Bien mon Pixievi."

La voix de Yogort retentit de nouveau.

Tu peux entrer.

Leptonaz, qui était jusque là enroulé autour d'un stalagmite se laissa glisser au bas de celui-ci. Il frappa une petite sphère de verre, qui était posée sur une demi-colonne non-loin de là. Aussi tôt, une flamme s'alluma au centre de la sphère.
Un grincement retentit. Les portes s'ouvraient.

"Intéressant ce système..."
Pensa le griffaran aux couleurs de feu.

Des pas retentirent dans la caverne. La flamme au centre de la sphère s'étint. Les portes se refermèrent. Leptonaz arriva lentement dans la salle principale de sa caverne. Azurya était là.

Azurya ! Bonjour jeune griffarante. Comment va-tu ? Tu veux quelque chose ? Une bassine d'eau, de kerne ? De la viande ? Personnellement, j'ai plutôt faim... Oh oui ! J'allais oublier... Ce rapport... Alors, je t'écoute...
Ahem, oui, tu peux parler. Tu sais, attendre qu'on nous donne la parole, ce genre de chose, c'est bien en société, dans un débat... Tu est là pour parler après tout, on ne va pas te l'interdire, tu ne dérange personne... Et puis, ici, qui veux tu déranger, a part un vieil oiseau ?


Leptonaz émit un petit rire avant de reprendre.

Et bien ! Tu m'a l'air étonnée... Je ne suis pas aussi tyrannique que tu peux le croire... Enfin, que me redoute mes ennemis, je peux aussi me révéler impitoyable et sans pitié... Mais tu n'est pas une ennemie, hein ?


Dernière édition par Leptonaz le Lun 29 Oct 2012 - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: « Des règles, des règles et encore des règles. » [PV - Lepto]   Sam 20 Oct 2012 - 16:18

[Ma couleur c'est : Skyblue.]



-Mais tu n’es pas une ennemie, hein ?
-Ça, ça ne dépend que de toi.

Les mots avaient fusés. Et Azurya les avaient prononcés avec un regard de défi. Elle s’était juré de ne jamais vouvoyer quelqu’un, même important, tant qu’elle n’éprouverait pas le moindre respect pour lui. Insolente, elle ? Peut-être. Mais surtout énervée, sur le coup. Contre elle-même. Lorsque le Griffaran avait parlé, elle fut surprise. Il se lança d’abord dans un discours sur la nourriture. Presque aussi obsédé par ça que les dragons. Bon, elle ne pouvait pas vraiment lui en vouloir pour ça, il avait sûrement fait un long voyage, car il était partit pas mal de temps d'après les rumeurs. Mais ce qui la dérouta le plus, c’est que Leptonaz décrète qu’elle avait le droit de prendre la parole sans autorisation. On lui avait toujours apprit à respecter ces fichus règles, et là, le Pixievi lui-même ne voyait aucun inconvénient à ce qu’elle les transgresses. Et le Griffaran surprit son étonnement. C’était ça qui l’avait agacée. Elle avait laissé paraître ses émotions, alors qu’elle essayait depuis toujours de les cacher le plus possible. Elle n’avait plus qu’une envie : faire son rapport, et partir s’isolée.

-SiiRan et PaTrys se sont battus, commença-t-elle, un peu à cran. Ils se disputaient l’amour d’Ilara. Finalement, la dragonnelle est devenue Sœur du Feu. Un convoi de kerne a été attaqué, les dragons ont dû s’en passer pendant deux jours, et ça ne leur a pas plu : ils étaient encore plus grincheux que d’habitude. Il y a eu aussi quelques naissances, chez les Dragons comme chez les Griffarans : Kyma et Suroko ont eu trois petits toutes les deux.

Elle s’arrêta un instant. Il lui semblait oublier quelque chose. Tout en réfléchissant, elle laissa ses yeux se portés sur le Pixievi. Pas de toute, son plumage était vraiment bizarre. A sa connaissance, aucun Griffaran n’était d’une couleur orange aussi flamboyante. Ses longues oreilles frétillèrent. Elle avait l’impression de se sentir moins différente, d’un coup.

Ne te laisse pas distraire ! se cria-t-elle à elle-même. Dépêche-toi de finir, et fil d’ici en vitesse !
Sur ce, elle se remémora la chose qu’elle avait omit de dire au Griffaran.

-Un nain a été surpris surprit au Lavadôme. Les gardes l’ont arrêté et jeté en prison. Il ne ressemblait pas aux nains habituel : il était plus grand, sa peau était plus foncée, et il ne s’habillait pas de la même façon que ceux que nous avons déjà vus. Du moins, c’est ce qu’on m’a demander de rapporter.



Dernière édition par Azurya le Lun 29 Oct 2012 - 13:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: « Des règles, des règles et encore des règles. » [PV - Lepto]   Dim 28 Oct 2012 - 22:59

[Ah d’accord...]

Ça, ça ne dépend que de toi.

Ça, c'était du caractère ! Il y avait là une vraie griffarante, différente des autres, avec de l’énergie et du tonus. Cela faisait un bout de temps que Leptonaz n'avait pas vu ça... Il allait lui en toucher un mot quand Azurya reprit. Elle voulait aller droit au but.

SiiRan et PaTrys se sont battus, commença-t-elle, un peu à cran. Ils se disputaient l’amour d’Ilara. Finalement, la dragonnelle est devenue Sœur du Feu. Un convoi de kerne a été attaqué, les dragons ont dû s’en passer pendant deux jours, et ça ne leur a pas plu : ils étaient encore plus grincheux que d’habitude. Il y a eu aussi quelques naissances, chez les Dragons comme chez les Griffarans : Kyma et Suroko ont eu trois petits toutes les deux.

"SiiRan et PaTrys... PaTrys ? Oh, c'est ca ! Le nouveau... Et ils se disputaient l'amour d'Ilara... Ah, oui, la petite dragonnelle. Elle était très charmante, il faut l'avouer. Enfin, si elle préférait devenir soeur du feu... Un convoi de kerne attaqué, les dragons ont du s'en passer ? Oh, fort bien, ca a du les changer... Ils ont toujours été habitués a cette vie parfaite... Kyma et Suroko avaient eu des petits ? Bonne nouvelle. Cela fait un bout de temps qu'ils tentent d'avoir des oeufs..."

Azurya semblait avoir terminé. Enfin, elle semblait troublée. Le regard de la griffarante glissa rapidement sur les plumes de Leptonaz avant de reprendre sa place précédente. "C'est tout ?" allait demander Leptonaz, étonné que rien de plus ne se soit passé au lavadôme, quand Azurya reprit.

Un nain a été surpris surprit au Lavadôme. Les gardes l’ont arrêté et jeté en prison. Il ne ressemblait pas aux nains habituel : il était plus grand, sa peaux était plus foncée, et il ne s’habillait pas de la même façon que ceux que nous avons déjà vus. Du moins, c’est ce qu’on m’a demander de rapporter.

Ca, c'était intéressant !

Un nain different dis-tu ? Plus grand, peau foncée, vêtements différents... Ce doit-être un éclaireur de l'armée de CuMox. Nous devons le voir le plus rapidement possible.


Leptonaz se releva, s'approcha de le porte, frôla de l'aile une autre sphère de verre. La porte s'ouvrit presque instantanément.

Tu viens avec moi. Normalement tu ne peux pas accéder au prisons, mais on va dire que je t'ai donné un nouveau rang, et que tu peux venir, c'est complètement faux, il n'y a eu aucune cérémonie, mais ils ne vont pas me contredire. C'est pour l'avenir du lavadôme que je fais ça, pour l'avenir des griffarans, et mes doutes se sont confirmés, tu va avoir un rôle à jouer là dedans.

Et d'un pas vif, Leptonaz sortit de sa grotte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: « Des règles, des règles et encore des règles. » [PV - Lepto]   Lun 29 Oct 2012 - 13:55

Azurya suivit le Griffaran, un peu troublée par ses paroles. Un flot de question commença à s’insinuer dans son crâne. Qui était CuMox, et de quelle armée disposait-il ? Pourquoi devait-elle accompagner le Pixievi aux prisons ? Pourquoi mentirait-il à son propre peuple ? Quelle était la menace qui planait sur les Griffarans et le Lavadôme ? Quels étaient les doutes de Leptonaz ? Et surtout… Quel rôle avait-elle à jouer là-dedans ?! Elle n’avait aucune envie de participer à une nouvelle action dans le but de sauver l’espèce draconique.

Ce Griffaran aura beau me traîner avec lui où il veut, il ne me forcera jamais à faire quoi que ce soit d’autre, grogna-t-elle intérieurement.

C’est donc en silence qu’elle marcha derrière le Pixievi. De plus près, il était encore plus grand. L’oiseau devait certainement être âgé. Et pourtant, ses plumes semblaient briller comme s’il avait gardé sa jeunesse intacte. C’était plutôt étrange. Il guida la jeune Griffarante à travers le Lavadôme. Elle marchait en prenant garde à ne pas frôler de passants, qu’ils soient hominidés, Dragons, ou Griffarans. Elle grogna presque imperceptiblement. Les lieux étaient vastes, et beaucoup de monde y circulait. Aux yeux d’Azurya, cet endroit n’était rien d’autre qu’une prison de pierre, et, avec sa voute de lave, un obstacle énorme entre elle et le ciel bleu. Le fait qu’il y ait une prison à l’intérieur même de ce qui pour elle en était une lui semblait presque comique. Elle avait déjà songé de nombreuses fois à s’enfuir, mais elle avait dû se résigner. C’était presque impossible : de nombreux gardes circulaient à travers les tunnels et surveillaient les accès au Lavadôme, et les Gardes du Corps n’étaient pas autorisés à sortir, sauf exception, auquel cas presque tous les gardes étaient au courant afin de les laisser passer. Or, elle n’avait jamais eu cette chance.

Lorsqu’ils arrivèrent à destination, elle put passer sans problème. Les Griffarans gobaient vraiment tout ce que disait leur Pixievi. Imbécilité ou dévouement ? Sûrement un peu des deux. Un gardien de la prison au plumage presque noir les mena à la cellule où se trouvait le Nain. Un peu plus grand que ses congénères, il était enchaîné par les poignets et les chevilles aux murs de pierres froides. Il se tenait en position assise et, à l’arrivée des trois Griffarans, il leva la tête. Il fixa ses petits yeux bleus emplis de haine tour à tour sur ces des oiseaux. Quand ils se posèrent sur les siens, Azurya le défia du regard. Cet échange muet était presque aussi clair que s’ils avaient parlé.

Essaie un peu de me toucher, pour voir.

Ils se foudroyèrent encore du regard quelques temps, puis les yeux du nain continuèrent leur chemin. Ils s’arrêtèrent sur ceux du Pixievi et lui lancèrent un regard plus que noir. Savait-il qu’il était le chef des Griffarans ? En y réfléchissant bien, Leptonaz semblait très intéressé par cet intrus. Le connaissait-il ? Cela avait-il un rapport avec son voyage ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: « Des règles, des règles et encore des règles. » [PV - Lepto]   Lun 29 Oct 2012 - 20:00


Leptonaz continuait de marcher. Une tension planait dans l'air. Azurya semblait sceptique. Tout à fait compréhensible, Leptonaz ne lui avait rien expliqué. Pas encore. Pas dans le Lavadôme.
Pour pouvoir lui expliquer, Leptonaz devait sortir du Lavadôme.
Pour sortir du Lavadôme, Leptonaz ne devait rien lui expliquer.

Le Lavadôme était un lieu de trahison, et le Pexievi savait cela depuis plus de trois-cents ans. Le Tyr pouvait toujours imposer des lois, quelque elles soient, personne ne les respectaient jamais. Les mots se perdaient et les rumeurs allaient de bon train. Parmi les Tyrs qui sont morts d'une mort non naturelle, c'était toujours une histoire de trahison, d'oreilles trop grandes et de langues bien pendues.
Et ca valait pour tout le monde, pas seulement pour les Tyr.

Le Lavadôme n'est qu'un lieu faussement accueillant, un vrai piège qui se referme sur les imprudents. On croit y trouver réconfort, paix, joie.
Et on meurt assassiné.
Il est drôle d'observer qu'une créature débrouillarde, quelque elle soit, vit plus longtemps dans la nature qu'au Lavadôme.
Ca aussi, ca vaut pour tout le monde.

Le Lavadôme, c'est la belle vie. Kerne, viande, esclaves, armures. La majorité des gens du Lavadôme, les bouches qu'on nourrit et qui avalent tout ce qu'on leur dit, sont bien incapables de survivre dehors, ou de prendre des décisions par eux mêmes.
Ces gens là ne savent pas faire la différence entre ce qui est bon pour eux et ce qui est bon pour le Tyr.
"Fait ca !" "D'accord !" "Après, tu te jettera dans le ravin !" "D'accord !"
Pathétiques.

Après, il y a les autres. Ceux qui prennent un peu de recul, qui regardent la vie d'un oeil différent, qui font d'eux mêmes, et pas qui subissent.
Ceux là, on les reconnait tout de suite, ils sont singulièrement différents.
Ils n'ont jamais "bien" vécu, ils ont eu une vie difficile, qui leur a donné un oeil neuf.
Ou ils sont juste nés comme çà.

Eh bien Azurya, c'est tout à fait ça. Orpheline, elle n'a jamais vu ses parents. Elle à été élevée par Mïa, une esclave humaine, jusqu'au jour ou le Pexievi en faction à ce moment là, Tarkop, avait demandé à ses gardes de conduire Azurya dans sa grotte, là même que celle ou vivait Leptonaz.
Leptonaz, qui était alors Pexieros, futur Pexievi, n'a jamais su ce qui s'était passé. Personne n'avait su ce qui s'était passé.
Toujours est-il que depuis ce temps là, le regard d'Azurya sur Tarkop avait définitivement changé.

Voilà, ils arrivaient devant les cachots.
Yakat, le griffaran gris anthracite qui gardait l'entrée lui demanda pourquoi "cette jeune griffarante bleue" avait le droit de passer alors que l'accès au cachots n'était réservé qu'aux plus haut rangs. Et aux prisonniers aussi.
Leptonaz lui avait répondu qu'elle venait d'avoir un rang spécial, tout nouveau, qui lui autorisait l'accès.
Yakat n'avait rien dit et les avaient laissé passer.
Après un peu de marche, ils arrivèrent au cachot du nain. Enchaîné aux poignets et aux chevilles, il avait l'air épuisé. Il correspondait aux descriptions d'Azurya. Plus grand, peau foncée, vêtements différents, plus légers. A n'en pas douter, il venait des pays du sud, ceux ou CuMox avait été recruter des membres de son armée.

L'hominidé jeta un regard noir à Azurya, qui lui répondit de la même façon, puis un autre regard assassin à Leptonaz, qui lui rendit la politesse.

Bonjour nain. J'ai déjà... interrogé l'un des tiens. Si il était encore vivant, il s'en souviendrait encore. Mais, dis moi, quel est ton nom ?

Pogt !

Ah, toi aussi tu t'appelles Pogt ? Comme l'autre... Ca doit être un nom courant. Pogt... Je croyais que c'était un juron... Bon, Pogt, tu sais qui je suis ?

P'xi'vi d' L'vadôm'
Grogna le nain.

Oui, c'est ca. Tu viens de l'armée de CuMox, je me trompes ?

Ouais... C'ca...

C'est bien ce qui me semblait. Tu me plait, tu te montres plus coopérant que l'autre. Maintenant, parlons peu, parlons bien, Pogt. Tu comptes me dire ou est l'armée de CuMox ? Oui, ou non ?
Leptonaz s'était voulu direct. Il avait autre chose à faire que d’interroger un nain.

Nan.
Cracha l'hominidé.

Fort bien. Adieu.

Leptonaz déploya une aile, et d'un battement de celle ci, créa un vent de feu qui, émanant de ses plumes, enflamma le pauvre nain.
Bien. Ils devaient maintenant gagner l’extérieur. Leptonaz repartit dans l'autre sens, accompagné d'Azurya, passa devant le garde, lui disant d'un ton pressé que l'armée de CuMox se rapprochait dangereusement, et que si on demandait, il faudrait dire que lui et Azurya étaient partis en éclaireurs.

Tu vois Azurya, je n'ai pas cherché bien loin avec le nain. Il n'aurait jamais répondu, n'aurais jamais rien dit. Et puis, il fait partie d'une armée d’assassins.
Maintenant, j'aimerais aller faire un ... ahem... un tour en éclaireur, pour vérifier que l'armée de CuMox n'est pas trop proche.
Et il faudrait que tu viennes avec moi.
En dehors du Lavadôme.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: « Des règles, des règles et encore des règles. » [PV - Lepto]   Mar 30 Oct 2012 - 16:11

-Il faudrait que tu viennes avec moi. En dehors du Lavadôme.

En dehors… Du Lavadôme ?

Azurya fut stupéfaite. Le fait surprenant que le Pixievi venait de faire jaillir des flammes de ses ailes disparut de son crâne. Elle n’en croyait pas ses oreilles. Avait-elle bien entendu ? Non, c’était impossible... Ca ne pouvait pas être vrai ! Leptonaz lui offrait-il un billet gratuit vers le monde extérieur ? Un frisson la traversa, se glissa jusqu’au bout de chacune de ses plumes, de ses écailles. Elle était comme électrisée. Elle n’arrivait pas à y croire. Encore sous le choc, elle suivit le Griffaran en silence à travers le dédale de tunnels qui menaient à l’extérieur du Lavadôme. Très vite, la luminosité disparut. Il faisait noir, mais ses pupilles de Griffarante lui permettaient d’y voir clair. Elle marchait d’un pas actif, animée par le désir de sortir enfin de sa prison de pierre.

Lorsqu’elle aperçut, au loin, une tâche lumineuse montrant que le tunnel prenait fin, son sang ne fit qu’un tour. Elle se mit à courir, dépassant le Pixievi qui se tenait devant elle. Très vite, elle se retrouva près de la sortie, aveuglée par la violente lumière du soleil. Le soleil… Elle n’était pas encore à l’air libre qu’elle sentait déjà la température augmenter. Elle força sa vue à s’adapter à la lumière. Et elle arrêta sa course à la limite entre le tunnel et le nouveau monde. Puis, toujours dans le tunnel, elle observa l’extérieur. Comme la dernière – et le seule – fois où elle était parvenue jusqu’à cette limite du Lavadôme, elle pouvait voir les arbres immenses de la forêt s’élever devant elle. De l’herbe verte recouvrait le sol juste derrière le sol rocheux du tunnel, avant de se transformer en tapis de feuilles et de mousse plus loin. Il lui sembla que cet endroit se nommait « une clairière ». Azurya fixa l’herbe devant elle. Elle n’avait jamais posé une patte sur cette chose verte. Lentement, elle avança une patte et la posa au sol. Cette sensation de douceur tranchait avec la celle des pierres coupantes qui formaient le sol du Lavadôme. Comme un nouveau-né qui découvre le monde, elle se glissa à l’extérieur, regarda partout autour d’elle. Un vent léger lui ébouriffa les plumes. Un sentiment nouveau s’insinua en elle. Sans le vouloir, elle ouvrit les elle. Elle fixa le ciel bleu, parcourut de nuage. Elle avait toujours rêver de voler entre les arbres et les nuages.

Sans attendre, elle se ramassa sur ses pattes arrière et se propulsa dans les airs. A grands battements d’ailes, elle s’éleva dans les cieux, toujours plus haut. Elle dépassa les arbres, traversa les nuages, mais elle ne s’arrêtait pas. Elle voulait monter le plus haut possible. Et c’est ce qu’elle fit, jusqu’à ce qu’elle manque d’air. Alors, seulement là, elle plaqua ses ailes contre son corps. Et elle se laissa tomber. Toujours plus vite, elle fendait l’air. Des larmes s’arrachèrent à ses yeux tellement le vent lui fouettait le visage. Elle ne voyait que du flou autour d’elle. Les arbres, loin, très loin en bas, n’étaient que de sombres tâches. Et pourtant, elle les rattrapa très vite. Le sol se rapprocha à une vitesse vertigineuse. Elle rouvrit les ailes et sentit ses muscles lutter contre l’air. Elle avait l’impression que ses ailes allaient se déchirer, mais elle adorait ça. Sa chute à peine ralentie, elle atteignit le sol. Elle le percuta violement et roula dans l’herbe sur une bonne dizaine de mètres.

Immobile, elle resta allongée là, les flancs se soulevant au rythme rapide de sa respiration. Elle respirait la douce odeur de l’herbe tendre à grandes bouffées. Elle ne s’était pas fait mal. Elle se sentait bien. Mieux que jamais.
Elle se sentait libre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: « Des règles, des règles et encore des règles. » [PV - Lepto]   Mar 30 Oct 2012 - 19:07



Azurya s'arrêta, très brièvement, l'air stupéfaite.
Elle n'était jamais sortie du Lavadôme. Leptonaz savait d'avance qu'elle accepterait de sortir, c'était évident.
Pour l'instant, elle n'avait presque pas parlé, mais cela n'était pas si grave...
Ils marchèrent quelques instants, dans le tunnel qui menait à l’extérieur. C'était un souterrain ou l'obscurité était presque totale, de telle sorte que, dès qu'on arrivait au bout, la lumière était aveuglante.
Et à peine arrivèrent-ils à la sortie de la galerie qu'Azurya se mit à courir, dépassant Leptonaz, allant de plus en plus vite vers cette tache lumineuse. La griffarante s'arrêta au dernier moment, observa le monde extérieur.
Leptonaz pressa le pas, et finit par arriver au débouché du tunnel. Azurya, quand à elle, posa une patte dans l'herbe fraîche de l'En-Haut, observa les alentours, avança, contempla le monde.
Un vent tiède souffla, agitant les feuilles des arbres, les herbes hautes, les plumes des griffarans.

Leptonaz se remémora de sa première sortie en dehors du Lavadôme. Il s'était senti émerveillé, heureux, en pleine libértée. Il s'était demandé pourquoi les dragons préféraient se terrer dans leurs cavernes... Le vent avait soufflé, un frisson lui avait parcouru l'échine. Le petit griffaran qu'il était à cette époque là avait déployé ses frêles ailles couvertes de fines plumes rouges-orangées et s'était propulsé vers les cieux, avec cette envie obnubilante d'aller toujours plus haut, de traverser les nuages, de toucher le soleil.
Comme tout les griffarans depuis l'Aube des Temps.

Azurya n’échappa pas à la règle, même si elle était beaucoup plus âgée que la plus part des griffarans au moment de voir le monde extérieur pour la première fois. A ce moment là, tout le monde est à égalité, les émotions et les impressions sont les mêmes, quelque soit l'age.
La griffarante bleu glace se ramassa sur elle-même et se propulsa d'un jet à travers le ciel. Elle bâtit des ailes, traversa les nuages, si haut que Leptonaz ne pu la voir. Au bout de quelques temps, elle plongea en piquet, et s'arrêta au dernier moment en déployant ses ailes, lutant contre les forces de l'air.
Elle ne ralentit presque pas, et frappa l'herbe, avant de se laisser rouler au sol.
Quand elle finit par s’arrêter, Azurya resta immobile un long moment, haletante, inspirant de grandes bouffées d'air.

Leptonaz laissa à Azurya le temps de récupérer ses forces avant de s’adresser à elle.

Tu n'a jamais connu l'exterieur, hein... C'est fabuleux n'est-ce pas ? Ce ciel infini, les montagnes, l'herbe, la mer, les rivières, les forêts... Et tant d'autres choses...
Maintenant, il faut que je te parles de quelque chose. La position de l'armée de CuMox ? Absolument pas, ils sont à une semaine de marche d'ici, au nord. L'armée de la Rouge, plus petite, est à trois jours d'ici, au sud-est, ils le savent déjà.
Non, si je t'ai fait venir, c'est par ce que tu est différente. Tu ne gobes pas tout ce qu'on te dit, tu à du caractère, tu à un regard sur les choses tout à fait particulier.
Ce que je vais t'expliquer doit rester secret, du moins, pour l'instant. Ca causera sans doute la perte de quelques dragons, mais bon, en perdre cinq vaux mieux qu'en perdre dix non ?
Eloignons nous un peu du tunnel...
En volant, si tu veux ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: « Des règles, des règles et encore des règles. » [PV - Lepto]   Mar 30 Oct 2012 - 19:30

Ce changement radical de monde semblait éveiller en elle un comportement nouveau. Elle se sentait plus ouverte, plus gaie. Elle en oublia même son bouclier, à qui elle avait consacré toute sa vie. Elle s’était livrée à la nature de l’En-Haut, et, bien qu’elle se sente à découvert, elle aimait cette sensation. Le Pixievi lui proposait de voler ? Pour rien au monde elle ne refuserait ça ! Même si son discours était étrange, elle accepta de suivre le Griffaran. Il avait de nouveau évoqué ce CuMox et son armée, dont elle n’avait toujours pas entendu parler. De toute façon, qui irait confier les secrets du Lavadôme à une simple Garde du Corps ? Elle secoua la tête. Ce n’était pas le moment, et surtout pas le lieu, de penser au Lavadôme. De nouveau, elle déploya ses ailes et s’éleva dans les airs. Cette fois, elle resta à hauteur des arbres. En douceur, elle laissait glisser ses serres sur leurs cimes couvertes de feuilles ou d’épines. Elle sentait la présence de Leptonaz non loin d’elle.

Elle donna un coup d’aile pour se rapprocher du Griffaran, afin d’écouter ce qu’il avait à dire. Plus vite il aurait fini, plus elle aurait le temps de profiter de sa liberté. Elle se demanda même, sur le coup, pourquoi elle ne profitait pas de cette occasion en or pour s’échapper. C’était le moment rêvé ! Mais sa conscience la retint. A contrecœur, elle dû admettre que c’était grâce à Leptonaz qu’elle avait goûté à la liberté. La moindre des choses était donc d’écouter ce qu’il tenait tant à lui dire. De plus, cela semblait la concerner. Tout en restant à distance convenable pour ne pas être en contact avec le Griffaran, elle dressa l’oreille. Le vent de leur vol emporterait sûrement les mots, si bien qu’elle devrait être un minimum attentive aux paroles du Pixievi.

-Alors, que veux-tu me dire ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Réfugié(e)
Messages : 843
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 19
Localisation : Cerca e trova...
MessageSujet: Re: « Des règles, des règles et encore des règles. » [PV - Lepto]   Mar 30 Oct 2012 - 21:19


Alors, que veux-tu me dire ?

Demanda Azurya.

De nombreuses choses...
On t'a parlé de CuMox ? Ce dragon qui veut envahir le Lavadôme ? C'était un ancien Tyr, déchu, qui est prêt à tout pour reprendre le pouvoir.
Imposer des nouvelles lois.
Soumettre tout le monde à un régime tyrannique.
Ne laisser vivre que les dragons qui coopèrent avec lui, et uniquement les dragons.
Les gargouilles ? Tuées.
Les griffarans ? Aussi.
Tout ce temps ou je suis parti, c'était pour suivre l'armée de CuMox. Ils venaient du Col d'Iwensi, au nord, c'est un passage entre deux montagnes.
Ils ont tout détruit, tué tout ceux qui... avaient le malheur d'être là.
Deux, trois forêts en fumée, des villages détruits...
Si je veux te parler, ce n'est pas pour te proposer un plan militaire désopilant visant à arrêter CuMox, et à sauver l'Empire... Non !
Ce soir, le Lavadôme sera prêt à se défendre, il n'iront pas bien loin, les envahisseurs.
Enfin, j'espère.
Si ils passent, il faudra préparer une contre-attaque, une révolution, un double meurtre et tout le tralala, comme on en à l'habitude au Lavadôme.
Bref, revenons à nos moutons.
Cette défense sera, comme tu t'en doute bien, une période de grand trouble, et le Tyr ne pensera qu'a ça, il sera moins attentif au reste du monde.
Maintenant, imagine un Lavadôme où le rang de Tyr serait accessible à tous, pas seulement aux dragons, et où ce serait le peuple qui choisirait son Tyr et qui voterait les lois ?
Ou il y aurait des droits plus censé que ceux de maintenant ? Ou l'on peut sortir ou l'on veut, quand on veut ? Vivre sa vie a sa guise, sans se plier à des lois incensées ?
Et chacun pourrait ajouter sa pierre à l'ouvrage ?
Huh ?
Eh bien voila, je pense que l'on pourrait mettre ca en place durant le temps de trouble qui approche.
Imagines un peu ! Les griffarans seraient égaux aux dragons ! Nous ne vivrions plus à leur dépends !
Nous pourrions tous sortir n'importe quand, vivre ailleurs...
Nous pourrions être libres !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « Des règles, des règles et encore des règles. » [PV - Lepto]   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Des règles, des règles et encore des règles. » [PV - Lepto]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fiefs et Seigneurs 1.2 - Règles et Tours.
» [Règles] Questions à propos des règles...
» [règles] Grot bastos et unité
» [Questions de règles] Transports assignés / Unité SM séparée
» Règles des stompas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Age de Feu (RPG) ::  :: Lois & Légendes :: Archives :: Lavadôme-
Sauter vers: