Forum de RPG basé sur l'univers de l'Âge de Feu par E.E. Knight
 

Partagez | 
 

 Haïla, 15 ans et une vie à refaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Réfugié(e)
Messages : 3
Date d'inscription : 19/11/2017
MessageSujet: Haïla, 15 ans et une vie à refaire   Dim 19 Nov 2017 - 17:06




  • Personnage

Nom: Haïla
ge : 15 ans
Sexe : Féminin
Espèce : Humaine
Rang général - Rang de guilde : Solitaire

Histoire :
Le réveil, Haïla, 13 ans
Je ne sais plus qui… Qui je suis. Je ne me rappelle plus de rien… J’ouvre les yeux comme si c'était la première fois de mon existence. Une horrible douleur à la tête, je pousse un petit cri et, par réflexe je pose ma main là ou ça fait mal, à l’arrière de mon crâne. Je la retire très vite. Quelque chose a coulé dessus… Un liquide collant, poisseux. J’observe avec attention ma paume salie. Elle est rouge. D’un rouge sombre et malveillant. J’entends du bruit à côté de moi. J’entends des mots que je ne comprends pas. Je tourne la tête et aperçoit une vieille dame qui tente de capter mon attention. Ma vision se trouble tout comme se brouille mon esprit, je m'évanouis prise de sanglots et d’une indescriptible souffrance. Je sens quelque chose dans mon esprit. J’entends des mots. J’entends quelqu'un. Il me dit “Tu aurais dû mourir pour ta lâcheté”. Tout devient noir.

Retour en arrière, Ellen, 13 ans
Une mission qui pourrait nous sauver de la misère ma mère et moi, j’accepte tout de suite ! Ce que je ne sais pas, c'est le danger que j’encours en suivant cet homme. Du moins Il ressemble à un homme. Personne ne sait qui Il est vraiment. On raconte qu’Il est d’une puissance inouïe et que quiconque ose le trahir finit toujours par demander le genoux plié à ce que mort s’ensuive. Mais je ne le sais pas, moi. Ma quête et simple, ou du moins elle paraît simple. Je dois cueillir une fleur. Mais pas n’importe quelle fleur. Il s’agit d’un végétal rare aux pétales sombres et rayés et aux couleurs bleues, vertes, jaunes, rouges, le tout à la fois. Elle est magnifique et brille comme le soleil. On l’appelle la Belle-Qui-Tue ou encore la Noire Arc-en-ciel. Elle est très rare. Si rare qu’on dit qu’elle n’existe plus. Mon guide m’assure qu’elle existe. Au bas d’une montagne, juste à côté d’une rivière déchaînée, Il m’abandonne. Je dois escalader cette abrupte falaise dont la pointe perce les nuages pour espérer trouver la plante. Je dois avouer que je suis moins convaincue de ma réussite... Après une journée entière de vaines tentatives d’escalade, la tête baissée et le corps dolent, les muscles crispés et les mains sanglantes, j’abandonne. Je m’allonge et ferme les yeux pour la nuit. À mon réveil, Il n’est pas content. Je lui explique les larmes aux yeux que c'est impossible, que les pierres se brisent sous mes mains, que la roche glisse lorsque j’y met les pieds, que les vents me projettent quand je progresse, comme si la montagne elle-même était contre moi ! Mais Il s’en fiche, Il veut la fleur et je ne lui apporte pas satisfaction. Je suis contrainte de réessayer mais là encore, c'est un échec. Je le supplies de me laisser partir mais c'est impossible. Je ne lui ai pas apporté satisfaction, alors Il s’énerve et m’arrache l’esprit. Tout doucement. Avec une sadique et douloureuse lenteur. Au comble de la souffrance, ne pouvant plus le supporter, je hurle une plainte déchirante. La rumeur disait vrai. De toutes mes forces, de tout mon cœur, je lui demande de me laisser mourir. Il rit et m’annonce que tuer une petite fille est un acte beaucoup trop cruel. J’ai une idée. Je me jette sur lui de mes dernières forces et, surpris, Il titube. Il atteint la surface des courants avec un grand plouf, m'entrainant dans sa chute mortelle. Il crie et je sent qu’Il lâche mon esprit. À ce moment là je sombre dans l’inconscience. Mes poumons se remplissent d’eau. Ma tête claque contre un rocher. Je sais que je n’ai aucune chance face à l’Eau. J’abandonne.

Ma sauveuse… Haïla, 14 ans

“À l’aide ! Non ! Pas ça ! Pas…”

J’ouvre les yeux et me relève en sursaut. Encore ce cauchemar, ce cauchemar qui disparaît lorsque que je reviens dans la cabane, ce sale cauchemar durant lequel je ne retiens qu’un mot : Ellen. Dès mon réveil un an plus tôt, j’ai pris le nom de Haïla enfin… C'est comme ça que m’a appelé Kela, la dame qui m’as sauvé. Elle s’est occupée de moi et ce depuis qu’elle m’a trouvée échouée sur la rive, amnésique et avec une sévère blessure à la tête. Amnésique, c'est peu dire. Je ne savais plus rien, même pas parler. Je ne savais plus rien du monde. J’étais devenue une véritable animale, comme si j’avais oublié ce qui fait de moi un être humain civilisé... Mais avec beaucoup BEAUCOUP de patience, Kela m’a tout réappris. Certes j’ai encore beaucoup de mal à comprendre le monde, mais en un an j’ai fait des progrès considérables et je sais que ça ne peut que continuer. Kela pense que bientôt, je pourrais sortir de la cabane, sortir de la forêt et venir avec elle en ville. Elle pense que je suis prête à revoir des gens. J’ai tellement hâte ! Stop… J’entends du bruit. Des coups. Des craquements. Des gémissements. Sans doute une bagarre. Je sors du lit et m’approche de la fenêtre condamnée de la cabane à pas de loup. Ce que je vois m’horrifie. Je pousse malgré moi un petit cri. L’agresseur m’entends. Il se tourne vers moi. Il ne peut me voir mais il sait maintenant que je suis là. Vite. Je me saisis de la première arme venue. C'est une branche épaisse et lourde. J’entends une voix faible. Un râle. Un rire sournois. La porte qui claque contre le mur. Je tente de soulever mon arme de fortune, mais elle disparaît entre mes mains pour rejoindre celles de mon interlocuteur. Des flash, des sons, des souvenirs apparaissent. Ils sont si vifs que je ne peux en saisir une bribe. Seul un mot persiste : Ellen.

“Ellen, après tout ce temps… Il serait peut être bon que je finisse le travail.”

Je le sens essayer de se saisir de mon esprit. Vite. Le premier projectile venu, voilà qu’Il se prend une pierre en pleine tête. Vite. Pas de temps à perdre. Je m’esquive, trop rapide pour lui, passant par la porte, ignorant le corps inerte et entouré d’une mare rougeoyante devant l’entrée. Seule une larme trahi ma profonde tristesses.
Repose en paix Kela…

Aujourd'hui, Haïla, 15 ans
À présent je vie seule au gré du vent et de mes envies. J’ai choisi de garder mon nom pour honorer la mémoire de cette pauvre Kela. Et puis, je ne sais rien de cette Ellen. Ellen est morte à 13 ans, c'est ma seule certitude parce que maintenant, je suis Haïla. Je vis à côté des autres civilisation, voyageant de forêts en vallées sans pour autant m’approcher des villes et des villages. Je cueille des fruits pour me nourrir mais lorsque la faim me gagne, je sauve ma vie en en prenant une autre. La vie d’un Ami. Ça me fait mal à chaque fois mais je respecte sa pensée et son souvenir lorsqu'il s’envole En-Haut. Comme les techniques ne sont pas des plus perfectionnées, il m’arrive souvent de jeûner. Chaque saison blanche est un défi pour moi… L’avenir me semble aussi flou que mon passé…

Description physique :
Calmement, doucement, je me pose sur la rive pour me désaltérer. Mon regard noisette brillant de tendresse croise un instant mon double, mon reflet dans l’eau cristalline. Immédiatement, je suis frappée par la crasse qui recouvre mon doux visage. Je me nettoie et découvre mon minois sous un autre jour. Ma peau blanche, laiteuse, prend à la lumière du soleil une teinte ivoire presque irréelle. Mes traits fins sont encadrés d’une chevelure légèrement ondulée aux reflets roux descendant aux dessous de mes épaules frêles. Actuellement, ils sont emmêlés et couverts de feuilles et de brindilles. Je sors d’une petite sacoche abîmée et décolorée une petite brosse à cheveux tachée de boue. Je possède cette besace en cuir de cerf depuis que j’ai quitté la cabane de Kela un an plus tôt. Il ne contient pas grand chose, juste un couteau à la lame émoussée et une brosse pour mes cheveux. Souvent, j’y stock des baies et des fruits secs en prévision de la saison blanche. Je dénoue mes cheveux et me relève. Dans mon reflet je vois ma silhouette frêle d’assez petite taille. Mes doigts de fée se resserrent sur la capuche rouge et effilée de ma cape souillée par le temps, déchirée à certains endroits. Sous ma cape, une chemise plus vraiment blanche et un pantalon rendu haillon par la végétation protègent ma peau légère constellée de boue, de poussière et de blessures.


Caractère :
Haïla est une jeune fille douce comme la neige. Sa générosité est infinie et elle est toujours prête à aider quiconque le requiert, même si voulant être trop gentille elle devient vite naïve et manipulable. Sa gentillesse n’a d’égal que son courage, parce que oui, Haïla posséde un courage sans faille. Elle ne craint rien ni personne, ce qui peut vite tourner à l’inconscience et l’insolence. Ça peut bien souvent l’emmener dans des situations… embarrassantes au mieux, au pire complètement fatales. Heureusement, faisant usage d’un esprit vif et malin, elle trouve toujours le moyen de s’en sortir. Ne connaissant pas le monde, l’économie ou même la guerre, la jeune fille vit recluse et solitaire. Elle est très timide et ne parles que peu. Méfiante, elle ne veux pas approcher les hommes, les elfes, les dragons ou les nains mais, curieuse et sans aucune patience, il lui arrive de temps à autres d’approcher trop près de ceux qu’elle appelle des “Dangers”. C'est ainsi qu’elle les surnomme tous. Elle veut rester dans son coin, dans la forêt, seule, cueillant sa propre nourriture aux côtés des “Amis”, ceux qui ne sont pas dangereux pour elle et pour qui elle ne veut en aucun cas devenir un danger : Les animaux. Parfois, souvent même, elle entend une voix dans sa tête, conséquence de sa solitude. Cette voix semble protéger la jeune fille du danger, mais le fait de l’entendre la rend extrêmement instable, la menant parfois sans raison à la tristesse, l’impulsivité ou plus encore, une envie de rejoindre Kela “en-haut”. Cette entité que Haïla appelle “Poison” s’évapore dès que la petite se trouve en compagnie de Dangers, comme si Poison avait peur…


Particularités :
-Elle ne sait rien de son passé. Son souvenir le plus lointain remonte à ses 13 ans.
-Elle ne sait ni lire, ni écrire et parles très mal la langue universelle.


  • Moi

Nom : (facultatif)
ge : Bientôt 15 ans
Comment avez-vous connu le forum ? Une amie qui a décidé de s’y inscrire me l’a présenté
L'aimez-vous ? Comment le trouvez-vous ? Il a l’air TROP COOL
Votre niveau en RPG ? Pas trop mauvais… Je fais du rp depuis environ 1 an et je peux produire des textes de qualité, mais je suis assez lente à écrire alors m’en voulez pas trop
Avez-vous déjà lu les livres de l'Age de Feu de E.E.Kinght ? Lesquels ? Non
Autres comptes : /
Code du règlement : Validé par Viravel
Vous vous êtes éclatés sur les codes xD


Dernière édition par Haïla le Dim 26 Nov 2017 - 13:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 398
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 21
Localisation : Limousin
MessageSujet: Re: Haïla, 15 ans et une vie à refaire   Mar 21 Nov 2017 - 11:13

Coucou, c'est Nax, je te re-souhaite la bienvenue !
C'est très bien pour ton histoire, ce n'est pas grave qu'il n'y ait aucun lien direct avec le contexte car elle s'inscrit très bien toute seule. Rien à dire niveau orthographe et à lire c'est très agréable :p
Donc j'attends la suite (physique/mental/codes) et je te valide ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 3
Date d'inscription : 19/11/2017
MessageSujet: Re: Haïla, 15 ans et une vie à refaire   Dim 26 Nov 2017 - 13:56

J'AI FINI !!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 398
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 21
Localisation : Limousin
MessageSujet: Re: Haïla, 15 ans et une vie à refaire   Dim 26 Nov 2017 - 14:29

Tout est absolument parfait, tu es validée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 73
Date d'inscription : 04/06/2016
MessageSujet: Re: Haïla, 15 ans et une vie à refaire   Mar 28 Nov 2017 - 3:50

Salut ! Désolée si je n'ai pas lu ton histoire plus tôt, j'avais du travail XP.
J'aime bien ton personnage, il promet une évolution intéressante ^^.

a+ sur le forum ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 42
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 19
MessageSujet: Re: Haïla, 15 ans et une vie à refaire   Ven 1 Déc 2017 - 0:09

Encore une fois, c'est parfait ! Bienvenue :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 575
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 20
Localisation : Sur les ailes d'un Oiseau Invisible.
MessageSujet: Re: Haïla, 15 ans et une vie à refaire   Ven 1 Déc 2017 - 14:27

Hello ! :n_n:
Bienvenue parmi nous, j'aime beaucoup ton personnage et j'adoooooore le principe des noms communs pour désigner les choses basiques de la vie [les Dangers, les Amis, ...]. J'ai hâte d'en voir plus !
En espérant que tu te plaises ici  :3:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 3
Date d'inscription : 19/11/2017
MessageSujet: Re: Haïla, 15 ans et une vie à refaire   Ven 1 Déc 2017 - 14:39

Merci à tous pour votre accueil ^^
~> UruBuzol et crois moi, il va bien évoluer mon personnage Twisted Evil
~> Œilfantôme je sais, ce concept est lié au fait que mon personnage a dû réapprendre à parler tu vois ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Haïla, 15 ans et une vie à refaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Haïla, 15 ans et une vie à refaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Feu Carlo Desinor disait les Haitiens Ce peuple à refaire
» FEMEN BOUCH NOU MICHEL MARTELLY VIENT DE REFAIRE MONTANA A SA FACON !
» J'ai perdu la quete journaliere du lvl 152 :(
» Des projets pour refaire l'image de l'aire métropolitaine
» Brittany Van Bockstal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Âge de Feu ::  :: Port d'Accueil :: Présentations validées-
Sauter vers: