Tout a basculé...
 

Partagez | 
 

 Tourmente Abyssale [Divin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Réfugié(e)
Messages : 1
Date d'inscription : 08/08/2016
MessageSujet: Tourmente Abyssale [Divin]   Mar 9 Aoû 2016 - 0:20



Tourmente Abyssale
Nom : Tourmente Abyssale
Âge : Aussi vieille que les premiers Dragons
Sexe : Féminin
Espèce :  Humanoïdo-aquatique
Cause de la déification : Voir l’Histoire.

Histoire :

L’Esprit de l’Eau avait un royaume. Il s’étalait partout dans les Mondes, qu’ils soient d’en Haut ou d’en Bas. Son étendue était sans limite, et sa splendeur sans égal. Parfois admiré, souvent redouté, il était empli de mystères que nul ne saurait jamais élucider. Sa puissance était redoutable et, lorsque l’Esprit la laissait se déchaîner, le royaume tout entier faisait trembler le Monde.
On comptait dans cet empire aquatique les océans, les mers, les lacs, les rivières, les ruisseaux, les gisements sous-terrain, la pluie, les torrents ; la moindre petite parcelle d’eau présente dans l’Univers. Et ce royaume, aussi vaste soit-il, avait besoin d’être surveillé.
L’Esprit de l’Eau avait toujours remplis ce rôle, régnant en maître sur le monde qu’il avait créé de lui-même comme un Père surveille son enfant avec fierté et attention.
Jusqu’à ce que le Soleil ne réclame sa présence à ses côtés.

L’Eau avait toujours été légèrement en conflit avec les trois autres Esprit, en raison de leurs natures si différentes. Mais ils avaient tous les quatre cohabité en harmonie depuis la création du Monde ; l’Eau travaillant de pair avec la Terre dont il assurait la survie des êtres qu’il créait, et l’Air qui l’aidait à étendre un peu plus son royaume chaque jour en déversant sa puissance au grès des vents. Seul le Feu partageait des idées bien trop divergentes des siennes pour qu’ils puissent envisager une quelconque collaboration.
Et pourtant, à la demande du Soleil, ils se mirent à travailler ensemble, sans regard des différences qui les séparaient, et se mirent à peupler le monde de nouvelles créations dans le but de donner naissance à un Être parfait. Et ainsi naquit le Dragon ; cette féroce et majestueuse créature des Esprits, possédant l’agilité de l’Air, la solidité de la Terre, le brasier du Feu, et la force de l’Eau.  

Mais par la suite, les Esprits s’entredéchirèrent. Chacun désirait prouver sa puissance au Soleil en donnant à une nouvelle forme de vie le pouvoir de détruire les Dragons. Ainsi, l’Aire créa l’Homme, la Terre forma le Nain, et l’Eau façonna l’Elfe. Seul le Feu, dans sa paresse, se contenta de voler les créations des autres Esprit et de leur enseigner l’art de la Magie.
L’Esprit de l’Eau, furieux de voir ses créations se retrouver sous l’autorité d’un autre Esprit que lui, entra dans une lutte acharnée avec le Feu. Il délaissa son royaume et concentra toute son attention à la bataille qu’il menait, faisant tout son possible pour se heurter aux manifestations du Feu dans le monde. Depuis lors, l’Eau et le Feu demeurent totalement incompatibles.

Mais l’Eau, dans sa sagesse, n’avait pas complètement abandonné son empire. Il le savait puissant, mais il craignait cependant que le Feu ne vienne s’attaquer à ce royaume de pureté tandis qu’il avait le dos tourné. Le Feu était rusé, lâche, et fourbe.
Alors, l’Eau s’attela une dernière fois à la création d’un Être, capable de protéger et régner sur son royaume à sa place. De nombreuses tentatives virent le jour, mais l’Eau n’en était jamais pleinement satisfait, et il les relâcha dans les profondeurs des océans. Ces créatures étaient inconnues de tous, et nul ne pouvait prendre conscience ni de leur nombre, ni de leurs apparences. Aujourd’hui encore, elles peuplent les fonds marins dans le silence et l’ignorance.

Mais à force de persévérance, l’Eau finit par former une créature digne de gouverner son royaume aquatique. Il prit d’abord pour base une forme Humanoïde, qu’il façonna à sa manière. Il lui attribua un corps capable de fendre les eaux avec une facilité étonnante. Puis, s’inspirant de son ennemi, il lui insuffla la puissance de sa propre magie. Ainsi, sa création gagna vie éternelle et pouvoirs surpuissants. Elle était capable de contrôler les créatures qui peuplent les mers, de faire se déchaîner les vagues au grès de ses humeurs, d’engloutir des navires d’un simple souffle.
Très vite, les hominidés virent en ces manifestations l’existence d’un être qui leur était supérieur, et dont la puissance était démesurée. Selon les croyances, les espèces, et même les régions du monde, on lui donna plusieurs noms. Mais aucun n’était juste. Elle ne possédait pas de nom. Elle était la Gardienne du Royaume des Eaux, la Fureur de l’élément de son Esprit Père, la Mélopée soufflée par les marées aux quatre coins des Mondes. Elle était la Tourmente Abyssale qui hantait les fonds marins et veillait sur eux telle la divinité qu’elle était, côtoyant ses frères et ses sœurs qui l’avaient précédée en ce monde aquatique, répandant partout la puissance de l’Esprit de l’Eau ; laissant ses envies influer cet empire insaisissable, le protéger, lui donner vie.
Elle était la Déesse des Eaux.

Description physique :

Comme dit précédemment, Tourmente Abyssale possède une forme majoritairement humanoïde. Mais si elle arbore bel et bien la tête et le buste d’une hominidée, avec ses longs bras blancs et sa poitrine généreuse, le reste de son corps est assez complexe à identifier. Parfois distendue en nombreuses tentacules, d’autres fois rassemblée en une longue queue de poisson ou encore de mammifère marin, la seconde moitié de son enveloppe physique est changeante au grès de ses envies - ou bien serait-ce en fonction des religions ?
Elle est pourvue de branchies dans le creux de son cou, ainsi que de poumons comme les êtres terrestres ; elle évolue donc aussi bien immergée sous l’eau qu’avec la tête en surface.
Sa tête elfique est pourvue de longs cheveux qui suivent ses mouvements avec un charme aquatique. Ils sont également changeants, arborant parfois des éléments de l'océan, se transformant tantôt en une masse d'algues colorées, ou encore reproduisant la crinière épaisse des humanoïdes terrestres. Ses yeux, quant à eux, sont d'une couleur indéfinissable. Profonds et accrocheurs, ils révèlent à eux seuls la puissance et l’âge qui hantent ce corps étrange.

Caractère :

Tourmente Abyssale est une entité susceptible, capricieuse, et incontrôlable. Elle est aussi imprévisible que l’océan ; car après tout, elle est l’océan. C’est elle qui est à l’origine de la plupart des raz-de-marée, des tempêtes océaniques, des déferlantes de vagues, et même de la disparition de navires, engloutis par ses Frères Monstres ignorés. Elle est vieille, immortelle, dangereuse, et aussi froide que les eaux les plus profondes. Sa seule tendresse est destinée uniquement au royaume qu’elle protège, ainsi qu’à tous ses occupants.

Particularités :

Elle n’a pas était déifiée au cours d’un évènement dans sa vie. Elle a été créée ainsi par l’un des Quatre Esprits.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tourmente Abyssale [Divin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chevalier d'Andromède contre Guerrier divin de Zeta Prime
» Devenir divin en marchant sur l'eau ^^
» Loreena&Gideon ▬ L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe. ♥ [END]
» [4ème Tournoi] 16ème de finale : Cronos VS Kyo, Guerrier Divin de Zeta
» Shinji, Guerrier divin d'Eta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Age de Feu (RPG) ::  :: Port d'Accueil :: Divins et PNJ-
Sauter vers: