Tout a basculé...
 

Partagez | 
 

 EVENT - Partie 1 ; Prologue - "Que la peur vous envahisse, car bientôt ce sera la mort!" [CLOS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: EVENT - Partie 1 ; Prologue - "Que la peur vous envahisse, car bientôt ce sera la mort!" [CLOS]   Dim 11 Sep 2016 - 11:47


Elle était surprise que le Dragonneur ait essayé de la tuer... N'avait-il donc pas compris qu'elle n'était pas véritablement réelle? Elle ne pouvait apparaître que grâce à l'un de ses serviteur, grâce à Son pouvoir aussi, mais Elle ne pouvait pas subsister. Elle le savait, Elle devrait faire vite, très vite. Quoi qu'il en soit, le feu prit, L'entoura, mais ne La toucha point, ne La brûla pas non plus. Elle sourit de la détermination de ces petits êtres. Les humains étaient parfois médiocres et fragiles, mais ils avaient l'intelligence des Esprits eux-même. Ce qui La répugnait parfois, mais d'autres fois, cela La surprenait agréablement. Quand Elle fut remise de sa surprise, l'Être de brume se focalisa sur le combat qui venait de commencer, Elle remarqua alors deux combats principaux: celui entre les hominidés, et celui entre ses deux protégés préférés, les deux dragons. Ce dernier combat allait probablement être colossale, mémorable... Et presque historique.

L'Être des brumes vous regarde, Alnahyol et NelTharion, et vous évalue. Votre prise d'envol et la provocation de la Noire La impressionnée, agréablement impressionnée même. Mais désormais, le sang doit couler, et elle est curieuse de voir qui entre le Destructeur et la Dévoreuse va faire couler le rouge en premier.

Attaque du Destructeur:
 

L'attaque du Destructeur porte. Alnahyol est touchée, le choc est probablement violent. Toutefois, la Noire arrive à rester dans les air même si l'attaque l'a légèrement assommée. L'Être des brumes est fortement impressionnée de cette attaque fulgurante de NelTharion. Elle a toujours admiré les dragons pour leur force cataclysmique dont ils peuvent être possesseur.

Elle avait déjà vue, auparavant, des combats ainsi fait. Mais ce genre de combat, dans les airs, en pleine tempête, généralement, avait pour finalité la mort de l'un des deux protagonistes. Ce n'était pas ce qu'Elle voulait, Elle avait besoin de chacun de ses enfants. Alors Elle guettait, Elle était l'arbitre de ce duel ténébreux, et Elle se devait d'être équitable.
Toutefois, même si Elle trouvait la puissance des dragons étonnante, Elle se devait également d'admirer doucement le pouvoir des deux hominidés. A travers les flammes Elle observa l'esquive de l'elfe. L'intelligence dont ces créatures pouvaient faire preuve était tout aussi incroyable, mais les humains étaient plus inventif. L'Être constata entre deux raies de fumée que l'elfe noire avait disparue... Très étonnant!

Toute l'attention est sur vous, hominidés. L'Être des brumes est curieuse de savoir comment le Dragonneur va réagir au sort d'invisibilité de Talia. Toutefois, pour cela, il faut que cette dernière réussisse à le rester longtemps, car le lieu est imprégnée de magie noire, et cela peut rendre les sorts très approximatif.

Maintiens de l'invisibilité de Talia:
 

Malheureusement, la magie noire, l'orage, l'énergie qui est omniprésente autour des combattants et de l'assemblée rend les sortilèges trop aléatoire. En ce cas, Talia a beau avoir être devenu invisible, son sortilège ne tiens pas sur la durée. Bientôt, son invisibilité se trouble, se fissure, et elle n'est plus totalement invisible aux yeux d'Agilis en face d'elle, mais elle devient une ombre mouvante dans la blancheur du paysage. Peut-être Agilis a-t-il du mal à la voir totalement, mais il sait plus ou moins où elle se trouve.

L'Être des brumes n'avait pas pensée à cela. Il était vrai qu'Elle avait usé de beaucoup de magie noire pour créer l'Appel, mais aussi pour s'invoquer en ce monde. Elle savait également que la magie noire pouvait être très capricieuse parfois. Elle n'aurait toutefois pas imaginée que cela aurait des incidences sur ses petits protégés.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Réfugié(e)
Messages : 145
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 19
Localisation : Bretagne
MessageSujet: Re: EVENT - Partie 1 ; Prologue - "Que la peur vous envahisse, car bientôt ce sera la mort!" [CLOS]   Lun 3 Oct 2016 - 18:28

HRP:
 


Intéressant... Agilis n'avait jamais combattu ce genre de créature capable de jouer avec la magie noire elle-même. Celle-ci était si rare et si compliquée à maitriser que la plupart de ses pratiquants vivaient cachés et évitaient les villes pour vivre en ermite. Il avait bien fait pendre quelques ensorceleuses mais la magie noie n'était toujours qu'un prétexte pour pendre les adorateurs des dragons, les traitres à leurs races.
Ici c'était une elfe noire qui elle non plus n'arrivait pas totalement à maitriser son pouvoir même si celui-ci était pour ainsi dire assez efficace car Agilis avait du mal à distinguer complètement l'elfe. Seules quelques ombres et silhouettes pouvaient être aperçu.. Assez pour qu'il combatte ! Les dragons et autres hominidés autour d'eux les fixaient avec excitation comme dans une transe, attendant surement le premier sang. Un tableau tellement étrange de créatures si différentes qu'il voulait vomir tant les traitres à leurs races et les démons volants étaient présents.

Elfe, ton sympathique pouvoir te sera inutile ! A ce que je vois la légendaire lâcheté de ta race était véritablement fondée ! Reste dans les ombres ! Moi je choisis la lumière.

Confronté l'ombre et la lumière lui vint à l'esprit pendant qu'il ''discutait'' avec l'Elfe. Une autre fusée éclairante allait remettre cette saloperie monstrueuse à sa place. Ils avaient peut-être la magie mais les Esprits avaient donné un don bien plus précieux aux humains : l'adaptation à n'importe quelle situation.
Le tueur de Dragon empoigna son carreau/fusé qu'il encocha d'un mouvement rapide et fluide malgré la pluie et le poids de son armure et tira dans la direction de l'ombre de l'Elfe. Un puissant rayon lumineux, accompagné du crépitement caractéristique des fusées, explosa au pied de l'ombre. Protégé par la visière de son armure et espérant un effet positif de son arme expérimental, le Dragonneur s’élança vers l'ombre et commença ses moulinets en tentant de toucher quoi que ce soit. Plusieurs de ses tentatives furent des échecs, il frappait l'air, tranchait le vide mais rien ne semblait stopper sa lame qui retomba lourdement au sol. Sa fatigue commençait à véritablement le tuer, l'armure lui lacerait le épaules et les boucles qui attachaient ses jambières étaient bien trop serré, coupant peu à peu la circulation de son sang. Sa sueur d'un froid brulant coulait en dessous de ses vêtements, contraignant ses gestes et la pluie n'arrangeait pas les choses, faisant remplir peu à peu ses bottes d'eau mêlée de la boue commençant à se faire omniprésente.
Le claquement du vent s’arrêta enfin quand le Dragonneur vit sa lame s’arrêter sur la lame de l'Elfe sortant des ombres. Il avait enfin une prise, de quoi frapper sur. Le combat commençait enfin et il allait pouvoir démontrer à son audience que les humains surpassaient toutes les autres espèces.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 114
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 22
MessageSujet: Re: EVENT - Partie 1 ; Prologue - "Que la peur vous envahisse, car bientôt ce sera la mort!" [CLOS]   Mar 11 Oct 2016 - 21:21

HRP:
 


Talia n'avait pas remarqué que son invisibilité et son pouvoir en général, devenait défaillant. Elle se sentait juste... Bizarre. Elle n'aurait pas parlé de faiblesse, ni de fatigue, c'était bien autre chose, comme si l'air qu'elle respirait était lourd, comme si ses battements de cœur étaient moins rapide, comme si ses réflexes étaient ralentit. L'elfe noire fut donc fortement surprise lorsqu'elle constata que le misérable humain la voyait réellement, et qu'il se préparer à lui envoyer l'une de ses armes étranges à la tronche. Elle voulu alors courir, fuir, se cacher derrière un rocher, mais trop tard. L'objet émit une déflagration et cela l'aveugla. Cela brisa définitivement son sortilège, la rendant totalement visible.

L'elfe noire essaya de se remettre de son choque, elle ouvrit les yeux, mais ne vit rien. Elle se frotta les paupières, essayant d'accélérer l'adaptation de ses yeux au choque lumineux. C'est son ouïe qui la ramena à la réalité. Elle entendant les vents, la pluie, l'orage, mais surtout... L'irrégulier coup de main de l'humain qui venait avec son arme pour la hacher. Talia, à défaut d'y voir quelque chose, essaya d'esquiver les probables coups mortels grâce à ses performantes oreilles d'elfe.
Peu à peu, ses yeux commencèrent à se remettre. Elle put donc voir ce qui l'entourait, l'humain, sa Maîtresse qui étudiait apparemment avec intérêt la scène et... les autres dragons qui les étudiaient aussi. Se demandaient-ils s'ils allaient obéir à des hominidés? Ou alors se disaient-ils qu'ils allaient assassiné les deux pauvres êtres stupides devant eux dés que l'un ou l'autre aurait versé le premier sang demandé par la Lune? Non, Talia saurait sa Maîtresse compatissante! Elle empêcherait cela... A moins que... Quelque chose s'insinua dans l'esprit de la jeune elfe... Sa Maîtresse astrale désirait-elle leur mort? Non! Impossible! Elle les avait mis au monde! Jamais elle ne voudrait la mort de ses propres enfants.

Talia essaya de revenir à son combat actuel, se souciant peu du combat aérien qui se jouait au dessus d'elle. Elle vit enfin Agilis, en face d'elle, prêt à attaquer, mais apparemment, lui, la cherchait toujours. Elle se savait visible, mais sa vision d'elfe devait lui avoir permis de mieux s'adapter au choque lumineux que l'humain. Talia se saisit de ses lames, et fonça vers le fameux Dragonneur, prête à lui trancher la gorge. Elle le tuerait, et lui couperait la tête pour la déposer au pieds de sa Maîtresse la Lune! Pour le plaisir de la voir sourire! C'est alors que les lames s'entrechoquèrent! Talia était toujours un peu désorientée. Mais ses réflexes fins, son corps longuement entraîné, allaient l'aider à battre ce foutu humain stupide!

En dernière tentative désespéré de surprendre l'homme en armure, elle se retira d'un saut, pour ensuite ré-attaquer Agilis sur le flan dans une pirouette tout à fait elfique!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: EVENT - Partie 1 ; Prologue - "Que la peur vous envahisse, car bientôt ce sera la mort!" [CLOS]   Dim 16 Oct 2016 - 17:09

HRP:
 


L'Être des brumes observe. Elle ne s'est jamais demandé si les hominidés qu'Elle avait crée, qu'Elle avait mis au monde, serait assez fort pour survivre a Ses désirs, à Ses demandes... A la mission qu'Elle allait leur confier. Elle savait les dragons assez fort, car c'était bien évidemment Son frère qui les avait crée. Mais... Elle ne connaissait que peu leurs failles. Sinon, Elle aurait mis fin à leur règne et au règne de Son frère plus tôt. Mais, l'Être brumeux se doutait que les hominidés étaient une faille, pourrait être la déchéance de ce monde! Ils avaient été une erreur dés le début, une erreur que les Esprits et le Soleil avaient tenté de canaliser. Grosse erreur! Ils avaient alors crée bien pire... Des monstres avides, puissant. Et alors la guerre des races avaient commencé! Evidemment, Elle n'avouerait jamais que c'était à cause d'Elle! Ou... en partie. Il était trop beau de faire croire à des légendes, à des mythes, qui ne s'étaient jamais passés!
L'Être fantomatique observait donc ce combat qui semblait de plus en plus intéressant! Elle ne comprenait pas encore la tactique de l'humain, du Dragonneur. Mais Elle savait que la Tueuse, allait donner son maximum pour La satisfaire, au risque d'y laisser sa vie! Evidemment! Elle serait alors heureuse de se repaître de la mort de Son enfant.

Elle vous regarde, Dragonneur et l'elfe noire. Vous ne sentez pas Son regard translucide vous perce de toute part. Vous êtes bien trop pris par votre combat, bien trop désireux de verser le sang! Agilis, tu as envoyé un carreau aveuglant au pieds de Talia. A-t-il était réussis?

Réussite du tir du carreau:
 

C'est un tir réussis. Tu as tiré près du pieds de l'ombre que formé l'elfe, Dragonneur. Toutefois, quel genre de conséquences ce tir a eut sur vous deux? Celui-ci sembla avoir affecté Talia un moment, mais quel est exactement l'impact que ce carreau a eu sur les deux hominidés?

Impact du carreau aveuglant sur le Dragonneur et la Tueuse:
 

Non seulement le carreau vous a aveuglé un bon moment tous les deux. Mais en plus il y a plusieurs conséquences à ce tir réussis:
- Talia, tu es blessée à la jambe droite à cause d'un reste du carreau. Tu ne t'en étais pas rendu compte avant de t'appuyer sur ta jambe. Le sang a coulé. Tu es donc éliminée pour l'épreuve de l'Être des brumes. Celui-ci te regarde, sentant l'odeur de l'hémoglobine. Tu ne dirigera pas l'armée. Enfin, tu as un malus de 5 sur tous tes jets pour l'impact de tes paroles sur l'assemblée qui es présente, dû fait que tu as été la première éliminée.
- Agilis, tu n'es pas blessé. Toutefois, non seulement le carreau t'a aveuglé, mais en plus le geste ta fatigue, et cela a fait travaillé ta vue. Ton armure te pèse et ton épée également. Tu sens que pour toi, le combat va toucher sa fin. Tu es soulagé de voir Talia blessé. Toutefois, ta fatigue, qui était moindre, prends désormais de l'ampleur. Tu a donc un malus de 5 à tous tes jets de dés lors d'une attaque!


L'Être des brumes est fort surprise de la tournure du combat. L'elfe noire... Sa fille... Venait de plier le genou sur l'arme de l'humain. Elle sentit alors, l'odeur de fer, et vit le sang couler, sentit la magie du sang se dégager, et Elle sourit de toute Ses dents.

"Talia la Tueuse! Tu viens de plier le dos devant ton adversaire! Le sang vient de couler! Je t'ordonne de te retirer de l'affrontement! Ma fille, tu n'es pas assez forte pour diriger mon armée, mon peuple, vers la guerre!" rugit alors l'Être de brume en désignant l'elfe noire du doigt!

Un grand sourire figea l'Être de brume. Une magie puissante obligea l'elfe à se relever et à se retirer. Laissant Agilis, le Dragonneur seule au milieu des rochers du Col d'Iwensi. Le combat devait continuer. Mais la pluie et l'orage forcissait de plus en plus, et il faisait de plus en plus sombre. L'entité ricana. Et prononça quelques paroles en regardant l'assemblée de dragons qui attendaient dans un silence de mort :

"Ô roi des vents et des montagnes!
Réveille toi de ton sommeil
Ô roi des vents et des montagnes,
Déchaîne ta colère vermeille

Sur ces êtres sombres et sans faille.
Gronde devant mon Appel éternelle
Déferle larmes et sanglots en représailles,
Souffle au point de déchirer leurs ailes!"


Alors, un éclair bleu déchira le ciel, et la pluie redoubla d'intensité. Le coup de tonnerre dut instantané, et fit vibrer le sol, comme si une créature avait rugit de colère. L'Être de brume ria à gorge déployé, comme si la folie de l'elfe noire l'avait envahis!

La pluie et l'orage vous déstabilise. Il y a donc un malus général de 10 sur l'ensemble des jets de dés à partir de maintenant!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Réfugié(e)
Messages : 125
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 19
Localisation : Sous ton lit, avec un couteau.
MessageSujet: Re: EVENT - Partie 1 ; Prologue - "Que la peur vous envahisse, car bientôt ce sera la mort!" [CLOS]   Ven 28 Oct 2016 - 0:22

HRP:
 



III. Faal Lahvraan
Strun ok Suleyk

La Dévoreuse n'eut guère le temps d'anticiper l'attaque du Mauve ; l'impact fut puissant et déstabilisant. Sonnée, la noire venait de perdre l'équilibre, et s'approchait dangereusement du sol enneigé. Nid. Zu'u fen ni mah. Elle ne pouvait pas tomber, pas maintenant. Ses réflexes s'enchaînèrent, et ses ailes se déployèrent, freinant sa chute de leur membrane chitineuse. Elle sentait le vent s'y engouffer, tendre avec hargne ce cuir sombre, comme pour l'arracher de ses os. Zu'u fen ni mah. Elle ne pouvait pas tomber, pas maintenant. Elle ne devait pas céder aux griffes acérées qui lacéraient sa peau, elle devait... voler. Alnahyol se redressa, courba l'échine, et finalement, se rétablit. Elle plana quelques instants avant de reprendre un peu d'altitude, laissant à ses cœurs - qui semblaient battre du tambour à ses oreilles engourdies - le temps d’apaiser leur rythme.
Hin mulaag feim, Alnahyol... Jadis tu n'aurais jamais failli si facilement. Dit-elle pour elle-même. La tournure que venaient de prendre les évenements ne lui plaisait pas, et elle refusait d'admettre que ses forces avaient faibli, après tant d'années. Il fallait montrer au Mauve l'étendue de sa puissance. Au Mauve comme à tous les autres.

Alnahyol s'éleva, sa poche à feu bouillonnante. Bientôt, elle déchaînerait l'enfer dans les cieux. Elle fendit la brume qu'elle eut elle même créé, fila vers son compagnon, et frappa son dos de plein fouet. Prise dans son élan, elle fit volte-face, et rependît un torrent de flammes autour d'elle, s'habillant d'un manteau ardent.

Allons mon ami ! Bo het ! Viens donc ici.

Lanca-t-elle à NelTharion. C'est alors qu'elle entendit les chants de Leth, qui, en contrebas, invoquait les forces de la montagne et des cieux. La puissance de son chant dépassait de loin le plus puissant de tous les Lah'Zul d'Alnahyol, et il ne lui fallut pas longtemps pour s'en convaincre. La tempête se fit plus violente encore, et un éclair frappa la terre, l'assourdissant lorsqu'il déchira l'air. Un autre traversa les nuages au dessus d'eux. A cette altitude, il fallut peu de de temps à la pluie pour se faire grêle, martelant ses écailles, noyant son champ de vision dans un tumulte laiteux.
Alnahyol tenta de dévier son vol, mais une bourrasque perverse l'en empêcha, l'éloignant plus encore du point qu'elle voulait atteindre. Les choses n'allaient pas en s'arrangeant, aussi pensa-t-elle qu'il eut été plus sage de regagner le sol, et d'affronter le Mauve sur la terre ferme. Mais pouvait elle résister à l'appel de cette formidable puissance ? La rage et la violence de l'ouragan la faisaient frémir de plaisir, galvanisant son corps et son âme. La Noire semblait retrouver un peu de sa force en ce furieux déluge.
NelTharion apparut soudain, vague tache mauve dans ce ciel tourmenté. L'avait-il remarquée ? Elle ne pouvait plus attendre, le moment était à l'affrontement, et elle devait frapper.

Nah do Yol, Nol do Toor !

Rugit-elle, fonçant vers son compagnon. Son vol s'accélérant, la morsure de la glace se faisait plus amère encore, mais elle n'avait pas le temps de s'en préoccuper. Chaque seconde la rapprochait un peu plus de l'impact.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 28
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : Ma rage consume les profondeurs de la terre...
MessageSujet: Re: EVENT - Partie 1 ; Prologue - "Que la peur vous envahisse, car bientôt ce sera la mort!" [CLOS]   Mer 21 Déc 2016 - 18:35



Le combat des titans

Dernière charge.


«La voie des guerriers dragons...»




Rah ce vent était pénible mais rien à voir avec ceux que le Destructeur avait dû subir dans son passé après son exile. A l'époque ses ailes étaient encore jeunes et les vents violents, glacials et redoutables, il a bien failli perdre conscience et s'écraser plus d'une foi avant de trouver refuge et à chaque halte ses muscles étaient en feu lui infligeant une douleur cuisante, une faim titanesque, une soif de tout les diables et une fatigue harassante. En comparaison ces vents n'était grand chose pour lui vient que sa vitesse et sa marge de manœuvre seraient réduites.

Après sa charge ayant frappé de plein fouet sa compagne lui en faisant tomber quelques écailles il la vue rivalisé de prouesse et d'instinct pour se rétablir dans les airs puis elle fondit sur lui avec une vitesse semblable à celle d'une flèche tirée d'un arc elfe pour lui infliger un coup d'une grande puissance dans son dos qui le déstabilisa un moment mais sourit légèrement en grondant et ramenant ses ailes contre son corps tel un faucon plongeant en piqué jusqu'à sentir un courant ascendant déployant brutalement ses ailes prenant très rapidement de la hauteur grâce à cette manœuvre douloureuse puis profitant des vents il fit une remontée verticale vers l'origine de cette tempête qui lui procurait une sensation grisante presque autant que durant ses combats aux côtés de ses anciens camarades ignorant le rideau de feu de la noire qui sembla glisser sur ses écailles grâce à la vitesse de sa montée. La montée d'adrénaline lui faisait ignorer la grêle et les vent aiguisant ses sens pour réussit à repérer le mouvement des ailes de la noire ainsi que ses yeux rouges luisant, il ramena à nouveau ses ailes contre lui pour économisé ses forces et bien sûr pour que le vent ne le déstabilise pas. Il sourit en coin prêt pour l'impact puis au dernier moment il arqua tout son corps pour basculer afin de se mettre en boule comme un tatou pour se redéployer afin que sa massue caudale inflige un coup vertical redoutable pour mettre fin à se combat.

"Il est temps d'en finir Aspect de la mort !"




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: EVENT - Partie 1 ; Prologue - "Que la peur vous envahisse, car bientôt ce sera la mort!" [CLOS]   Sam 31 Déc 2016 - 15:15

HRP:
 


L'Être de brumes regarda un instant le soldat enfermé dans son armure qui attendait au sol. Il était essoufflé, et il avait vaincu son adversaire. L'Être se dit que les humains n'étaient peut-être pas aussi faible qu'à l'époque où on L'avait enfermé ici. Peut-être s'étaient-ils renforcés, peut-être rivalisaient-ils désormais avec les dragons, par leur puissance et par leur intelligence? Elle ne le saurait que plus tard, quand enfin, la nuit serait revenu sur ces terres et qu'Elle contrôlerait la moindre parcelle d'esprit de chacun de ces êtres!
Elle s'approcha du protagoniste et toucha délicatement l'armure luisante. Elle sentit les années qui avaient couru dessus, Elle sentit les combats qu'elle avait vécu et le sang qui l'avait touchée. Du sang de dragon, chaud et encore fumant! Un léger frissons traversa l'ombre brumeuse qui La constituait, donnant l'impression que l'Être allait disparaître. Elle s'éloigna et regarda l'humain.

"Pense-tu pouvoir combattre un dragon? Je ne parle pas de tes capacités, je sais ce que tu es, Chasseur. Je parle de ta dignité. En es-tu digne? Ces créatures ancestrales vous contrôlaient autrefois, elles étaient vos maîtres, si ce n'étaient vos Dieux pour certains... Et désormais... Quels sont-ils? Les humains sont-ils encore leurs marionnettes? Dis moi, Agilis, Dernier Dragonnier..."

La Créature ne cherchait pas réellement à instiguer la peur dans l'esprit de l'humain. Elle ne pouvait pas. Mais Elle voulait savoir. L'Être de brume savait ce qu'il pouvait faire, mais pouvait-ils affronter les deux monstres qui le survolaient et se préparer à donner la dernière charge!

La Dévoreuse fonce alors vers le Destructeur. C'est un combat de colosses qui se déroule sous les yeux d'Agilis, de Talia et de l'Être. Alnahyol, te voilà fonçant vers NelTharion, ton coup sera le premier à atteindre ton adversaire. Toutefois, le coup qui sera porté par la massue de ton compagnon risquera toujours de t'atteindre, alors attention au retour de bâton.

Impact de la Dévoreuse:
 

Malheureusement, Alnahyol, ton attaque ne porte pas vraiment. Le vent te détourne de ta cible, et c'est ton aile droite qui atteint NelTharion. Tu le déséquilibre, mais tu es blessé au court de cette attaque. De plus, tu as un malus de 5 sur le jet de dés de la massue du Destructeur qui va suivre. Tu risque de finir au sol dans peu de temps.

Massue du Destructeur:
 

Une chance! NelTharion rate également son coup. Il n'atteint pas du tout sa cible, non seulement du fait qu'Alnahyol, tu as été détournée, mais également parce qu'il a été déséquilibrée par le coup portée par ton aile. - NelTharion, tu poursuit ta route en chutant, déséquilibré. Toutefois, il te sera facile de te relever.
- Alnahyol, il va t'être difficile de poursuivre le combat car tu es blessé à l'aile à cause de ton Échec critique. Cela t'octroie un malus de 5 sur tes prochaines attaques pour la journée qui va s'écouler. Toutefois, il t'es encore possible de continuer car le sang n'a pas coulé, l'Être de brume ne prononce rien.


L'Être des brumes souriait. Elle savait que l'un de ses enfants allait perdre bientôt. Cela l'excitait. Même en ayant aucune préférence pour l'un ou l'autre, Elle espérait qu l'un d'eux perdrait... et qu'ils ne s’entre-tueraient pas. Elle ne souhaitait pas qu'un simple humain dirige son armée. Même s'il aurait été la désigné par... ce qui aurait pu s'apparenter à des Dieux. Mais l'Être des brumes préférait qualifier ça de hasard. Car le hasard faisait toujours bien les choses, et Elle lui faisait confiance depuis longtemps.

"La fin est proche, Dragonnier. Alors, ta réponse. Pensa-tu être digne de combattre l'un de ces monstres?" continua-t-elle, gardant toujours à l'esprit la piqûre de sa curiosité et de son intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Divin
Messages : 2053
Date d'inscription : 17/12/2010
MessageSujet: Re: EVENT - Partie 1 ; Prologue - "Que la peur vous envahisse, car bientôt ce sera la mort!" [CLOS]   Jeu 19 Jan 2017 - 20:28

Post d'Agilis qui a été déplacé:


Quel étrange tableau de voir tant d’hominidés et de Dragons ainsi rassemblés.  Admirant un combat tout aussi étrange aux issus incertaine et surtout si floue... Que devait-il penser du Dragonneur ?
La créature s'était mis à lui parler mais le Dragonneur n'écoutait pas, il n'écoutait plus. Une seule pensée effleurait son esprit : retirer l'armure. Agilis se remit à bouger pour décrocher les lourdes sangles de cuir de son plastron d'écailles. Celui-ci tomba au sol dans un bruit humide, il continua ainsi avec ses gantelets, ses jambières ainsi que ses autres protections superflues. Tout ce qu'il restait était l'armure originelle, moins protectrice mais toujours aussi symbolique.
Le casque fut le dernier élément qu'il retira pour le laisser lui aussi tomber dans la boue. Le Dragonneur laissa son visage apprécier ce bonheur simple de la pluie vivifiante. C'était comme une résurrection divine, l'eau le ranima et lui permit de retrouver une pensée cohérente. La créature le questionnait sur sa dignité de tuer une de ses saloperies. Une question simple, posée par énormément de voyageurs rencontrés sur la route, d'habitant de village et même par des victimes du Dragonneur. Une question amenant à la même réponse, une réponse datant de plusieurs siècles posant les bases de la pensée d'un bon Tueur de Dragon :''

Ce n'est pas une question de dignité. Ses démons doivent mourir, les démons comme toi ou ses choses qui m'entourent ne sont que vermines. Au niveau de Mère Nature elle-même, ils ne valent pas mieux que des rats...

Sur ce, Agilis se mit à s'avancer, posant tout d'abord un pied devant l'autre, traînant ses membres fatigués dans la boue. Il ramassa son casque au passage, le portant à sa poitrine et réfléchissant. Sa condition était au plus bas, la fatigue l'assaillait de toute part et se voir ainsi le désolait énormément. Il ne lui restait qu'un seul carreau aveuglant et le simple fait d'encocher une nouvelle fois son arbalète lui donnait envie d’arrêter le combat définitivement.
Le Dragonneur devait à présent la jouer fine et puisqu'il devait prendre part à son dernier combat, fallait-il qu'il soit au moins respectable pour un membre de la caste des Dragonneurs, mais alors comment perdre le plus de poid possible pour qu'il puisse l'effectuer ce combat ? Après mûr réflexion, Agilis décida de déloger les cornes de dragons de son casque. Bien qu'intimidants, ils restaient lourds et encombrants.
Après ce changement de dernière minute, le Dragonneur empoigna son arbalète et se dirigea d'un pas décidé vers son futur tombeau. Les dragons étaient partis se battre plus loin et ils restaient impossibles à distinguer avec la pluie battante et les quelques éclairs zébrant le ciel. Agilis remarqua qu'un fond d'eau avait commencé à occuper le fond de son casque tant la pluie était puissante. Assoiffé, le Tueur de Dragons buvant le précieux liquide ne put s’empêcher de distinguer le goût caractéristique du sang : poisseux et métallique. Portant une main à l'arrière de son crâne, il constata que le choc reçu précédemment lorsque l'elfe le mit à terre avait entaillé légèrement son cuir chevelu. Une blessure à rajouter à sa longue liste de cicatrices. Agilis ce décida à remettre finalement son casque, s'il voulait survivre c'était sa seule chance.

Le Dragonneur attendit là. Tendu comme un chêne centenaire au milieu de la boue et de la rocaille. 5... 10 minutes à observer le ciel. Attendant le jugement ainsi que la finalité de cette dure journée. Il ne rêvait que de s’asseoir ou tout simplement de pouvoir s'allonger dans un lit. Dans sa situation même une roche suffirait, se laissant mourir au gré du vent et de la pluie et rejoignant  les abîmes de l'éternité.
Mais enfin... Son futur adversaire descendait des cieux, son combat était fini, celui du Dragonneur allait recommencer.

Voilà donc la chose gagnante de ce jeu stupide. Je vois déjà une de tes immondes oreilles appartenir à ma collection !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 125
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 19
Localisation : Sous ton lit, avec un couteau.
MessageSujet: Re: EVENT - Partie 1 ; Prologue - "Que la peur vous envahisse, car bientôt ce sera la mort!" [CLOS]   Dim 29 Jan 2017 - 1:02



III. Faal Lahvraan
Mu fen krif

La Noire voulut maudire les vents qui l'avaient déviée de sa cible. Son aile n'était que douleur, mais elle était toujours valide. Comment la tempête pouvait-elle être si forte ? Elle soupçonnait l'être brumeux d'être la cause de son mal, lorsque la monstrueuse masse osseuse qui ornait la queue de son compagnon creva les nuages, filant vers elle, frôlant son plastron... et ratant sa cible. Il en eu fallut de peu pour que celle-ci ne lui brise les os.
Bruniike
Alnahyol devait se rendre à l'évidence ; elle avait trouvé son égal. Elle doutait que la magie de son compagnon puisse égaler la sienne, mais sa puissance au combat ne faisait plus aucun doute. L'admettre lui faisait horreur, mais elle était en train de perdre ce duel. La force brute ne suffisait plus, et elle devait faire preuve de stratégie si elle souhaitait s'en sortir.
Faal Dovahkriid... Il serait plus sage de se débarrasser de lui maintenant. Wah golt. Ni tiid wah bo.

Perdant de l'altitude, la Dévoreuse aperçut, quelques longueurs de cou au-deçà d'elle, le corps massif de mauve en train de filer vers le sol, vraisemblablement déséquilibré par son propre élan. Elle ricana intérieurement en l'observant chuter. Aimerait-elle jamais ce dragon borné qui avait voulu faire d'elle sa compagne ? Le laisserait-elle vivre, une fois cette guerre achevée ? La soif de puissance coulait en ses veines, et elle ne souffrirait pas de devoir partager son trône avec ce jeune prétentieux. La Noire, comme tout dragon, était née pour dominer, conquérir, assouvir et gouverner. Toute sa vie durant elle avait écrasé ses rivaux ; pourquoi devrait-elle laisser le plus puissant d'entre eux vivre ?
La terre se rapprochait, et bientôt, elle se posa au sol, qui trembla sous son poids. L'humain était là, délesté de quelques parties de son armure, la mine épuisée mais déterminée.

Meye joor... J'admire ton courage, mais seul un fou serait venu ici dans l'espoir de repartir triomphant. Savoure tes derniers instants. Bah Ven Gut !

Le Lah'Zul d'Alnahyol renverserait l'humain au sol, lui faisant mordre la poussière. Quel moyen aurait-il d'y échapper ? Suivant la vague de puissance pure qui filait devant elle, elle chargea d'un bond dans la direction du Dragonneur, des flammèches s'échappant de sa gueule.


Dernière édition par Alnahyol le Dim 29 Jan 2017 - 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 114
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 22
MessageSujet: Re: EVENT - Partie 1 ; Prologue - "Que la peur vous envahisse, car bientôt ce sera la mort!" [CLOS]   Dim 29 Jan 2017 - 12:42


Talia regardait sa jambe, puis regardait l'humain. Faisant des aller et retour de cet homme à sa blessure. Comment était-ce possible? Comment pouvait-il l'avoir blessé?! C'était elle, la première éliminée, non, impossible! Elle se tourna vers l'assemblée, puis vers sa Maîtresse, sa Déesse. Celle-ci s'était déjà désintéressée de l'elfe noire. Talia ne pouvait y croire. Une rage infinie s'empara d'elle alors que son corps, impuissant face aux ordres de sa Maîtresse venait s'installer sur un rocher pour admirer le reste de bataille. Une bataille où elle n'était plus, dont elle ne faisait plus parti. Sa rage et sa haine firent place au reste. L'excitation de voir la créature supérieur, celle pour qui elle avait tout fait, s'évapora comme la neige devant le souffle d'un dragon.

Talia ne pouvait parler, ne pouvait bouger. La puissante magie de la créature fantomatique l'empêchait de faire un quelconque geste, elle ne pouvait que rugir intérieurement, et pleurer tout son saoul devant cette injustice. Elle avait perdu face à... un humain! Un maudit humain stupide! Ce dernier ne relevait même pas la conscience et l'intelligence de Torgeir! Le seul humain dont elle avait pu retenir le nom. Mais lui au moins comprenait les choses et savait pourquoi Talia était là à ce moment présent. Alors que cet humain, ce dragonneur, était venu pour tuer des dragons, était indifférent à la puissance de sa Maîtresse, et venait juste pour mettre fin à des vies par plaisir et non par nécessité! Il ne pratiquait même pas de magie noire, il n'était qu'une impuissante créature qui venait d'utiliser des outils et non des armes, pour éliminer l'elfe noire. C'était injuste! Et telle une petite fille n'ayant pas eu son caprice, Talia avait envie de rugir de rage et de tristesse.

Finalement, sachant très bien qu'elle ne pourrait se venger tout de suite, elle se contenta de regarder les dragons se frapper l'un l'autre dans une puissance cataclysmique. Elle n’aperçut que la dernière part du combat car elle n'avait cessé de regardé l'humain se délester de son armure. Pourquoi n'avait-il pas fait cela avant?! Elle lui aurait tranché la gorge d'un coup, et elle aurait jouit en voyant sa tête rouler à ses pieds. Mais non, le fameux Dragonneur était toujours là, debout, son arbalète à la main attendant l'un des dragons pour combattre. Ces derniers s'étaient percutés, d'une puissance telle que le bruit de l'impact arriva jusqu'aux oreilles de Talia. Les deux mastodontes finirent par chuter, perdant tout contrôle ou presque. Le grand mauve disparue de la vue de l'elfe. Mais sa Maîtresse ne disant rien, elle devina très vite que le Mauve n'était pas mort, et qu'il n'était pas éliminé, LUI! La noire, quand à elle arriva au sol sans trop d'encombre et fit face à l'humain. Talia n'entendit pas tout, non, elle rageait encore de son échec, prier pour que l'humain perde et qu'il reçoive une punition digne de ce nom!
La rage était telle que les yeux de la jeune elfe s'embuèrent, non pas de larmes de tristesse, mais de larmes de rage! Elle ne pouvait l'exprimer physiquement, alors seul ses yeux pouvaient montrer ce qu'elle ressentait intérieurement. Mais très vite, ses larmes disparurent au sol, tombant et se mêlant à la pluie qui les trempait tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: EVENT - Partie 1 ; Prologue - "Que la peur vous envahisse, car bientôt ce sera la mort!" [CLOS]   

Revenir en haut Aller en bas
 
EVENT - Partie 1 ; Prologue - "Que la peur vous envahisse, car bientôt ce sera la mort!" [CLOS]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» EVENT - Partie 1 ; Prologue - "Que la peur vous envahisse, car bientôt ce sera la mort!" [CLOS]
» [EVENT] Partie I | La Cité d'Earudien
» [EVENT] Partie I | La Prison
» [EVENT] Partie II | L'Océan - Chercher une solution
» [EVENT] Partie II | Protection : La Cité de Dhitys

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Age de Feu (RPG) ::  :: Lois & Légendes :: Archives :: Montagnes Rouges-
Sauter vers: