L'Age de Feu

Hypat et l'Empire Draconique sont désormais en paix. Mais de nouvelles ombres planent sur ce monde. Rejoins-nous pour les combattre à nos côtés.
 

Partagez | 
 

 Le funeste destin des voleurs de trésor [pv AuRiin].

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
UruBuzol
Membre de l'armée aérienne
Membre de l'armée aérienne
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 04/06/2016

MessageSujet: Le funeste destin des voleurs de trésor [pv AuRiin].    Ven 10 Juin 2016 - 16:24

C'était une belle journée qui s'annonçait sur le flan des Montagnes rouges, une légère brise agitait la cîme des arbres et les paisibles herbivores broutaient tranquillement, sûrement épiés par quelques prédateurs. Mais un mouvement sur la pente attira l'attention d'une jeune biche qui cessa de manger et tendit l'oreille, aux aguets. Sur le flan de la montagne deux ombres se découpaient et progressaient à une vitesse prodigieuse vers la horde. La femelle releva la tête et repéra deux dragons qui planaient dans le ciel clair. Presque aussitôt le brame de la biche se fit entendre dans la clairière et, en une serie de bonds agiles, la horde se réfugia sous le couvert des arbres. L'ombre des deux reptiles assombrit momentanément le sol et les dépassa sans ralentir, le rythme cardiaque des cervidés ralentit pour retrouver leur vitesse normale. Fausse alerte. Les écailleux n'étaient pas en chasse.

UruBuzol, le dragon bleu qui volait légèrement en retrait, profitait du flux d'air créé par son compagnon de voyage pour faciliter son vol et ainsi se concentrer sur le sol, à la recherche du moindre indice qui pourrait leur indiquer l'emplacement des hominidés qu'ils traquaient. Voilà trois jours qu'ils remontaient vers le Nord, trois jours depuis qu'on leur avaient confié la mission de retrouver une bande d'hominidés responsables du vol de la majorité du trésor d'un Wyrr influant qui, pour une raison politique, avait dû s'absenter quelques jours de sa caverne et qui, à son retour, avait retrouvé sa cachette vide. Le Wyrr en question s'était tellement plaind de la surveillance qu'il avait été finalement décidé d'envoyer deux dragons à la poursuite des voleurs dont il ignorait d'ailleurs le nombre.
C'est ainsi que le bleu se retrouva en mission avec AuRiin, un dragon cuivré aux écailles minces à peine plus jeune que lui. Il l'avait déjà entrevue lorsqu'il faisait partie de la garde draque, une nouvelle tete recruté de l'autre côté de l'océan interrieur à ce que l'on racontait. Mais bien qu'il le connaisse de nom et de vue il n'avait encore jamais fait équipe avec lui, et encore moins seul avec lui.
En quelques battements d'ailes, le bleu se rapprocha de son congénaire pour lancer sur un ton neutre:

"- Cela fait plusieurs heures que tu es en tête, je prends la relève."

Quelques battements de plus et l'écailleux le dépassa, fomant ainsi un flux d'air pour permette au cuivré de se reposer les ailes et de scruter à son tour plus attentivement le sol.

"- Es tu déjà venu dans cette région ?" Demanda t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuRiin
Membre de l'armée aérienne
Membre de l'armée aérienne
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 19/05/2016

MessageSujet: Re: Le funeste destin des voleurs de trésor [pv AuRiin].    Lun 13 Juin 2016 - 20:10

AuRiin prit en compte les mots du bleu et se plaça en position arrière sans broncher : tant mieux, il en avait un peu marre d'ouvrir le vent et il avait bien envie de concentrer toute son attention sur le sol plutôt que de se fatiguer à la tête du groupe. Du tout petit groupe : seulement deux dragons, lui et Urubuzol le bleu, mais ça n'était pas inhabituel de la part de l'Armée Aérienne et du Lavadôme d'envoyer des binômes pour de petites missions. Les deux individus se connaissaient à peine : AuRiin se souvenait parfaitement de ce bleu car il l'avait croisé quelques fois, en particulier lorsqu'ils étaient encore membres de la garde draque. C'était assez étrange -voire même assez agréable- de devoir faire équipe avec un autre combattant de l'armée qu'il n'avait pas l'habitude de côtoyer. C'était souvent que les membres de l'Armée Arienne avaient tendance à former de petits groupes d'amis, ce qui rendaient les tâches plus faciles aux yeux de la plupart d'entre eux ; mais AuRiin ne voyait aucun inconvénient à changer souvent de compagnon. Du moment que ce-dernier soit de bonne compagnie... Auquel cas supporter quelqu'un de désagréable devenait plus laborieux que la mission elle-même.

AuRiin commençait à sonder le paysage de ses yeux perçants lorsqu'Urubuzol lui posa une question ; ce qui l'étonna un peu, parce que les deux dragons s'étaient montrés très peu bavards depuis leur départ. À vrai dire, le cuivré n'avait pas vraiment pensé à papoter un peu, ses pensées ayant très vite dérivé sur cette grande bleue, Kirasha, et ce grand bleu AuMital... Décidément, ça en fait, des dragons bleus. Il ne fit pas plus attendre Urubuzol, qui devait toujours attendre une réponse de sa part.

Oh oui, ça m'est arrivé trois fois. La première fois quand j'étais un draque solitaire, et les deux autres lors de missions de la garde draque. Mais je n'avais encore jamais survolé ce paysage...

Et explorer ces lieux depuis le ciel était une toute autre histoire.

Et toi, Urubuzol ? Je te connais de vue, mais nous ne nous sommes jamais parlé. J'aime bien en savoir plus sur mes compagnons de missions ; je n'ai pas trop parlé parce que j'avais autre chose en tête pendant le trajet, mais maintenant que nous y sommes, j'aimerais bien en savoir un peu plus sur toi. Qui sont tes parents ? Est-ce que tu as toujours vécu au Lavadôme?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UruBuzol
Membre de l'armée aérienne
Membre de l'armée aérienne
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 04/06/2016

MessageSujet: Re: Le funeste destin des voleurs de trésor [pv AuRiin].    Mar 14 Juin 2016 - 0:28

UruBuzol battait puissamment des ailes pour progresser en tete, c'était bien plus difficilement que de planer tranquillement à l'arrière mais ça ne le dérangeait pas. Il s'était suffisamment reposé. Le cuivré mit tellement de temps à répondre qu'il cru d'abord qu'il ne l'avait pas entendu ou qu'il ne désirait pas parler mais la reponse fini par arriver:

"- Oh oui, ça m'est arrivé trois fois. La première fois quand j'étais un draque solitaire, et les deux autres lors de missions de la garde draque. Mais je n'avais encore jamais survolé ce paysage..."

Le bleu réfléchit à ces paroles. C'était interressant de savoir que son binôme avait arpenté ces montagnes à pieds, cela signifiait qu'il y avait de grandes chances pour qu'il ait une petite idee sur les chemins les plus pratiques ou les bonnes cachettes que les voleurs pourraient utiliser. Ils choisiraient sûrement une grotte, les hominidés avaient souvent tendance à croire que l'obscurité des souterrains les protégerait de ceux qui volent dans le ciel.

"- Et toi, Urubuzol ? Je te connais de vue, mais nous ne nous sommes jamais parlé. J'aime bien en savoir plus sur mes compagnons de missions ; je n'ai pas trop parlé parce que j'avais autre chose en tête pendant le trajet, mais maintenant que nous y sommes, j'aimerais bien en savoir un peu plus sur toi. Qui sont tes parents ? Est-ce que tu as toujours vécu au Lavadôme?"

Les questions du cuivré le prirent au dépourvu, lui même n'avait posé sa question que dans l'intérêt de la mission. Il était d'ordinaire peu bavard mais il choisit de faire une exception, une petite conversation ne pouvait lui faire que du bien et il était toujours bon de connaître au moins un minimum le dragon avec qui il devrait peut être se battre, autant durant cette mission que dans un avenir plus lointain.

"- Ma mère se nomme Ratalia, une anklène originaire du Lavadôme, sa famille vit sur cette colline depuis des générations. Mon père, UrMel, n'est pas né dans le Lavadôme mais y est arrivé lorsqu'il était jeune draque, il est mort il y a peu, disparu dans une tempête au dessus de l'Océan intérieur. Et oui, j'y ai toujours vécu."

L'écailleux tourna légèrement la tête pour prêter une oreille plus attentive aux propos de son congénère, ce qui eut pour effet d'augmenter légèrement sa résistance à l'air mais il compensa ce handicap en augmentant imperceptiblement la cadence de ses battements d'ailes.

"- Et toi AuRiin ? J'ai entendu dire que tu avais été trouvé par la garde draque à Ouest de l'Ocean intérieur mais je ne saurais en démêler moi même le vrai du faux. Ceux qui t'apprécient disent que tu es le champion légitime d'un couple du nord, ceux qui ne t'apprécient pas prétendent que tu es un banni qui se serait formé un nom. Je serais curieux d'entendre ta propre version."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuRiin
Membre de l'armée aérienne
Membre de l'armée aérienne
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 19/05/2016

MessageSujet: Re: Le funeste destin des voleurs de trésor [pv AuRiin].    Mer 15 Juin 2016 - 21:29

AuRiin n'avait jamais entendu parler d'une Ratalia, ni d'un UrMel. En tout cas, ce défunt dragon avait le même parcours que lui : apparemment, il n'était pas originaire du Lavadôme, et lui aussi avait du enduré les mêmes souffrances et les mêmes difficultés que le cuivré pour rejoindre le Lavadôme. Cela Rassurait le jeune dragon, de savoir qu'ils y en avaient d'autres comme lui, qui ne venaient pas du Lavadôme mais du vaste monde. Il lui était souvent arrivé de se sentir seul, en particulier quand il faisait encore partie de la garde draque. Le sort réservé aux draques sauvages souhaitant rejoindre la garde étant soi-disant égal à celui de tout dragon né au Lavadôme, officieusement, les étrangers étaient moqués ou bien perçu comme des êtres indignes de confiance, quand les deux n'allaient pas de pair. Heureusement, depuis qu'il était devenu adulte, AuRiin ne faisait plus trop attention aux remarques désagréables auxquelles il avait parfois droit.

En tout cas, UruBuzol, qui disait avoir toujours vécu au Lavadôme, n'avait pas l'air de faire partie de ces dragons irrespectueux. Non, il semblait assez ouvert d'esprit, ce qui renforça la confiance d'AuRiin à l'encontre de son partenaire -et quoi de mieux que de pouvoir compter sur son camarade lors d'une mission ? Une équipe instable, et c'était l'échec assuré... Le cuivré remercia silencieusement le destin de lui avoir permis de faire équipe avec un dragon qui avait tout l'air d'être plein de bon sens. Mais je ne dois pas juger trop vite. Nous verrons comment se passera la mission.

Et toi AuRiin ? J'ai entendu dire que tu avais été trouvé par la garde draque à Ouest de l'Ocean intérieur mais je ne saurais en démêler moi même le vrai du faux. Ceux qui t'apprécient disent que tu es le champion légitime d'un couple du nord, ceux qui ne t'apprécient pas prétendent que tu es un banni qui se serait formé un nom. Je serais curieux d'entendre ta propre version.

Arf. Encore. AuRiin en avait un peu marre de raconter son histoire, mais vu qu'il avait demandé au bleu la sienne, il devait bien lui rendre la pareille.

Je suis né sur l'Île de Glace, et à cette époque le royaume avait été mis à sac par CuMox le tyran noir. Ses sbires se sont rendus là-bas et ont massacré ma famille ; je ne sais même pas dans quel but, en tout cas, je ne me rappelle plus le nom de mes parents et de mes sœurs, ni même leurs couleurs... C'est un peu confus, je sais. Mais j'étais bel et bien le champion. Le seul mâle, à vrai dire. Ceux qui disent que je suis un banni avec un faux nom peuvent aller se mettre la queue dans le fion -pardonne-moi l'expression. Libre à toi de me croire... Ou pas...

Le cuivré n'en dit pas plus et se concentra sur le sol. Alors qu'il scrutait la pente rocheuse des Montagnes Rouge, il repéra une petit colonne de fumée s'élevant faiblement dans les cieux. C'était un feu mourant, qui devait dater de la nuit.

Tu vois ce feu ? Je crois que nous devrions aller inspecter cela de plus près -en faisant très attention ; je n'ai vu aucun bandit, mais peut-être qu'ils se cachent juste en-dessous de nous. Tu es d'accord ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UruBuzol
Membre de l'armée aérienne
Membre de l'armée aérienne
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 04/06/2016

MessageSujet: Re: Le funeste destin des voleurs de trésor [pv AuRiin].    Jeu 16 Juin 2016 - 0:11

Cette fois ci UruBuzol n'eut pas attendre la réponse du cuivré qui repondit presque immédiatement. Et son histoire le laissa perplexe. Il était étrange pour un dragon de ne pas se souvenir de son enfance, la plupart avaient meme des souvenirs de leur vie dans l'œuf. Mais il se dit que le tromatisme de l'attaque pouvait surement expliquer cette confusion. En reponse à cette déclaration le bleu hocha simplement la tête pour lui faire comprendre qu'il ne remettait pas sa version en question. Quel intêré à mentir ? Et pourquoi devrait-il connaître les origines de son compagnons en fin de compte ? Il mit cette interrogation de côté lorsque qu'AuRiin lui adressa de nouveau la parole.

"- Tu vois ce feu ? Je crois que nous devrions aller inspecter cela de plus près -en faisant tres attention: je n'ai vu aucun bandit, mais peut être qu'ils se cachent juste en-dessous de nous. Tu es d'accord ?"

UruBuzol scruta le paysage à la recherche de fumé et fini par voir la fine colonne de cendre s'élever d'une petite clairière. Il se dit qu'AuRiin avait une très bonne vue mais s'en voulu de ne pas l'avoir repéré plus tôt, c'était en partie pour éviter ce genre d'erreur qu'il ne bavardait pas pendant les missions. Il inclina légèrement ses ailes pour ajuster sa trajectoire et voler vers le feu. Il etait un peu nerveux à la pensée qu'un groupe de brigands puisque les guetter sous le couvert des arbres, leurs ventres dépourvus d'écailles, le point faible de tout les dragons, y étaient exposés et un bon archer n'aurait eut aucun mal à les blesser, et peut être meme les tuer. Cependant ils arrivèrent sans probleme au dessus de la clairière. Décrivant un cercle serré au-dessus du reste de feu comme deux vautours au-dessus d'un repas.
Après environ deux minutes pendant lesquelles ils avaient observé les arbres alentours, à la recherche d'un assaillant mal camouflé ou d'autres menaces de ce type, Le dragon bleu commença sa descente avant d'amortir son atterrissage avec sa queue et quelques battements d'ailes. Une fois bien debout sur ses quatre pattes il replia ses ailes afin de laisser le plus de place possible à son congénère et renifla le feu, les braises étaient presque froides, des hominidés avaient passé la nuit ici.

"- Qu'en penses-tu AuRiin ? À ton avis s'agit-il des voleurs que nous cherchons ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuRiin
Membre de l'armée aérienne
Membre de l'armée aérienne
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 19/05/2016

MessageSujet: Re: Le funeste destin des voleurs de trésor [pv AuRiin].    Ven 17 Juin 2016 - 11:13

Qu'en penses-tu AuRiin ? À ton avis s'agit-il des voleurs que nous cherchons ?

Je n'en ai aucune idée... Songea AuRiin en inspectant les lieux plus en détail. Il y avait quelque chose d'étrange ici : quelque chose qui ne tournait pas rond. Le problème, c'est qu'il n'aurait pu dire quoi, car il ne s'agissait que d'un pressentiment -lui qui n'était pourtant pas du genre à se laisser guider par ses émotions mais plutôt par la raison. Il observa UruBuzol renifler les cendres et compris qu'elles devaient être froides. Il en déduit que des hominidés y avaient passés la nuit avant de filer.

C'est tout à fait possible... Mais il nous faudrait quelques indices de plus...

AuRiin se dirigea vers un recoin de la clairière, un peu plus enfoncé dans la forêt. Il y découvrit les restes, mal découpés, de deux lièvres qui devaient dater de la veille. En humant l'air avec plus de concentration, il y avait une autre odeur ; de chair également, mais plus amère. Il s'enfonça dans la forêt, laissant le bleu derrière lui. Les feuilles mortes, de l'automne précédent, ainsi qu'une multitude de brindilles et de morceau de bois caquèrent, crissèrent sous ses pas lourds. Il s'avança prudemment, s'assurant qu'il n'y avait bien que lui ici, et que personne ne l'épiait ; et même s'il ne vit rien de suspect, il avait l'impression qu'UruBuzol et lui n'étaient pas tout à fait seul.

Il réalisa qu'il avait (plus ou moins) vu juste : là, en face de lui, sur le côté d'un sentier caché par le feuillage des arbres, gisait un homme mort à côté de sa charrette qui semblait avait été vidée de tous ses biens. Le cuivré n'eut pas besoin de s'avancer pour en être sûr : ça ne pouvait qu'être l'oeuvre de bandit.

UruBuzol ! Par-ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UruBuzol
Membre de l'armée aérienne
Membre de l'armée aérienne
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 04/06/2016

MessageSujet: Re: Le funeste destin des voleurs de trésor [pv AuRiin].    Ven 17 Juin 2016 - 15:19

En entendant l'appel du cuivré, UruBuzol délessa la partie de la clairière qu'il inspectait pour se rendre à son tour près du cadavre hominidé. Un humain pensa t-il. Il s'approcha et, d'une sii, retourna le corps, exposant une large plaie à la gorge de toute évidence causée par un coup de hache. Un simple coup d'œil à son habillement et à la charrette renversée suffisait pour deviner qu'il s'agissait d'un marchant. De là où il se tenait le bleu pouvait encore sentir l'odeur éventé de la nourriture que contenait le véhicule. Un détaille cependant intéressa le dragon: où était le mulet ? Il savait que les hominidés appréciaient ces équidés lorsqu'il s'agissait de traîner une charge sur de longue distance, alors qu'en avait-il fait ? Il était probable que les meurtriés eurent volé après avoir accompli leur méfait, et les vivres par la même occasion mais pourquoi avoir laissé la charrette dans ce cas ? Peut être était-elle abîmé, il ne possédait pas les connaissances requises pour en juger.
Il fit part de ses hypothèses à son conjenaire avant de rajouter:

"- Quoi qu'il en soit, si il s'agit bien des même voleurs, nous ne devrions pas tarder à les rattraper. Mais ce sont leur nombre qui m'inquiète un peu: il devait y avoir une grande quatité de nourriture dans cette charrette or il n'en reste plus rien. Ils devaient avoir de grand besoin tout en étant suffisamment nombreux pour transporter à la fois le trésors et les vivres. Bien qu'ils puissent utiliser des bêtes pour en transporter une partie."

L'ecailleux tourna son museau vers le reste du chemin.

"- Ils ont l'air de continuer vers le nord. Peut être en direction des anciennes mines naines."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuRiin
Membre de l'armée aérienne
Membre de l'armée aérienne
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 19/05/2016

MessageSujet: Re: Le funeste destin des voleurs de trésor [pv AuRiin].    Lun 20 Juin 2016 - 16:58

C'est vrai qu'il ne reste plus rien... Songea le cuivré en fermant les yeux, tout en poussant un long soupir. Depuis le début, cette mission ne l'avait guère emballé ; et il n'avait pas pensé qu'ils devraient faire face à un grand groupe de bandit, juste un petit clan récalcitrant. Mais soit... AuRiin huma l'air une dernière fois : pas de trace de viande dans les parages, mis à part les restes qui dataient de la veille.

Je pense aussi qu'ils se sont dirigés vers les mines. Elles sont abandonnées, certes, mais elles regorgent de richesses. Je le sais car je m'y suis déjà aventuré quand j'étais un draque errant : il y avait des matériaux très prisés des hommes, des nains et des elfes, et des pierres plus rares encore. Quoi de mieux pour un groupe de bandits ? C'est une aubaine pour eux, et ils ont l'air de bien connaître les lieux puisqu'il me semble qu'ils vont emprunter le passage le plus sûr, où les tunnels sont stables, et le risque d'éboulement est très bas... Nous devrions nous y rendre au plus vite. À ce rythme, ils doivent déjà avoir pénétré dans la montagne.

AuRiin décolla sans demander son reste. D'un seul battement d'aile, il se retrouva au dessus des arbres dont la cime n'était pas si haute, et il prit la direction du Nord. La voix du ciel les mena en un rien de temps sur le premier vrai flanc de la montagne, où la végétation était bien plus éparse et le terrain très rocailleux. Il lui fallut plusieurs minutes passées à tourner en rond pour enfin distinguer une entrée dans la roche.

Le cuivré se posa sur un terrain herbeux pour ne pas faire de bruit. Il s'adressa à UruBuzol.

Je propose que tu ouvres le chemin. Je suis meilleur à surveiller les arrières... Si tu es d'accord.


Dernière édition par AuRiin le Mar 28 Juin 2016 - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UruBuzol
Membre de l'armée aérienne
Membre de l'armée aérienne
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 04/06/2016

MessageSujet: Re: Le funeste destin des voleurs de trésor [pv AuRiin].    Mar 21 Juin 2016 - 8:27

Apres s'être posé à son tour près de l'entré, le bleu acquiesça d'un signe de tête et disparu dans le tunnel.  Le temps que ses pupilles se dilatent et il y vit parfaitement clair. Il ne pouvait qu'admirer le savoir faire des nains dont les piliers de bois soutenaient encore le plafond des mines des siècles après leur disparition, il se souvenait que, dragonnet, il adorait lire le récit de la dragonnelle qui, à elle seule, avait réduit en ruine la plus grande forteresse de son temps. la race draconique en serait-elle de nouveau capable aujourd'hui ? ne put-il s'empêcher de penser.

UruBuzol continuait de suivre la piste des nains dans les profondeurs de la montagne, le cuivré juste derrière lui. Il lui fallu toute sa consentration pour ne pas se laisser influencer par l'odeur de metal et de mâle qui envahissait peu à peu les souterrains et ses narines. Ce genre d'instinct était utile à l'état sauvage mais au Lavadôme ou pendant les missions c'était plus qu'handicapant. Habituellement on résolvait le probleme en brûlant une épice particulière qui masquait les odeurs mais on ne pouvait ce permette ce genre de luxe pendant une mission. Il se résigna en se disant qu'au moins si ils étaient attaqué par surprise ils réagiraient vite.

Au bout d'un très, très long moment UruBuzol se rendit compte que le boyau devenait peu à peu de plus en plus étroit et là où ils pouvaient autrefois se déplacer à leur aise ils devaient désormais courber l'échine et plier soigneusement leurs ailes pour éviter le frottement avec la roche. Je n'aime pas ça., se dit-il, si ça continu comme ça il faudra faire demi tour et trouver une autre entrée.
Il fut contraint de s'arrêter quelques mètres plus loin lorsqu'un soudain resserrement de la paroie leur compliqua le passage. Prudemment, il y engouffra son cou pour évaluer la situation avant de le resortir.

"- Il y a un obstacle, la paroie se resserre sur environ une longueur de queue de dragon mais je pense qu'en se faufilant nous pourrons passer. J'ai l'impression que le tunnel s'élargit après." Chuchota t-il pour limiter L'écho. "Je vais essayer."

Certe, s'était risqué mais il avait confience en son évaluation. Resserrant au maximum ses ailes contre ses flans, il s'engouffra dans l'entonnoir. Quand les écailles de ses épaules raclèrent contre la roche, il s'aplatit contre le sol et rampa sur les coudes de ses sii. Avec des mouvements un peu ridicules, il progressa sur le ventre et, après une petite poussé pour faire passer ses hanches saillantes il se retrouva enfin dans un tunnel beaucoup plus large, pour une fois que sa silhouette lui servait à autre chose qu'à voler ! Il prit quelques secondes pour observer l'endroit, cette galerie etait suffisamment large pour que deux dragons puissent se croiser et des carreaux brisés jonchaient le sol, pas de doute, il approchait du cœur de la cité naine. Il agita un peu ses ailes pour en faire tomber la poussière en attendant qu'AuRiin le rejoigne. Si il le rejoignait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuRiin
Membre de l'armée aérienne
Membre de l'armée aérienne
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 19/05/2016

MessageSujet: Re: Le funeste destin des voleurs de trésor [pv AuRiin].    Mar 28 Juin 2016 - 23:23

AuRiin s'engouffra dans le boyau sombre à la suite d'UruBuzol. Au bout de quelques secondes durant lesquelles il savoura la fraîcheur du tunnel, sa vue s'habitua déjà à l'obscurité -bien qu'il ne fasse pas si sombre que cela. Les planches et rondins de bois immenses qui soutenaient le tunnel n'avaient pas bougé d'une griffe depuis sa dernière visite ici. AuRiin commençait même à bien se retrouver dans cette partie des ruines.

Le cuivré, aux aguets, se mit à humer l'air. Une lourde odeur d'humidité assez désagréable imprégnait l'atmosphère. On pouvait également flairer plusieurs métaux ; le cuivré en distinguait deux notamment, celle du fer et l'autre, un peu moins présente mais plus alléchante encore, de l'argent. Peut-être qu'on pourra avaler un minerai ou deux. Ça nous ferait du bien, vu qu'au Lavadôme c'est assez compliqué de s'en procurer. Il pouvait mettre des heures avant de trouver un bout de métal à se mettre sous la dent.

Plus ils progressaient, plus le chemin était étroit, ce qui était le cas dans bon nombre de ces galeries. AuRiin espéra qu'il n'y avait pas eut d'éboulement entre-temps, auquel cas il leur faudrait trouver un autre chemin pour trouver ces bandits et en finir avec eux... Ses craintes se confirmèrent quand UruBuzol lui indiqua que le passage était vraiment trop serré. Le cuivré le vit enfoncer le cou -et se crispa par la même occasion, car il s'agissait-là d'un mouvement imprudent.

Le bleu finit par s'introduire dans le passage très, très étroit. AuRiin cru qu'il allait y rester coincer mais il y parvint. À son tour, le cuivre plaqua ses ailes contre son corps et se faufila dans le passage étroit, en se demanda s'ils arriveraient tous les deux à le franchir dans l'autre sens, dans le cas où ils auraient à emprunter le même chemin mais en sens inverse. Grâce à ses écailles fines il n'eut pas trop de difficultés à passer de l'autre côté.

En effet, en suivant son camarade, le chemin s'élargit à nouveau. Il y avait beaucoup plus de place et l'air était de meilleure qualité ici, ce qui signifiait qu'ils approchaient d'un espace aéré, d'une grande caverne. Et soudain...

Attend !! murmura le cuivré à voix basse.

Il avait cru entendre un bruit. Au bout de quelques secondes de silence il allait se résigner lorsqu'une voix d'homme retentit à nouveau. Cette fois, il fit les gros yeux à l'attention d'UruBuzol.

Je crois que nous sommes sur la bonne voix...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le funeste destin des voleurs de trésor [pv AuRiin].    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le funeste destin des voleurs de trésor [pv AuRiin].
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Théorie] Fluvetin et Skelénox : Un funeste destin
» Un acte , un destin qui change...
» On ne contrôle pas le destin !
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Loominëi , la déesse du destin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Age de Feu ::  :: Anciennes mines de la Roue de Feu-
Sauter vers: