Tout a basculé...
 

Partagez | 
 

 Le retour d'un Bleu (PV AuMirage et peut-être quelqu'un d'autre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Divin
Messages : 2055
Date d'inscription : 17/12/2010
MessageSujet: Le retour d'un Bleu (PV AuMirage et peut-être quelqu'un d'autre)   Jeu 19 Mai 2016 - 16:56


Ce matin là, la Bleue s'était réveillée en sursaut. Elle était arrivée la vieille au soir au Lavadôme. Personne n'était venu l'accueillir, ni l'arrêter. Tous les dragons étaient à l'intérieur, même les gardes et les membres de l'armée. La surprise avait envahis Kirasha alors qu'elle écoutait les rumeurs. Il se passait quelque chose. Elle ne savait pas exactement quoi, mais la Bleue avait bien sentit dans le message qu'elle avait reçu à la Vallée de Sadda que certains événements étaient survenu au Lavadôme, des événements qui allaient bouleverser ses plans très rapidement. Finalement, un esclave garne était venu la chercher, il ne parlait apparemment ni le parl ni le draquine, mais cela n'empêcha pas la vieille dragonne de comprendre qu'il voulait lui indiquer la grotte où elle allait dormir. Il lui avait également apporté du kern et de la viande bouilli à déguster, mais Kirasha n'avait rien mangé. Elle avait mangé bien assez de kern dans sa vie, à son goût. Elle s'était donc mise à dormir directement. Mais son sommeil, comme depuis quelques jours, était agité. Des images, des souvenirs sombres, refaisaient surface depuis sa visite à l'île de Glace, et sa rencontre avec Masako...

Finalement, Kirasha avait fini par ne pas retrouver le sommeil. Elle s'était donc levée, et avait mangé le reste de viande de la veille. Elle réchauffa la bouilli de son feu, et se nourrit autant qu'elle le put. Mais le fait qu'elle était au Lavadôme lui coupa très rapidement la faim. Puis, voyant que le Tyr ne l'avait toujours pas demandé au près de lui, ni qui que ce soit qui faisait partie de la famille Impérial ou du Conseil, la Bleue décida de se rendre à la bibliothèque. Elle ne savait pas si le jeune Noir, AgOhoth, était déjà arrivé au Lavadôme, mais elle le chercherait plus tard. Pour le moment, elle voulait se mettre à la tâche: trouver des traces de la famille de ce Noir, comme elle le lui avait proposé. Celui-ci lui avait expliqué qu'il avait épluché toute la bibliothèque des Anklènes, mais Kirasha avait des doutes. Il y avait toujours des documents secrets que les Anklènes gardaient cachés, pour leur propres recherches privées.

La vieille Bleue ne fut pas surprise de voir la bibliothèque déjà remplis de dragons et d'esclaves en tous genre à cette heure là. Les Anklènes travaillaient tôt. Cela permettait ainsi aux autres dragons de venir le reste de la journée sans que les Anklènes ne soient dérangé dans leur recherches. Mais Kirasha avait l'habitude, et cela ne la dérangea pas qu'ils soient aussi nombreux. Elle se dirigea vers les étagères remplis de parchemins qui relater les noms et lignées de ces dernières décennies. Elle avait bien besoin de se rafraîchir un peu la mémoire. Au pire, si je ne trouve rien ici, j'irais voir le vieux KiRanohoth. se dit-elle en se souvenant du vieux commandant de la garde draque qui l'avait aidée par le passé. Mais alors qu'elle se dirigeait vers l'étagère qui l'intéressait, plongée dans ses pensées, elle heurta quelque chose, ou plutôt quelqu'un.

"Toutes mes ex..." commença-t-elle avant de s'arrêter nette à l'image qui s'imposa à elle. "AuMital... Non! Tu n'es pas... Comment?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 116
Date d'inscription : 21/12/2011
MessageSujet: Re: Le retour d'un Bleu (PV AuMirage et peut-être quelqu'un d'autre)   Ven 20 Mai 2016 - 17:28

Je m'étais pourtant levé à l'aube, mais "La grande Bleue" n'était déjà plus dans la grotte qu'on lui avait attribué à mon arrivé, seul un reste de kern encore tiède traînait là ou ce tenait probablement l'objet de mes recherches il y'as quelques minutes.

-Elle ne doit pas être très loin, je peut peut-être la rattraper si je trouve dans quel direction elle s'en est allée...

C'est ce moment la que choisi Noir pour me rejoindre, il s'insinua avec assurance jusqu'à atteindre mon museau qu'il caressa tout en récitant une bénédiction en elfique.

Noir était un amis, rejeté de par sa couleur de peau il avait trouvé refuge à la tour à l'époque ou j'escortais les caravanes marchandes, il s'occupait d'entretenir celle-ci à la place de notre gardien vieillissant.
Après un certains nombre d'année il était parti avec une caravane en tant que mercenaire, lui qui avait toujours rêvé de voyager...
Aussi j'ais été étonné de le retrouver ici devenu un guerrier respectable, un chevaucheur de dragon, c'est aussi lui qui m'as accueilli, me dégotant une grotte sommaire inutilisé parmi celle de la garde draque.

Le remerciant d'un légèr grognement je lui permis de m'adresser la parole:

Compagnon-toi qui cherche la grande bleue, tu est aussi discret qu'un chien parmis les loups.
Sait tu que l'on ne parle que de toi dans cette ville, ce n'est qu'une rumeur mais un nom parvient constament à mes oreilles. AuMital, c'était un grand guerrier... Du moins c'est ce que raconte le vénérable KiRanohoth.


-Ami-elfe tu est aussi têtu qu'une dragonelle veillant sur la couvée, sait tu quel met savoureux tu pourrais faire?

Noir éclata d'un rire tonitruant, quelque-chose que les humains semblait affectionné particulièrement, c'était souvent un signe de joie ou de beuverie..
Après un bref instant Noir repris son sérieux:

-Je sais vers ou se dirige celle que tu cherche, elle va vers la bibliothéque probablement à t'elle à faire avec les Anklènes.
Je ne peut t'accompagner, je dois m'absenter quelques jours, une mission importante à travers les protectorat.


D'un coup de museau je le remercia puis le suivit vers la sortie, la bibliothéque n'était pas si loin et j'était impatient de lui parler.

***ellipse***

La bibliothèque était encore plus immense de l'intérieur, des centaines de dragons et d'humains se déplaçaient dans tout les sens, transportant des charges de livres phénoménales.

Plus qu'as parcourir tout les rayons, une bleu ne devrait pas passer inaperçue..

C'est ainsi que commencèrent mes recherches, empruntant les voies les moins engluées de monde je me fraya un chemin à travers les rangées de livres, regardant tantôt à gauche, tantôt à droite dans l'espoir de découvrir derrière chaque étagère la Grande Bleue dont on lui avait parlé, probablement sa seule famille actuellement et son meilleur espoir dans cette ville.
Ce ne fut pas très long mais plutôt de manière innantendue qu'il fit sa rencontre.

Kirasha, la GRANDE bleue (car elle était effectivement de bonne taille) le bouscula alors qu'elle était plongée dans ses pensées.
Quand ses yeux se tournèrent vers moi je pût y lire de l'étonnement tandis que ces lèvres formulèrent une phrase:

-AuMital... Non! Tu n'es pas... Comment?

-Mon nom est AuMirage, je te cherchais, et si tu me le permet je voudrais te raconter mon histoire.
Je sais que tout le monde à ce nom à la bouche, AuMital... Je ne suis pas celui-ci malheureusement, j'aurais aimé le connaitre crois-moi, il était...mon véritable Père.


Après un bref coup d’œil autour de nous je m'engagea dans la première rangée, espérant étouffer notre discussion à travers les livres.

Suis-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le retour d'un Bleu (PV AuMirage et peut-être quelqu'un d'autre)   Ven 20 Mai 2016 - 18:38

J'avais pris l'habitude de rôder dans la bibliothèque pendant mon service au sein de la garde draque. Je me revois encore scruter les rayons et les couvertures, à la recherche d'un livre traitant des techniques de combat, de géographie, de science, d'histoire, ou bien simplement à la recherche d'un titre qui aurait pu susciter mon intérêt. C'était le bon vieux temps, certes ; le temps ou je n'étais qu'un simple membre de la garde draque, un petit guerrier, comme avait l'habitude de le répéter mon ancien Commandant. Ses valeureux petits guerriers, plus précisément. Dans tous les cas, même si j'ai mettais bien moins souvent les pattes, je n'avais pas cessé de me rendre en ces lieux de culture et de paix. Les autres ont beau se railler -même gentiment-, me considérer plus comme un petit intellectuel qu'un dragon de combat, mes visites régulières à la bibliothèque leurs étaient d'un grand secours lorsqu'il était question de stratégies de guerre. J'aimais bien mais camarades, mais je ne comprenais pas pourquoi ils ne se cultivaient pas plus souvent alors qu'ils se plaignaient de vouloir grimper les échelons. Croyez-moi, si ce n'était pas mon naturel curieux qui me poussait à me plonger dans les livres, ou si je n'étais pas un des rares à le faire, je me serais bien passé de passer pour le génie du groupe. Car en rien je n'étais un génie... Comparé aux plus grands stratèges de guerre. Je comprenais facilement les techniques, mais j'éprouvais bien des difficultés à les concocter moi-même.

Je pénétrai dans la bibliothèque par l'entrée principale, et la fraîcheur et la douce lumière des lieux me firent le plus grand bien. Je me dirigeai d'ores et déjà vers le rayon dédié à l'étude des dragons - Anklènes, Skotls, Wyrrs. Le chef de l'Armée avait décidé que nous manquions de connaissances à propos de notre morphologie, et voulait nous faire comprendre qu'il était important d'avoir en tête toutes les capacités dont nous étions dotées et dont nous pourrions profiter. Il n'avait pas tort. Se battre était bien plus qu'une histoire de crocs, de flamme et de griffes. Je regrettai cependant qu'il n'y ait pas de Code d'Honneur dans l'Armée Aérienne. Un vrai code d'honneur, pas "celui" qui était déjà mis en place. Celui des Soeurs du Feu était très honorable, nous pourrions très bien en avoir un semblable. Même la Garde Draque semblait mettre un point d'importance à l'honneur du combat. L'Armée Aérienne se laissait un peu trop aller. J'étais d'accord avec le Chef.

Il fallait que je récupère quelques parchemins, sur ordre de mon supérieur. Évidemment, il s'était adressé à moi, ce qui m'avait intérieurement exaspéré. J'évitai les esclaves, nombreux à cette heure, avec le plus de soin possible. Sans faire attention, je fis tomber une jeune humaine à peine adulte. Elle devait avoir l'équivalence de mon âge. Je lui présentai aussitôt mes excuses et l'aidai à se relever à l'aide de mon museau. Son petit air effrayé laissa place à un grand sourire, et elle poursuivit son chemin avec deux de ses compères qui se mirent à chuchoter d'un air tout excité.

Je m'engageai dans le rayon que je recherchai et me mis alors à la recherches de parchemins qui pourraient faire l'affaire. Mes yeux s'arrêtèrent sur une forme bleue et mobile : c'était un dragon, de l'autre côté du rayon. En même temps, je repérai enfin un ouvrage adéquat : il fallait encore que je fasse le tour pour m'en emparer. Je contournai donc la rangée et me retrouvai non pas face à un mais deux dragons bleus. Le premier était le mâle que j'avais entraperçu : il semblait jeune, à peu près mon âge, et avait des écailles bleu clair, ainsi que des yeux encore plus bleus. La dragonnelle en revanche était un peu plus foncée, sans doute à cause de son âge bien plus avancé. Elle avait l'air d'une guerrière expérimentée, mais le cuivré ne l'avait jamais vue. Ce dont j'étais sûr, c'était que ces deux dragons me bloquaient l'accès au parchemin que je convoitais. Je leur expliquai la situation d'un ton courtois.

Pardonnez-moi, j'aimerais juste récupérer ce parchemin-là, j'en ai besoin mais je ne peux pas l'atteindre.

C'est alors que je réalisai que les deux dragons avaient un drôle d'air. Je devinai qu'il était fort possible que je les dérangeai. Mais bon, je voulais juste le parchemin. Il suffisait que je le prenne, et c'était tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Divin
Messages : 2055
Date d'inscription : 17/12/2010
MessageSujet: Re: Le retour d'un Bleu (PV AuMirage et peut-être quelqu'un d'autre)   Ven 20 Mai 2016 - 21:49


Kirasha regarda le jeune dragon bleue devant elle. Elle avait l'impression de suffoquer, elle avait l'impression de voir vue un fantôme. Grands Esprits, pourquoi vous amusez-vous à me tourmenter autant?! supplia-t-elle les puissances astrales, qui ne l'entendaient sûrement pas. Mais quelque chose s’enorgueillissait de la souffrance de la vieille bleue. Des souvenirs de sa jeunesse, de ses disputes lointaines avec Kitsune la Noire... Avec ce DraKan qui avait fuit son rôle de Tyr, préférant s'essayer au rôle de Père. Elle voyait la dernière image qu'elle avait eu de AuMital, de la couvée... De son passé. Elle voyait tout, sauf le présent, et ce dragon lointain qui lui demandait de le suivre. Oui, la vieille bleue était comme aveuglée par des souvenirs... et des larmes de dragon.

Mais le pire n'était qu'à venir. Car alors qu'il lui semblait qu'elle allait chuter dans son passé, comme si on lui avait coupé les ailes de la raison, une voix vint se joindre à celle du Bleu. Kirasha ressortit peu à peu du brouillard qu'était devenu son esprit, et cligna des yeux, regardant autour d'elle comme si elle retrouvait la vue. Elle essaya de trouver la source de cette voix. C'était un mâle, elle en était sûre, mais qui était-ce donc? Quand sa vue ce fut éclaircit - et son esprit également -, elle se tourna vers un jeune cuivré aux yeux dorés, caractéristique des dragons de cet couleur. Mais alors que la Bleue allait lui lancer une remarque cinglante sur le manque de politesse dont ils faisaient preuve tous les deux, elle ne put s'empêcher de rester figer devant le visage de l'écailleux cuivré. Non, ce ne peut être lui. Il est trop jeune. Ce n'est pas AuRhynax... Mais qui... qui? Qui es-t-il?!!! Qui sont-ils?!!! avait-elle envie de rugir. Elle avait l'impression de voir des fantômes revenu d'un passé plus que lointain! Elle dépasserait bientôt les cents ans, peut-être que la sénilité la guettait, devenait-elle folle? Est-ce que ses visions, dont elle avait l'habitude de subir les attaques étant jeune, revenaient? Non... Impossible, et une chose le lui prouva.

Kirasha s'approcha d'abord du Cuivré qui semblait perturbé par le visage déconfit et perdu de la vieille bleue. Il devait la prendre pour une vieille dragonne folle, comme celles qui étaient resté trop longtemps enfermées dans ce maudit dôme de lave. Mais la Bleue ne fit pas attention à cela, elle s'en fichait totalement. Elle approcha une sii du cou du jeune dragon, et toucha l'une de ses écailles. Elles étaient toutes petites, toutes fines. Elles étaient en bon état, mais elles étaient véritablement plus petites, plus rabougris que ses propres écailles bleues. Ils sont mort, Kirasha. Ils sont tous mort, te le rappelle-tu? se répéta-t-elle sans cesse dans son esprit. Pourtant, une petite voix d'espoir et de joie s'insinuait en elle. La vieille dragonne décida alors qu'elle devait être sûre, pour cela elle devait parler aux deux dragons qu'elle avait devant elle.
Elle regarda le Cuivré dans les yeux, et émit un léger grondement de frustration.

"Quel est ton nom, jeune dragon?..." demanda-t-elle d'abord au Cuivré qui semblait de plus en plus perdu.

Puis, Kirasha se tourna vers le Bleu, et l'observa. Comment le croire? Comment croire un dragon du Lavadôme? Il ressemblait énormément à AuMital, il ressemblait tellement à ce petit dragonnet bleu qu'elle avait trop peu connu. Cette manière de foncer sans réfléchir, sans se poser de question qu'elle pouvait voir sur sa manière de se tenir face à elle, était tellement caractéristique de son Oncle AuMital. Et cette grâce... Celle de Kistune. Pourtant, la Bleue avait du mal à y croire réellement. Elle soupira avant de se tourner vers les deux jeunes dragons.

"Suivez moi vous deux. Nous avons à parler! Et je ne veux pas vous entendre protester!" ordonna-t-elle de cette voix d'Impératrice consort qu'elle n'avait plus utilisée depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 116
Date d'inscription : 21/12/2011
MessageSujet: Re: Le retour d'un Bleu (PV AuMirage et peut-être quelqu'un d'autre)   Sam 21 Mai 2016 - 15:34

Suivit par une Kirasha bouleversée, je me dirigeais vers le centre de l'allée quand un jeune dragon cuivré qui venait en contresens nous interrompis:

-Pardonnez-moi, j'aimerais juste récupérer ce parchemin-là, j'en ai besoin mais je ne peux pas l'atteindre.

Droit dans ses bottes, celui çi ne semblait pas le moins du monde désolé de nous déranger,
ses yeux perçant nous dévisageais sans la moindre gène comme d'égal à égal.

Je luis lançais aussitôt un regard noir, suivit par un raclement de griff qui trahissait ma frustration.
La bleue elle semblait plutôt sur le point de défaillir, une émotion indescriptible traversa son regard comme éteint et empreint de tristesse, pourtant une petite lueur brillait tout au fond de ses pupilles.

Avec un grognement étouffé je me tourna vers l'ouvrage que réclamait l'intrus, l'attrapant aussi délicatement que mes sii le permettait.
Je respectais les ouvrages, Sue passait la majorité de son temps libre à lire, des fois lors de nos voyages elle s'allongeait contre moi et ouvrait l'un de ces récits contant les exploits d'entitée que je n'avais jamais vu, ou de lieu sacré ou d'ancien dieux était vénéré.
C'est elle qui m'avait conté les quelques histoires de mon peuple, un savoir que je tenait donc en haute estime.

Alors que je me plongeais dans mes pensées, la grande bleue s'approcha du cuivré et l'examina comme envoûtée par la couleur de ces écailles.

Du haut de son centenaire n'avait elle jamais vu un cuivré de près?
Elle le fixa droit dans les yeux:

-Quel est ton nom, jeune dragon?...

Et sans attendre sa réponde elle tourna son regard vers moi:

-Suivez moi vous deux. Nous avons à parler! Et je ne veux pas vous entendre protester!

Tant mieux, elle ressemble plus à ce à quoi je m'attendais une fois sortie de sa léthargie...

Sans contester son ordre, je pris place au coté du cuivré et tenta tant bien que mal de briser la glace:

-Alors, comment t'appelle-tu?

Mon ton était un peu sec, mais c'était pour la forme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le retour d'un Bleu (PV AuMirage et peut-être quelqu'un d'autre)   Sam 21 Mai 2016 - 16:14

Le regard de la Bleue était si insistant que je commençais à me demander s'il y avait quelque chose qui clochait chez moi ; pourtant tout semblait être normal au niveau de ma tête. Les choses devinrent un peu plus gênante lorsqu'elle se pencha sur moi et approcha son museau. J'avais l'impression qu'elle sondait mon âme de fond en comble. J'eus tout le loisir de la dévisager en large et en travers : de nombreuses cicatrices barraient son museau, ses écailles avaient l'air plus dures que de la roche et ses yeux... Ses yeux trahissaient quelque chose, mais je ne savais pas quoi. Était-ce de la curiosité ? De la surprise ? M'avait-elle déjà vu quelque part ?


L'autre dragon bleu, le mâle adulte à peine plus âgé que moi, se tourna et attrapa le parchemin dont j'avais besoin. Il me le tendit, sans pour autant faire preuve d'amabilité ; son geste relevait plus de la politesse, et il avait sans doute très envie que je le laisse tranquille, vu le regard auquel j'avais droit : il n'avait pas l'air très commode. J'articulai un bref "merci". C'est alors qu'elle émit un petit grondement -du genre un grondement de dragon qui se remettait les idées en place. Et alors elle me demanda mon nom. Quoi, mon nom ? Je me demandais ce que j'avais bien pu lui faire. Mais, en bon guerrier de l'Armée Aérienne, et surtout par réflexe, j'ouvris la gueule pour me présenter.

AuR...

Je n'eus même pas le temps de finir qu'elle me coupa sèchement.

Suivez-moi vous deux. Nous avons à parler ! Et je ne veux pas vous entendre protester.

Pardon ? Avais-je envie de dire, surpris par la tournure que prenait cette visite à la bibliothèque. Je calai le parchemin entre mes deux ailes lui emboîtai le pas. Je n'avais pas prévu de traîner en ces lieux, mais j'étais assez curieux d'en apprendre plus sur cette dragonnelle. Était-elle une envoyée pour le Lavadôme ? Avait-elle un message très important à me communiquer. Peut-être qu'il s'agissait d'une messagère âgée.

Alors, comment t'appelles-tu ?

La voix du bleu me surprit. Il y avait un petit quelque chose qui me déplaisait dans son ton, mais qui étais-je pour le rabrouer.

AuRiin. Juste AuRiin.

Il y eut un silence assez gênant. J'en profitai pour commencer à reculer.

Maintenant, si vous voulez bien m'excuser, je dois porter ce parchemin à mon supérieur. L'Armée Aérienne n'attend pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Divin
Messages : 2055
Date d'inscription : 17/12/2010
MessageSujet: Re: Le retour d'un Bleu (PV AuMirage et peut-être quelqu'un d'autre)   Sam 21 Mai 2016 - 18:41


La Bleue se stoppa net lorsqu'elle entendit le nom. AuRiin... Fils de AuRhynax le Cuivré... se rappela-t-elle. Ce n'était pas possible, impossible. Comment pouvait-il avoir survécu?! Pourquoi a-t-il survécu?! Et son père, qu'est-il devenu? Que s'est-il passé?!!! L'esprit de la vieille bleue était en ébullition. Mais alors qu'elle essayait de calmer l'éruption de souvenirs qui lui brûlait ce qui lui restait d'esprit sain. Elle sentait la folie l'envahir, la rage, la colère, la haine qu'elle ressentait envers elle depuis cette époque. Depuis ce moment où on lui avait annoncé la mort de sa famille, celle qu'elle avait fondée! Une seconde fois elle avait échouée à les protégée. Et voilà que son passé revenait la narguer... Pire! Il revenait la narguer en lui ramenant un être cher. Un être cher qu'elle n'avait pas vue grandir. Son seul fils! Celui aux écailles fines, le fils de AuRhynax son bien-aimé... Son fils qui était mort parce qu'elle n'avait pas été là pour le protéger! Et voilà qu'elle le retrouvait dans le pire endroit au monde: le Lavadôme. Le lieu de la manipulation et des magouilles en tous genre. Comment était-il arrivé ici?!
La Bleue revint à elle d'un grondement encore plus assourdissant que le précédent. Et se retourna vivement vers le Cuivré alors qu'il allait les laisser. Elle se planta alors juste devant lui, et le fusilla du regard.

"AuRiin. J'ai dis suis moi! L'armée aérienne attendra leur bon petit soldat un moment. Surtout si c'est l'ancienne Impératrice consort qui fait passer le message! Même si je n'ai plus aucune autorité sous ce dôme, il ne vaut mieux jamais mettre Kirasha le Bleue en rogne! C'est clair?!" répliqua la Bleue en retirant délicatement le parchemin du dos du jeune Cuivré et le donna à un esclave qui passait par là. "Range moi ça en lieu sûr, je reviendrais le chercher tout à l'heure."

L'esclave acquiesça et partit vers un autre rayon d'étagères. Après qu'il eut disparu, Kirasha se tourna vers AuRiin. Elle lui indiqua d'un mouvement du museau de prendre la même direction que là où se trouvait AuMirage.
Lorsqu'il furent sortie de la bibliothèque, la Bleue prit la tête du groupe et les mena vers une autre section de la colline des Anklènes. Elle les fit entrer dans une sorte de laboratoire abandonné. En fait, c'était une ancienne grotte Anklène qui servait normalement à l'étude, mais personne n'y venait jamais. La vieille dragonne attendit que les deux jeunes dragons entrent, et vérifia que personne ne les avait vue, ni suivit. Elle rentra ensuite dans le petit laboratoire, et referma la tapisserie pour que personne ne les dérange. Elle se dirigea vers les deux dragons, et leur fit face.

"Est-ce que vous savez chacun qui je suis, et pourquoi je suis revenue?" dit-elle tout simplement, car elle ne savais pas par quoi commencer, mais pas le moins du monde.

Tu n'as jamais vraiment été douée pour les discours, après tout. soupira-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 116
Date d'inscription : 21/12/2011
MessageSujet: Re: Le retour d'un Bleu (PV AuMirage et peut-être quelqu'un d'autre)   Dim 22 Mai 2016 - 20:37

Je sortit en premier de la bibliothèque, dehors la populace était agitée, une nouvelle importante venait d'être divulguée et une inquiétude oppressante se faisait ressentir parmi le peuple.

De quoi peuvent-ils bien avoir peur, le lavadôme est probablement l'endroit le plus sur pour un dragon sur ce continent...

Kirasha et AuRiin me dépassèrent et je leur emboîtais aussitôt le pas, l'ouïe tendue dans l'espoir de glaner un peu plus d'information.
Personne ne semblait s’intéresser à nous, et aucune information intéressante ne parvint à piquer ma curiosité; Un groupe de garnes affamés s'en était pris à un groupe de bétail en route pour les cuisines, le peu de survivant laissé par les gardes allaient être exécutés et leurs carcasses offertes à ces éspèces d'énormes chauves-souris qui se repaissent du sang d'être vivants, j'avais entendu dire que ces bestioles offraient leurs services en échange du lampée de sang de dragon, jamais je ne m'ouvrirais une veine pour satisfaire les vils désirs de ces charognard dégoutants.
Une autre nouvelles qui circulait parlait d'un rapatriement des troupes vers le lavadôme ainsi que l'envoir d'un certains nombres de messagers vers les protéctorat et les différente capitale des nations adjacentes, je priais pour que Noir revienne rapidement au lavadôme et me tiennent plus au fait des raisons de ces agissements.

Kirasha nous guida à travers le territoire des Anklènes jusqu'à une étrange grotte plus grande qu'un simple habitat, à l'intérieur derrière le rideau se trouvait une salle de taille moyenne jonchée d'instruments étrange et de livres empilés les un sur les autres.

-Est-ce que vous savez chacun qui je suis, et pourquoi je suis revenue?

La question m'étonna, devenait-elle vraiment sénile?
Levant la tête je la regarda droit dans les yeux et lui répondit sur un ton solennel:

-Tu est Kirasha la grande bleue, membre de la famille impériale et ex-impératrice consort. Tu est de retour au lavadôme car le tyr actuelle souhaite obtenir ton opinion sur un événement récent qui m'est encore inconnu. Noir m'as parlé de toi il dit que KiRanohoth te tient en haute estime.

J'avait pris la décision de parler le premier, ou plûtot je n'avais pas laissé le temps au cuivré d'ouvrir la gueule. Ce qui ne semblait pas déranger le bon petit soldat qu'il était, je me tournais maintenant vers lui tout ouïe d'entendre sa version des faits, fier de ma présence d'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le retour d'un Bleu (PV AuMirage et peut-être quelqu'un d'autre)   Dim 22 Mai 2016 - 21:01

Pourquoi est-ce que tu me retiens, dragonnelle bleue ! J'ai besoin de m'en aller, j'aimerais bien que tu comprennes cela... De quoi se mêlait cette dragonnelle ? Même si ça ne me dérangeait pas de faire attendre mon supérieur, qui devait commencer à se demander ce que je pouvais bien faire, je n'avais pas non plus envie de faire attendre tout le monde. Et puis j'avais envie de participer à cette leçon. Enfin, normalement, ça allait être une leçon. Comme quand j'étais à la garde draque. Un peu de théorie qui n'allait pas nous faire de mal, on en avait bien besoin, certains plus que d'autres. Mais visiblement, mon plaisir était compromis. Il fallait que je me tire d'ici au plus vite. Je n'avais pas spécialement envie de traîner dans les parages, surtout avec l'agitation qu'il y avait au dehors. Je n'avais aucune idée de ce qu'il se passait, et je ne n'avais pas très envie de le savoir d'ailleurs.

Cependant je m'efforçai de suivre les deux dragons. La grand bleue nous mena dans un endroit que je connaissais bien, puisque j'y avais passé une grande partie de mon temps à étudier -le calme, le silence et... Le vide de ces lieux étaient plus qu'adapté pour les dragons à la recherche d'un endroit tranquille pour pouvoir travailler l'esprit serein. C'est alors qu'elle nous posa une question des plus... Inattendue. Je ne compris pas pourquoi nous étions sensés savoir qui elle était. Je n'avais aucune idée non plus de qui était cet autre bleu agaçant, en revanche, lui semblait en savoir plus sur elle.

Tu es Kirasha la grande bleue, membre de la famille impériale et ex-impératrice consort. Tu est de retour au lavadôme car le tyr actuelle souhaite obtenir ton opinion sur un événement récent qui m'est encore inconnu. Noir m'as parlé de toi il dit que KiRanohoth te tient en haute estime.

Il me fallut du temps pour digérer toutes ces informations d'un coup. Kirasha ? Ça ne me disait... Rien du tout. En revanche, ex-Impératrice Consort... Ça c'était vraiment très intéressant. Est-ce que le bleu se trompait ? Parce que je trouvais cela assez étrange qu'un "ex-Impératrice Consort" se promène tranquillement en ces lieux, sans aucune garde pour la protéger. Le mâle se tourna vers moi, de même que cette Kirasha.

Et bien... Vous être Kirasha la grande bleue, membre de la famille impériale et ex-Impératrice Consort. Vous êtes... Revenue au Lavadôme parce que notre Tyr voudrait avoir votre opinion sur un évènement. Merci le bleu. Plus sérieusement, j'ai vraiment, vraiment besoin d'aller récupérer mon parchemin. J'ai une leçon à laquelle je dois assister, vous comprenez ? Donc si vous me le permettez...

Cette fois, j'effectuai un bond en arrière pour m'écarter d'eux le plus possible, avant de tourner les talons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Divin
Messages : 2055
Date d'inscription : 17/12/2010
MessageSujet: Re: Le retour d'un Bleu (PV AuMirage et peut-être quelqu'un d'autre)   Ven 27 Mai 2016 - 18:40


Kirasha écouta tout d'abord AuMirage, un peu éberluée qu'il sache tant de chose sur elle alors qu'il n'était qu'un dragonnet la dernière fois qu'elle l'avait aperçut, avant que sa mère et elle ne se dispute une fois de plus, et que Kitsune décide de partir avec ses dragonnets sous ses ailes. Le petit n'avait alors que quelques Lunes, tout comme ses frères et sœurs. La Bleue pensa à cet instant qu'elle devrait lui demander plus tard, en privé, ce qu'il était arrivé à sa famille,e t comment il était revenu ici... Et comment il s'était souvenu d'elle. La vieille dragonne commençait d'ailleurs à soupçonnait que le jeune bleu n'était pas pour rien dans le message que Kirasha avait reçu à la Vallée de Sadda. Mais l'heure n'était pas encore aux explications et au remontage de bretelles.

La Bleue se tourna ensuite vers le Cuivré. Il mit un moment à répondre et... répondit mot pour mot ce que AuMirage avait prononcé. Kirasha leva les yeux au ciel, ou au plafond, plutôt, étant donné que le ciel n'était pas le moins du monde visible dans ce dôme... Au grand dam de la Bleu, évidemment. La vieille dragonne eut envie de gifler son fils d'un coup de queue, apparemment, il n'en avait pas eu assez durant sa jeunesse, et manquait terriblement de jugeote... Comme son très regretté Père, d'ailleurs. pensa Kirasha, en souriant à certains souvenirs qui la faisait rire des années après. Mais au moment où ces événements s'étaient passé, elle n'aurait pas rit de la même manière. Comme la grande bleue ne répondait pas, le Cuivré pensa qu'il pouvait partir, évidemment, il se trompait lourdement. On ne sortait pas facilement des griffes de la Bleue, fils ou pas fils. C'est donc avec un calme des plus terrifiant qu'elle se déplaça jusqu'à la sortie, se mettant entre elle et son fils, qu'elle fusilla du regard. Une tristesse incommensurable se lisait dans les yeux de la Bleue, mais très vite, elle l'effaça, ce n'était pas le moment. Elle s'approcha de son fils, lui posa une queue affectueuse sur l'épaule. Kirasha alla ensuite pour dire quelque chose, mais dés qu'elle croisa le regard inerte et totalement indéchiffrable de son fils face à elle... Elle referma la geuule avant de soupirer.

"AuRiin...Fils d'un grand Cuivré, puissant et généreux, et d'une belle dragonne qui aurait donné sa vie pour ses dragonnets, si elle n'avait pas été autre part à ce moment là... J'ai..." commença la Bleue en bafouillant légèrement, essayant de refouler ses émotions. "J'ai connu très personnellement tes parents, AuRiin. Particulièrement ta mère. Je sais qu'elle n'était pas là, le jour où ton père, tes sœurs et toi, avaient été attaqué... J'étais au près d'elle ce jour là... Elle avait des responsabilités... et... Elle n'a jamais pu se pardonner de ne pas avoir pu vous secourir, aider ton père, revenir vous sauver..."

Kirasha regarda AuRiin au plus profond de son regard. Ses paroles semblèrent faire mouche. Car le Cuivré devint bien plus sombre, et une émotion des plus fortes fut lisible dans son regard. Mais la Bleue n'eut pas les cœurs de faire face à cette émotion. Quelle couarde je fais... Tu sais faire face à des ennemis, à une dragonne rouge bien plus terrifiante que toi, tu sais marcher dans un désert avec deux ailes brisées... Mais pas à ton propre fils?! se morigéna-t-elle. Elle se détourna de son fils, et repartit vers AuMirage qui les regardait tout les deux, et semblait interloqué, ou surpris. J'espère qu'il ne soupçonne rien. Mais il n'était plus ici quand c'est arrivé, alors je ne pense pas qu'il sache. essaya de se rassurer la vieille dragonne.

"Si tu veux repartir, maintenant, AuRiin. Tu es libre de tes faits et gestes." ajouta la dragonne, avant de se tourner vers le Bleu. "Quand à toi, pourquoi es-tu revenu dans l'enfer que ta mère a lamentablement fuit?! Avec un pleutre de Tyr en plus! Le premier qui ait fuit ses fonctions, quand même! Mais je peux le comprendre désormais, j'ai fait la même chose quand j'était Impératrice Consort. Sauf que moi, j'ai payé le prix de l'exil, et parfois de la mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le retour d'un Bleu (PV AuMirage et peut-être quelqu'un d'autre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le retour d'un Bleu (PV AuMirage et peut-être quelqu'un d'autre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» PADDY X CANICHE M 11 ANS RETOUR REFUGE ETANG BLEU VERDUN 55
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Le "Carré Bleu"
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Age de Feu (RPG) ::  :: Lois & Légendes :: Archives :: Lavadôme-
Sauter vers: