Tout a basculé...
 

Partagez | 
 

 Du Blanc, du Bleu, du Noir (Caillou, Kira et Ago)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Réfugié(e)
Messages : 367
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 20
Localisation : Limousin
MessageSujet: Du Blanc, du Bleu, du Noir (Caillou, Kira et Ago)   Lun 16 Mai 2016 - 17:54

Percebrise était allongée sur la plage de son étang favoris, comme à l'accoutumée. De l'extérieur, il avait toujours ce petit air nonchalant qui lui allait si bien. Mais à l'intérieur, son esprit bourdonnait des souvenirs qu'il avait vécu. Chaque jour, il pensait à son frère, ThaEron le cuivré, qu'il avait vu cinquante-cinq en plus tôt. Il se demandait ce qu'il vivait en ce moment. Ce qu'il faisait. Il devait sûrement se trouver au Lavadôme... Quoique, peut-être pas. Lorsqu'ils s'étaient quittés, le cuivré avait mentionné leur sœur, peut-être vivante. Oui, ça lui revenait. Il était parti à sa recherche... L'imbécile. Elle était morte. Il ne pouvait en être autrement.

Il pensait aussi à Kirasha et leur longue fuite du Lavadôme qui les avait conduis jusqu'à l'île natale de la Bleue, l'Île de Glace -un endroit sombre, froid, et austère, selon l'albinos. Comment des dragons pouvaient apprécier vivre là-bas ? Quel être sain d'esprit irait tranquillement s'installer sur un caillou aride et gelé planté au milieu de l'océan ? Quelle drôle d'idée. Ici, à Sadda, tout était différent. C'était le luxe. La nourriture abondait à n'importe quelle période de l'année. Il y avait toujours de l'eau fraîche à portée. Et de bien meilleure qualité que celle impure et sans goût du Lavadôme. Oui oui, l'albinos était bien content d'avoir élu domicile ici, à l'abri des regards, loin du brouhaha permanent de la civilisation. Enfin, de la "civilisation".

Percebrise se laissa rouler jusque dans l'eau tiède de l'étang. Les rayons de soleil frappaient fort ses écailles blanches et le rendait éblouissant. Je m'éblouis moi-même songea-t-il avec satisfaction. Je suis éblouissant. Je suis le plus éblou...

Le blanc se redressa tout à coup, à moitié sec et à moitié mouillé. De l'eau ruissela le long de ses écailles tachées de vase. Il venait d'entendre des voix. Il en était presque sûr.

Eh oh ? Qui va là ?

Son cœur se mit à battre un peu plus vite dans sa poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Divin
Messages : 2055
Date d'inscription : 17/12/2010
MessageSujet: Re: Du Blanc, du Bleu, du Noir (Caillou, Kira et Ago)   Mar 17 Mai 2016 - 20:19


Kirasha avait guidé le jeune Noir, AgOhoth, qu'elle avait rencontré alors qu'elle sortait de son "hibernation volcanique" jusqu'à la Vallée de Sadda, où ils allaient se reposer un peu avant de reprendre la route vers le Lavadôme. Il fallait bien toute la chaleur d'une montagne de feu pour calmer ses douleurs... articulaires comme mentales de la Bleue, surtout avant un tel voyage. Elle avait finalement réussis à convaincre le jeune dragon de la suivre au Lavadôme pour changer les choses. Changer les choses? Changer le monde devrait-elle plutôt dire. Car la mission qu'ils s'étaient donnés tout deux étaient bien plus compliquée que la dragonne bleue avait voulu le croire. Elle-même avait essayée, en vain. Même NiiRath n'avait pas été assez ouvert d'esprit pour changer les choses. Et pourtant, c'était le Tyr le moins stupide que Kirasha avait connu de sa longue vie, et le plus sage sûrement. Mais la Bleue en avait assez de se cacher et de rester dans l'ombre. Elle avait vue nombre de dragons venir se réfugier à la Sadda sous prétexte que l'Empire draconique n'était plus ce qu'il était. Et Kirasha voulait bien les croire. Elle avait était Impératrice consort... Et savait donc comment fonctionner la politique, et en avait été très rapidement dégoûtée.

Mais il n'était plus temps de bavarder, son nouveau compagnon de voyage et elle étaint arrivés à la Vallée de Sadda, et la Bleue guidé le nouvel arrivant vers sa grotte et celle de Percebrise. Ah, le fameux Perce! Malgré toutes les années que la Bleue avait pu passé aux côtés de l'albinos, elle avait toujours un peu de mal à cerner sa personnalité, en dehors qu'il était orgueilleux, mais cela n'était pas compliquer à comprendre. Elle s'arrêta un instant avant d'arriver sur le petit creux dans la montagne qui servait de refuge aux dragons les plus âgé, et surtout ceux qui souffraient de douleur musculaire, car il y avait un étang qui était toujours chaud, quel que soit la saison. Voilà pourquoi la Bleue s'était installée ici. Elle s'arrêta un instant et regarda AgOhoth.

"S'il te dit quoi que ce soit de blessant, surtout, ne le prends pas mal. Perce est provocateur, il ne sert donc à rien de s'énerver." dit-elle au Noir.

Elle avait parlé fort, donc la Bleue ne fut pas étonnée d'entendre l'albinos leur demander de se montrer. Kirasha passa donc en dessous des buissons qui séparaient le petit étang du reste de la vallée, et montra son museau bleu à l'albinos. Elle lui sourit de manière très draconique, lui montrant ses crocs dans une caricature de sourire d'hominidé très amusante. Elle aimait tout particulièrement le taquiner et le provoquer avec des mimiques bien à elle. Mais c'était sa manière à elle de répondre aux provocations du Blanc. Au contraire de la Bleue, Percebrise s'était installé ici un peu par égoïsme, et puis parce qu'il aimait l'étang avec son eau chaude et agréable. Kirasha avait bien cherché à lui faire la moral, en vain. Il était plus buté qu'une mûle de marchand nain!

"Bonjour, Perce. J'espère que je ne t'ai pas trop manqué! J'ai un ami à te présenter!" lança-t-elle à l'albinos d'une traite sans que celui-ci puisse râler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 244
Date d'inscription : 19/09/2014
Age : 25
Localisation : Lyon
MessageSujet: Re: Du Blanc, du Bleu, du Noir (Caillou, Kira et Ago)   Mar 24 Mai 2016 - 20:32

AgOhoth n’était jamais venu à la vallée de Sadda. A vrai dire il en avait que peu entendu parler. Mais Kirasha lui avait dit que c’était un refuge pour de nombreux dragons, alors il l’accompagna sans hésiter. Le voyage fut assez court mais agréable, cependant la Bleue avait encore l’air d’avoir mal aux articulations. Une fois arrivé sur place, ils se dirigèrent vers une petite grotte pas très loin d’un étang. Kirasha les annonça au nouvel inconnu. Elle parla de manière à ce que son interlocuteur n’est pas le temps de pouvoir répliquer.

AgOhoth en fit donc de même.

« Bonjour, je m’appelle AgOhoth, dit le Noir. Je suis très heureux de vous rencontrer. »

D’ordinaire il n’était pas aussi poli. Bien que toujours cordial. Mais pour une fois il valait mieux faire bonne impression, même si son intervention était un peu pompeuse. Il était conscient que sa lourde cuirasse pouvait le faire paraître plus menaçant qu’il ne l’était. Kirasha l’avait prévenu juste avant que Percebrise n’avait pas sa langue dans sa poche. Alors il valait mieux se montrer sous son meilleur jour. Et puis il n’avait jamais eu beaucoup de contact avec les autres dragons. Ceux qu’il avait rencontré l’avaient toujours accueilli chaleureusement, il en sera peut-être autrement avec celui-ci.

Percebrise était un dragon blanc, ou plutôt couleur glace, et pas très grand. AgOhoth n’avait encore jamais vu de dragon Albinos. Alors il se mit à le dévisager d’une manière un peu bizarre. Comme s’il gravait chaque détail dans sa mémoire. Quand il vit que Percebrise le regardait d’un œil accusateur, il reprit une attitude normale. Déjà que le dragon Blanc avait l’air un peu énervé de ne pas avoir pu dire un mot, autant ne pas se le mettre à dos à la première rencontre.

Il se mit donc légèrement en retrait et attendit patiemment que Kirasha ou Percebrise prennent la parole. Il continua quand même de regarder discrètement le Blanc. Ses yeux bleus avait quelque chose de fascinant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 367
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 20
Localisation : Limousin
MessageSujet: Re: Du Blanc, du Bleu, du Noir (Caillou, Kira et Ago)   Mer 25 Mai 2016 - 12:21

Percebrise n'en croyait pas ses yeux -ni ses oreilles. Elle était là, et c'était bien elle. Ces mêmes écailles bleues, un peu plus foncée que la dernière fois peut-être. Cette même allure, trop noble comparée à la sienne. Kirasha. Il demeurait immobile, les prunelles grandes ouvertes, à l'instar de sa mâchoire inférieure qui s'était mécaniquement décrochée de celle du haut. En une fraction de secondes, une myriade de souvenirs s'engouffrèrent dans son esprit tel un tourbillon enragé. Il entrevit des images, perçut des échos lointains et revécu les sensations qu'ils avaient ressenties lors de leur périple, de leur fuite. C'était il y a des années, une bonne cinquantaine d'années plus tôt... Jamais Percebrise n'avait songé à la possibilité qu'il puisse revoir la bleue un jour. Sa compagnie était trop... Noble, trop digne, pour s'afficher avec l'albinos. Àses yeux, Kirasha faisait partie d'une autre sorte de dragons ; les dragons intelligents, impliqués dans le bien être du monde, avec une vision des choses très honorable. Le blanc lui-même se considérait plutôt comme faisant partie de ceux qui vivaient en marge de la société, les solitaires et les mercenaires rustres. Et pourtant... Leurs chemins se croisaient à nouveau. Rien n'arrive par hasard, songea-t-il en la dévisageant comme s'il la voyait pour la première fois. Il nota les petits changements physiques de la dragonnelle -ses traits plus marqués et les quelques nouvelles cicatrices qu'elle arborait, entre autre. Quelle histoire... J'ai du mal à y croire !

Bonjour, Perce. J'espère que je ne t'ai pas trop manqué ! J'ai un ami à te présenter !

Perce. Il n'avait pas entendu ce surnom depuis une éternité... C'était Kirasha qui avait pris l'habitude de l'appeler ainsi au cours de leur voyage. J'espère que je ne t'ai pas trop manqué ? À vrai dire, je n'avais pensé qu'on se reverrait un jour...

Bonjour, je m’appelle AgOhoth. Je suis très heureux de vous rencontrer.

Alors le blanc se rappela qu'ils n'étaient pas tout seul et, d'un mouvement sec, tourna la tête et planta son regard dans celui du nouveau venu. Imposant et noir de jais, mais si Percebrise se décalait de quelques longueurs de queues de souris, le mouvement engendrait une multitude de reflets irisés. Original.. Comme lui, le dragon avait un cou relativement plus court que sa queue ; de quoi décomplexer et se dire qu'il n'était pas le seul dans ce cas. Méfiant, Percebrise omis de se présenter -comme à son habitude. Il se détourna une nouvelle fois pour faire face à la bleue.

Kirasha... Fut la seule chose qu'il réussit à articuler sur le moment. C'était tellement inattendu. Je... Je n'aurai jamais cru que nous nous reverrions un jour... Il effectua un mouvement de tête à l'intention du noir. Et donc, qu'est-ce qui vous amène ici tous les deux ? Vous avez besoin d'eau, de nourriture et d'un abri ? Il y a tout ce qu'il vous faut ici. Tu peux rester quand tu veux chez moi, Kirasha. Tant que tes invités sont des dragons de confiance.

Il lança un regard en coin à AgOhoth le noir. Malgré lui et pour une fois, Percebrise ne se sentait pas dérangé par la présence d'un dragon inconnu sur son territoire. Surtout que celui-là avait l'air assez sympathique.


Dernière édition par Percebrise le Dim 28 Aoû 2016 - 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Divin
Messages : 2055
Date d'inscription : 17/12/2010
MessageSujet: Re: Du Blanc, du Bleu, du Noir (Caillou, Kira et Ago)   Ven 27 Mai 2016 - 19:24


"Il est vrai... que je n'avais pas encore eut le courage de te rendre visite ces dernières années." murmura Kirasha, mais elle savait que les deux dragons qui l'entouraient, l'avaient entendu malgré tout.

La Bleue ne se gêna pas pour regarder Percebrise dans les yeux, et venir s'installer près de lui dans l'eau chaude et légèrement fumante. Kirasha était surprise de voir son ami le Blanc aussi interloquée par sa venu. Mais il était vrai qu'il ne s'était pas véritablement revu depuis leur fuite. Elle était resté quelques jours dans la vallée avec lui pour éviter les éventuelles patrouilles du Lavadôme. Mais très vite, elle avait su qu'elle ne pourrait pas rester. Elle s'était éloignée, pas très loin. Mais elle n'avait jamais prévenu son ami Albinos où elle était. Puis, elle avait vieilli, et avait fini par aller encore plus loin, dans les Montagnes de Feu pour se réchauffer les écailles, mais surtout ses articulations. Au début, cela ne durait que quelques Lunes, puis, une année. Et ensuite beaucoup plus. La Bleue avait surtout essayé de se faire oublier, et d'oublier son passé. Mais tout cela avait été vain. A croire que la solitude était bien pire que faire face à ceux qu'on aime.

La Bleue se tourna vers AgOhoth, et sans demander l'avis à Percebrise, elle l'invita à se joindre à eux dans l'eau chaude. Elle resta un moment silencieuse dans l'eau minérale, à regarder les étoiles qui commençaient à pointer leur lumière vers eux, alors que le soleil avait déjà disparu derrière les monts de la vallée. Kirasha essayait de savoir comment elle allait expliquer son retour imprévu à la surface au Blanc. Encore plus imprévu, pourquoi revenait-elle avec un petit jeunot, un inconnu? Percebrise pouvait se poser toutes les questions du monde, toutefois, il était bien le seul dragon qui ne semblait pas juger Kirasha, au grand bonheur de la Bleue.

"Nous ne resteront que quelques jours, Perce, ne t'en fais pas. Et je suis revenue grâce à ce... jeune dragon." continua Kirasha en désignant AgOhoth. "Comment t'expliquer? J'ai promis quelque chose à AgOhoth, en échange, il va m'aider à... changer les choses dans cet Empire."

Kirasha ne regarda pas le Blanc, ne voulant point voir le dégoût ou tout autre émotion qu'elle n'aurait pas le courage d'affronter dans les yeux de Percebrise. Elle soupira de soulagement en s'abandonnant un peu plus à l'eau chaude. Puis, elle termina sa phrase d'un petit soupire, comme si elle abandonnait un énorme poids derrière elle:

"Je retourne au Lavadôme... Perce..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 244
Date d'inscription : 19/09/2014
Age : 25
Localisation : Lyon
MessageSujet: Re: Du Blanc, du Bleu, du Noir (Caillou, Kira et Ago)   Dim 7 Aoû 2016 - 22:46

« Je retourne au Lavadôme … Perce… »

Les mots de Kirasha avaient touché profondément Percebrise, bien qu’il ne laissait rien paraître, AgOhoth ressentait parfaitement ses émotions. De la tristesse. Etait-ce l’eau chaude qui lui stimulait ses sens ? Impossible de le savoir. Néanmoins il était bien. Lui non plus ne voulait pas forcément se rendre au Lavadôme mais c’était nécessaire. Alors AgOhoth pris la parole.

« Il se passe des choses, expliqua-t-il, je ne sais pas quoi précisément mais un mal avance dans l’ombre. Kirasha l’a perçu aussi. Alors je l’aide pour essayer d’améliorer ce monde et en retour elle m’aide à chercher mes origines. »

Il était conscient que cette explication n’était pas suffisante mais c’était la seule qu’il pouvait donner. Comme à son habitude il se mit à réfléchir. Et s’il se trompait ? S’il n’y avait rien dans l’ombre mais seulement ses propres peurs ? Il chassa ces pensées de sa tête. « Non, se dit-il, j’aurais été le seul à ressentir ça ». Soudain mal à l’aise, il sorti de l’eau et se s’installa au bord de l’étang.

Il effectua un petit rituel magique afin de se détendre et relâcher la tension qu’il avait en lui. Il n’avait aucune raison d’être méfiant. Après tout le Blanc ne l’était pas lui. Il regarda Kirasha et Percebrise silencieusement et attendait patiemment la suite. D’ailleurs qu’elle allait être la suite ? Il espérait que le Blanc se joigne à eux. Mais pourquoi ?

Comme à son habitude il replongea dans ses pensées. Ce qui le faisait paraître encore plus distant que jamais. Il regarda les étoiles et pensa à sa famille qu’il n’avait jamais connue. Ressentant toujours la tristesse de Percebrise, elle vint s’ajouter à la sienne et AgOhoth eu beaucoup de mal à le camoufler. Qu’elle image les autres dragons auraient de lui ? Peu importe. Il regarda de nouveaux les deux amis de longue date toujours dans l’eau chaude.

« Que faisons-nous maintenant ? pensa-t-il ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 367
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 20
Localisation : Limousin
MessageSujet: Re: Du Blanc, du Bleu, du Noir (Caillou, Kira et Ago)   Dim 28 Aoû 2016 - 23:13

C'était vrai, Kirasha ne s'était plus jamais manifestée depuis leur séparation. Qu'avait-elle bien pu faire pendant toutes ces années ? Elle n'était pas du genre à rester immobile dans sa petite caverne en solitaire renfrognée, ou alors il la connaissait moins qu'il ne l'aurait cru. La dragonnelle se déplaça vers lui pour le rejoindre dans le lac. L'albinos la regarda dans les yeux et suivit son déplacement sans mot dire, d'un air songeur. Le contact des écailles de la bleue avec l'eau créa de petits nuages de vapeur. Sans trop savoir pourquoi, Percebrise se sentait triste. Il l'avait connue plus énergique. Resplendissante, même. Quoiqu'elle en dise, Kirasha avait vieilli. Tout était devenu terne chez elle, de la pointe du museau au bout de la queue. Ses articulations étaient plus visibles, quelques cornes s'étaient ajoutées -pas autant qu'un mâle cependant. Seul ses yeux brillaient toujours du même éclat déterminé. Au moins, ça ne l'avait pas quittée.

Le blanc remarqua que la nuit tombait petit à petit. Le ciel s'était paré d'une couverture violacée constellée ça et là de quelques étoiles éparses. La voix de Kirasha le tira à nouveau de ses songes. Quoi ? Comment ça ? Seulement quelques jours ? Le blanc eu du mal à masquer sa déception. Il se fit violence pour se concentrer sur ce qu'elle avait à lui dire. Elle désigna AgOhoth le Noir et il porta sur lui un regard à peine scrutateur, préoccupé. Une promesse ? Changer un Empire ? Tout cela... N'annonçait ni du bon, ni du mauvais, au yeux de Percebrise. Les affaires de la bleue l'intéressait peu. C'était la petite voix, dans sa tête, qui l'inquiétait. Discrète, vaporeuse, elle lui soufflait de la protéger. De protéger la bleue.

Je retourne au Lavadôme... Perce... Enchaîna-t-elle d'une drôle de voix.

Ces mots lui firent l'effet d'une gifle. Il sentit le sol se dérober sous lui à cette déclaration inattendue. La Lavadôme ? Était-elle sûre de ce qu'elle avançait ? Percebrise faillit adresser un regard accusateur à l'encontre d'AgOhoth mais se ravisa sur-le-champ. Ce n'était pas sa faute. C'était encore une des lubies de Kirasha. Se mêler des affaires du royaume. Façonner le monde selon sa propre justice, tout ça... Pourquoi est-ce qu'elle ne pouvait pas, comme lui -enfin, presque comme lui- rester tranquille ?

AgOhot prit la parole. En l'écoutant, Percebrise trouva que sa voix était emprunte de calme et de douceur, ce qui était assez singulier chez un dragon mâle. Des choses, des ombres, le mal... Je sais je sais, je connais les rumeurs...

Les vaguelettes engendrées par le mouvement de l'eau rappelèrent Percebrise à la réalité. Il vit le noir émerger du lac et se hisser sur la berge, son corps luisant de perles d'eau. Il s'installa et, le visage sans expression, le blanc devina qu'il était en train de réfléchir. Il se tourna vers Kirasha.

C'est de la folie !

Il avait dit cela d'un ton désapprobateur avant de sortir de l'eau à son tour. S'ébrouant bruyamment, il continua sur sa lancée.

Comment... Comment est-ce que tu peux revenir là-bas ? Ça fait, cinquante-cinq ans, d'accord, et on ne parle plus de nous que dans les archives. Mais tu ne crois quand même pas que tu passeras inaperçue ? Oh Kirasha !

Il s'approcha d'elle de quelques pas, jusqu'à ce que les vaguelettes qui s'échouaient la rive viennent lécher le bout de ses griffes.

Pourquoi est-ce que tu ne peux pas faire comme tous les dragons sauvages, vivre ta vie sans te soucier des autres ! Le Lavadôme n'a pas besoin de ton aide et ne mérite pas une dragonnelle comme toi. C'est si difficile, pour toi, de ne pas te mêler de leurs affaires ? Il soupira. Je ne veux pas paraître pessimiste, et tu sais bien que ce genre de chose, ce n'est pas mon truc... Mais comment veux-tu changer le monde, Kirasha ? Comment peux-tu changer le monde ? C'est le monde lui-seul qui se change, selon nos actes. Et quand bien même qui arriverais à tes fins... Ton aboutissement serait éphémère.

Je rêve, ou j'essaye de lui faire la leçon ?
Il ne savait pas quoi ajouter d'autre, en tout cas, il n'avait pas voulu se montrer vexant, seulement qu'il ne comprenait pas la dragonnelle.

Kira... Je te connais si peu, mais je m'inquiète... Tout cela ne me dit rien qui vaille. Pas pour le monde, mais pour toi...

Son ventre gargouilla à ce moment précis, si fort qu'il noya ses dernières paroles. Percebrise se rendit compte qu'il n'avait rien proposé à ses convives. Il regarda tour à tour la bleue et le noir.

L'un de vous a-t-il faim ? Désolé, j'avais oublié de vous le demander.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Divin
Messages : 2055
Date d'inscription : 17/12/2010
MessageSujet: Re: Du Blanc, du Bleu, du Noir (Caillou, Kira et Ago)   Mer 14 Sep 2016 - 22:16


La vieille dragonne bleue écouta Percebrise. Elle savait, elle avait deviné depuis le début qu'il serait totalement contre ses projets. Et elle savait pourquoi, évidemment. Il avait peur pour elle. Ce dragon avait ce qu'elle était, avait vue son passé. Elle s'était confiée à ce jeune dragon à une époque, sans se poser de questions. Lui aussi avait vieilli, il était plus... mature... Aux yeux de la dragonne bleue du moins. Le jeune désinvolte avait pris son envole un jour avec un belle bleue, et il avait découvert des secrets profondément enfouit... les secrets de la société draconique! Assassinat, meurtre, jeunes orphelins qui se retrouve perdu au milieu d'un univers totalement inconnu. Un univers dont ils sont totalement enchaînés... Comme Kirasha.
Quand Percebrise eut fini, quand il s'arrêta d'arpenter la mare d'eau chaude, quand il se fut calmer et qu'il attendit la réponse à la Bleue, Kirasha alla pour répondre. Mais se ravisa en entendant le ventre du Blanc gronder. Il était vrai qu'AgOhoth et elle-même avait déjà mangé en cours de route, un peu. Mais Percebrise ne devait pas s'être encore nourrit. La dragonne resta donc silencieuse, se leva et fit signe à son ami de la guider jusqu'à son antre. Par respect pour lui, pour leur vie privée à chacun et pour ce qui allait probablement être dit, Kirasha pensa qu'il sera plus avisé de parler en privé.

Plusieurs minutes s'écoulèrent pendant lesquels aucun des trois dragons ne prononça un mot, le temps durant lequel Percebrise guida le Noir et la Bleue vers sa grotte, ou du moins son chez lui. Kirasha avait beaucoup de chose à dire, mais se refusait à les prononcer. Pour le moment, ou jamais, elle ne savait pas encore. Elle ne voulait pas faire plus de peine à Perce, pas plus que nécessaire du moins. Elle avait vue le frémissement d'AgOhoth, elle avait remarqué le regard triste du Blanc, elle avait sentit son anxiété, sa gêne. Mais que pouvait-elle faire? Pourquoi voulait-il tant qu'elle ne retourne pas au Lavadôme?! Cela faisait cinquante-cinq ans, comme l'avait dis Percebrise, n'était-ce pas assez?! C'était plusieurs décennies humaine, non?! Les mentalités avaient peut-être changé, peut-être que NiiRath était même mort... Non? Enfin, Kirasha avait des doutes pour la mort de ce bon dragon. NiiRath avait probablement son âge, mais il était en meilleure forme qu'elle. Dû moins, la vieille Bleue le pensait, et l'espérait pour le bien de l'Empire.

Enfin, ils arrivèrent à l'abri. La Bleue pu soupirer de soulagement pour les articulations de ses pattes qui s'étaient presque mis à grincer sur le chemin. Kirasha s'installa, tant bien que mal, essayant de laisser de la place à ses deux compères. Elle savait qu'ils lui laisseraient autant de place que nécessaire, par respect. Mais ce n'était pas ce qu'elle cherchait à avoir, loin de là, elle s'en fichait. Et cela ne ferait que de lui rappeler à quel point elle devait ressembler à une vieille dragonne. Quand elle fut agréablement posée, couchée à moitié sur le flanc, mais le buste et la tête droite, tel l'un de ces félins de compagnie que les hominidés nomment "Chats". Elle soupira avant de se tourner vers Percebrise qui s'affairait pour leur proposer quelque chose à grignoter. Kirasha n'osait pas lui dire qu'elle n'avait pas faim. Par politesse et puis... La croirait-il en si mauvais état que ça?

"Perce... Je sais que tu trouve cette idée stupide. Et je ne t'ai aucunement demandé de me suivre, le sais-tu?!" commença-t-elle calmement, essayant de calmer son sang chaud, ce qui n'était pas trop difficile avec la fatigue qui commençait à se présenter. "Mais, je pense, et ce qui me sert d'instinct me chuchote de plus en plus souvent que je dois retourner au Lavadôme. Pourquoi? Dans quel but? Pour me faire tuer? Je n'en sais rien! Et puis... Comme l'a dis AgOhoth, je lui ai promis quelque chose. Il a besoin de retrouver des traces de sa famille, et je suis la seule ou l'une des seules -si NiiRath ne s'est pas accouplé avec une Impératrice depuis mon départ - à connaître les archives plus que par cœur! Sinon, j'irais parler à KiRanohoth, il connait les familles du Lavadôme mieux que personne! C'est lui-même qui m'a aidé à trouver la mienne..."

Kirasha regarda le Noir qui s'était trouvé un coin, calme et assez sombre pour se mêler au décor. La Bleue trouvait cela amusant, c'était l'avantage de certaine dragon. Mais elle se souviendrait toujours des Gris capable de se camoufler en n'importe quelles circonstances. Quoi qu'il en soit, elle se devait d'expliquer les raisons de son retour au Lavadôme, ce n'était pas le tout de ressasser des souvenirs, il fallait également faire en sorte qu'ils ne soient pas les derniers.

"J'ai fais un rêve il y a quelques nuits." avoua-t-elle, même si ce n'était véritablement pas la seule raison de sa prise de décision. "J'y ai vue ma famille, celle que j'ai brûlé sur l'Île de Glace. J'y ai vue mon fils. AuRiin... Il m'a appelé, et... Une ombre recouverte de ténèbres l'a recouvert... Quelque chose sa prépare, Percebrise! Et si nous ne faisons pas en sorte de l'éviter, nous allons mourir. Voilà ce que je sais. Et étant donné mon passé, ce que j'ai vécu, je peux te dire que ce genre de rêve, je ne les prends pas à la légère comme dans ma jeunesse!"

Que pouvait-elle dire d'autre? Depuis son réveil du volcan, elle avait véritablement l'impression que tout la poussait à retourner au milieu de l'Empire draconique pour y mettre un coup de sii en plein milieu, et faire bouger cette société de mollassons avant qu'il ne soit trop tard. Et puis, oui, depuis son réveil, en plus de son rêve, quelque chose - son instinct ou n'importe quoi d'autre - l’appelait de nouveau là-bas... Au Lavadôme...

"Je n'ai pas le choix, Percebrise. Quelque chose m'a toujours lié à ce maudit lieu! Et tu savais aussi bien que moi qu'en fuyant mes fonctions je devrais y retourner un jour. Pour y mourir ou autre chose! Et puis... Si tel est mon destin, tant pis!"

Oui... Tant pis... Je l'aurais bien mérité, après toutes ces années de fuite. pensa-t-elle.

"Je ne pourrais pas fuir ce destin que les Esprits ont forgé pour chacun de nous éternellement." chuchota-t-elle enfin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Du Blanc, du Bleu, du Noir (Caillou, Kira et Ago)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du Blanc, du Bleu, du Noir (Caillou, Kira et Ago)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je me présente .... Dark-Noctali
» Le Café du Cimarron [2]
» [Console] Pokémon Rouge/Bleu/Jaune sur 3DS !
» Le "Carré Bleu"
» Croisé Caniche noir à la SPA de Dunkerque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Age de Feu (RPG) ::  :: Lois & Légendes :: Archives :: Montagnes Rouges-
Sauter vers: