Tout a basculé...
 

Partagez | 
 

 Le retour du véritable Tyr de sang [PNJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Réfugié(e)
Messages : 116
Date d'inscription : 21/12/2011
MessageSujet: Le retour du véritable Tyr de sang [PNJ]   Sam 30 Avr 2016 - 20:02



  • Personnage Non-Joueur


Propriétaire du PNJ : Le Staff
Compte (privé ou public ?) : Privé

Nom: AuMirage
Âge : Jeune Dragon
Sexe : Mâle
Espèce : Dragon
Rang général - Rang de guilde : Véritable Tyr de par le sang (cherche à récupérer la place qui lui est due en prouvant honorablement qu'il est le vrai Tyr). Chef de l'Ordre du Sang (guilde en devenir)
Attirance sexuelle : Bisexuel et Interacial, une certaine préférence pour les femmes (Et oui il éprouve de l'intéret pour les humanoides)
Lien avec un(des) personnage(s) :
Kirasha : Seul membre de sa famille
AuMirage : Son père
Glaiz : Messager
NiiRath : Ancien Tyr
AuRiin : Jeune dragon combattant dans l'Armée aérienne
KiTsune : Sa mère
DraKan : Son père adoptif
S'il manque des personnages ou des informations, merci de prévenir le Staff qui s'occupera d'ajouter les modification nécessaire.

Histoire : (10 lignes minimum)

-Je n'ais que très peu de souvenir de cette période de mon histoire mais je vais faire de mon mieux pour vous la raconter.
C'était il y'as très longtemps, peu après ma naissance dans une grotte surplombant un maigre village si petit qu'aucune carte ne le mentionnait déjà à l'époque.
Ma mère, une Dragonne d'un noir de jais ainsi que le reste de ma couvée avions quitté le nid afin de rejoindre le Lavadôme ou mon "Pére" nous attendais.
Ce dragon lui aussi noir comme l'ébène avait une quelquonque importance à l'époque mais peu importe, ce n'était pas mon véritable pére ni le véritable Tyr et sa présence bien que nécéssaire m'était insuportable.


La dragonne gratta le sol d'une sii, ses yeux impassible plantés dans les miens sondait mon âme à la recherche de la raison de ma présence ici.

-Abrège un peu s'il te plait.

Je baissais les yeux, détournant le regard, je ne voulais pas risquer de manquer de respect à la personne, probablement, la plus importante de cette ville.

-Désolé je vais tenter de faire plus court... Mes parents quittèrent donc le lâvadôme sur un coup de tête. Moi, mes deux fréres et ma soeur repartiment donc à nouveau dans un voyage vers des contrées extrèmement éloignées du Lavadôme.
Survolant tantôt les steppes, tantôt les vallées, nous partiment plus loin à travers l'infinitée des pics qu'abrite les montagne de feu.
C'est la que le malheur c'est abattu sur nous...
La nuit tombait et pour ne pas nous épuisés nous nous étions arrété dans une grotte somme toute assez grande, je me souviens encore des petits détails.
Noosekai et Noosora eurent à peine touché terre qu'il se bagarait tandis qu'Anju titubait fatiguée, ma famille...
Tout autour de moi me poussait à se moment la à partir explorer mais je savais que Mère m'attraperait avant même que je n'aie franchis le périmètre protecteur de leur corps, alors je me contentais d'observer en secouant la queue de gauche à droite en tentant de deviner ce qui pouvait bien se cacher derrière ces rochers.
Rien ne m'avait préparé à ce qui allait se passer, tout est allé si vite...

Une ombre traversa mon regard, je fermais aussitôt les paupières pour revivre une énième fois la scène:

-Ce fut un massacre, Père et Mère se relevèrent aux aguets et un cri perçant envahi à la fois ma tête et mes ouies, Anju gisait sur le sol un étrange dispositif planté dans son postèrieur et enrouler tout autour des Saa.
Sans un mot Mère plongea vers le fond de la caverne toutes griffes dehors, les ailes déployées pour paraitre plus imposantes et la gueule ouverte qui déjà rougeoyais des flammes de l'enfer.
Père se placa de même à l'opposée, protégeant nos arrières.
Des cris retentirent tandis que des flammes projetèrent l'ombre de Mère sur la grottes, une horde de Dèmens lui grimpait sur les flancs et le cou tandis qu'elle déchiquetait et brulait tout ce qui passait à portée, sa douleur nous parvint quand l'un deux réussi à atteindre sa tête avec un étranges outis incurvé qu'il lui planta sous la corne.

"Fuyez!"

Noosekai et Noosora grognèrent et firent tout l'inverse, courant vers la bataille afin d'aider leur mère. Je voulus faire de même mais Père nous attrapa moi et une Anju délirante, il nous emporta abandonnant derrière nous ma Mère et mes frères, mais ce n'était pas fini.
Une partie de la horde nous pris en chasse, et à peine sortis de la caverne quatres javelot fusèrent transperçant les ailes tendues de Père, grognant il continua sa fuite en courant de toutes ses forces, ses Sii et ses Saa était tellement lourdes que le sol en tremblait.
Quelques javelots fusait tandis que nos poursuivant se rapprochait, au sol Père n'était pas très alaise contrairement aux démens qui évitaient les rochers avec facilité.
C'est la qu'il fit preuve d'une lacheté ignoble, Père commençait à perdre des forces, épuisé et entravé dans ses mouvements par le corps inconscient d'Anju il s'en débarassa finnalement d'un coup de Saa, abandonna son corps aux démens assoifés de sangs.
Horrifié, je tenta de me dégager, lacérant la peau du lâche, il me jetta aussi et continua sa course.
Aussitôt je me précipitait dans la direction d'Anju, les démens était déjà la et je ne put même pas la repérer tellement leur nombre était imposant. Une grande partie continuait la poursuite et d'autres s'affairait probablement sur le corps de ma soeur.
Je n'eut d'autre choix que d'abandonner à contrecoeur celle-çi à son sort tandis que je m'éloignait prudement de ces monstres, me faufilant à travers les rochers et les failles, me cachant au passage des retardataires.
Plus tard un cri de Désèspoir éfleura mon esprit, j'était seul dorénavant.


Le regard de la Dragonne c'était attendris au long de mon réçit et je sentais comme de la pitié se dégager d'elle, quelque chose que je ne supporte pas.
Plantant mes yeux droit dans les siens je me redressa et gonfla ma poitrine:

-Ainsi donc je parcouru seul les terres inconnues, errant au gré de mes chasses, j'était doués pour traquer de petites bêtes et à l'époque un cadavre me nourrissait assez largement pour tenir des jours durant.
C'est ainsi que je finis par revenir dans nos terres connues, d'abord je traversais un endroit qui se révéla plus tard être la vallée de Sadda d'ou une vieille folle me chassa, puis j'ais rejoint les steppes des Pieds de fer.
Mon corps grandissait et je traquais de plus grosse bêtes, par défi plus que par faim.
Je suis très vite devenu un bon chasseur et le nord ouest des steppes me révèla petit à petit tout ses secrets, j'ais craché mes premières flamme las-bas en me défendant contre une meute de charognards affamés, je suis devenu un véritable prédateur et c'est aussi las-bas que j'ais appris une des leçon les plus importantes de ma vie.
Mes chasses devinrent de moins en moins fructueuse de ce coté des steppes car je tuais systèmatiquement toutes bêtes si bien que l'endroit devenait vide.
J'étais devenu fort, mais j'avais ravagé l'écosystème de mon foyer.
Par dépit et la faim à nouveau au ventre, je suis reparti, j'ais traversé les montagnes rouges et rejoint l'océan intérieur, le contraste de paysage me fit oublier tout ce que j'avais connu avant et c'est en découvrant deux semblables passé en rase motte au bord de l'eau que j'ais trouvé ma destination suivante, Hypat.

Loin d'être attiré par la ville, je me suis rendu auprès d'une immense tour ou les deux dragons s'étaient vraisemblablement posé, hésitant mais toujours aussi curieux je m'engagea à l'intérieur pour tomber sur un spectacle qui m'as d'abort sembler terrifiant.
La tour était encore plus immense de l'intérieur, de simples marches de bois incrustées dans les murs rendaient les immenses plateformes de pierres accéssibles, plateformes sur lesquels une demi douzaine de dragon me regardait de haut.
Façe à moi une jeune femme un peu hésitante se racla la gorge pour attirer mon attention.
Cette femme se nommais Sue, des petites oreilles d'elfes dépassait de sa courte chevelure blonde tandis que des yeux d'un bleu similaire au mien scrutait la moindre écaille de mon corps.

La dragonne me coupa la parole:

-J'ais déjà entendu parler de ses tours, continue ton histoire je n'ais pas beaucoup de temps.

Je poussait donc un léger soupir et repris:

-Cette femme devint donc ma représentante auprès des humains, nous étions nourris, logés et soignés en échange de nos différent services.
Les deux Dragons que j'avais suivit était les plus vieux, leurs ailes robuste et puissantes les portaient ainsi sur de longue distance et ils étaient bien souvent employés en tant que messager.
Les trois autres s'occupait des problèmes locaux et se servait de leur jeunes ailes pour patrouiller tantôt à la recherche de troupeau pour les chasseurs, tantôt pour repérer d'éventuels bandit sévissant sur les grandes routes d'Hypat.
J'étais le plus jeune et le seul Drake à cet époque, mes missions ont d'abord consisté à de l'escorte de marchandises et à de la dissuasion pour les précurseurs de taxes qui parcourait un à un les villages aux frontières du territoire.
Sue m'accompagnait partout et s'occupais toujours de moi, elle était ma vie...
J'ais grandi dans cet tours, j'ais gravit un à un les différentes plateformes me rapprochant petit à petit des derniers paliers.
Les deux vieux dragons furent les premiers à partir, l'un accompli sa parade nuptiale avec une jeune du groupe et tout deux partirent mettre au monde leurs couvées, l'autre mourrut lors d'une embuscade garnes alors qu'il tentait de rejoindre le lavadôme pour y délivrer un message de la plus haute importance.
Les deux restants prirent leurs places aux derniers paliers, j'obtint mes ailes et vit trois jeunes rejoindre la tour, la vie était parfaite jusqu'au jour ou Sue ne vint plus.
Des semaines passèrent avant qu'un jeune inconnu ne pénetre sur ma plateforme, il s'annonçà comme étant mon nouveau représentant auprès d'hypat.
La colére emplit mon coeur, je ne comprenais pas pourquoi Sue m'abandonnait ainsi, j'ais alors fondu sur Hypat en rugissant et criant son nom, menaçant de réduire la ville en cendres si elle ne venait pas s'expliquer devant moi.

La peur avait envahit la ville, et les deux dragons furent commissionné pour me raisonner.
Il me maitrisérent et me clouérent au sol à la porte d'Hypat... Et c'est la que je les vit,tout les représentant de la tour précédé d'une foule de nobles et entouré par la garde d'Hypat.
Le plus vieux d'entre eux s'avança, les gardes lui barrèrent la route de leur lances, il les repoussa calmement sans même leur adressé un regard.
Il se dirigea droit vers moi, les deux dragons relachèrent lentement leur emprise et s'inclinèrent devant lui, le maitre de la tour...
Une terreur infondée s'empara de moi tandis que le battements de mes coeurs se mit à accéllérer, l'homme s'avançà jusqu'à me faire face et posa alors ses mains mains si petites sur mon museau, un geste qui jusqu'alors appartenait seulement à Sue.
Il y avait aussi quelquechose de froid entre ses mains, mes yeux saisirent alors l'éclat bleutée d'une pierre que j'avais déjà vue, sertie dans un collier qu'elle portait tout les jours, jamais je n'avais vu Sue s'en séparer.
Alors je compris, et tandis qu'une unique larme roulait le long de mes paupières je fit demi-tour.
Je n'étais plus le bienvenu ici..Je n'avait plus aucune raison de rester..Sue...

J'ais alors repris la route m'enfoncant à travers les montagnes rouges, j'y fit plusieurs rencontres passionnantes et c'est las bas que je redécouvrit mon histoire, celle de la légende d'AuMital mors dans ces mêmes montagnes.
La personne qui me raconta cette histoire ne me donna pas son nom, c'était une dragonne qui me semblait aussi vieille que le monde, une nécromancienne. Et elle ne m'as dit qu'il n'y avait qu'une personne qui pourrait m'aider à accomplir mon destin et que cette personne allait se présenter au Lavadôme sous peu.
Elle m'as dit de vous trouver et de vous posé l'unique question qui me brûle les lèvres.

Je pris une grande respiration et m'inclina plus profondément que le plus petits des nobles du Lavadôme:

Kirasha, au nom du sang royal qui me parcoure les veines, au nom de l'honneur de ma véritable parentée et au nom de la justice et de la vérité en cette terre sacrée qu'est le Lavadôme.
M'aiderez vous à rétablir les principes de l'ordre et de l'honneur à travers mon peuple?
M'aiderez-vous, en votre nom de dernière représentante de la lignée royale au Lavadôme, à reprendre ma place Légitime?
Kirasha, êtes vous-prête à aider le véritable Tyr, votre famille, à reprendre en main notre peuple pour le mener vers sa déstinée?



Description physique : (10 lignes minimum)


AuMirage est un jeune Dragon de taille Moyenne, pas maigrichon comme un gris ni aussi énorme qu'un cuivré bien nourri son corps mais bien proportionné et musclé preuve d'une vie faites de chasse et de combat,
ses écailles sont d'un bleu hivernale et deviennent aussi sombres que la nuit lorsque la lumière du jour ne s'y reflète plus.
Ces yeux d'un bleu aussi pur qu'un lac gelé en hiver cache autant d'horreur vécue que de détermination, c'est souvent l'élément le plus convaincant du personnage car comme le disent bien des gens, les yeux sont la fenêtre de l'âme.
Ce qui le différencie surtout des autres dragons sont ses ailes immenses et sa queue ridiculement petite comparé au reste du corps, ce dut au fait qu'on la lui à coupé plusieurs fois suite à des blessures lors de combat et lors de certaines autres "bêtises" comme le lui répétait Sue.



Caractère :(10 lignes minimum)

Les deux mots qui définissent le mieux AuMirage sont Honneur et Curiosité, incapable de simplement ne rien faire il passe le clair de sont temps à parcourir de long en large les environs, tantôt pour chasser, tantôt pour aider au moindre soucis ou encore (et très souvent) se mettre dans des situations particulièrement délicates.
L'autre grand défaut du personnage est sa frivolité, ce qui n'encourage pas vraiment les relations qu'ils entretien avec les autres mâles, mais bon si les femelles en craquent c'est pas tellement sa faute...
Il préfère donc la compagnie des humanoides, surtout de la gente féminine et surtout des elfes, qui lui rapelle sa relation avec Sue.
A contrario et malgré son sens de la droiture, de l'honneur et de la justice, Aumirage déteste, voir haïs du plus profond de son coeur les démens ainsi que les garnes et rien ne le fera changer d'avis sur le fait que ses races ne sont, pour lui, que des parasites qui méritent de brûler vif éternellement.



Particularités : Dernier survivant de l'ancienne famille Royale, fils légitime né de l'union entre Kitsune et AuMital, fils adoptif de l'ancien Tyr DraKan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Réfugié(e)
Messages : 191
Date d'inscription : 28/04/2016
Age : 17
Localisation : Nouvelle-Caledonie
MessageSujet: Re: Le retour du véritable Tyr de sang [PNJ]   Sam 30 Avr 2016 - 23:37

Je n'ai pas encore rp (je ne sais pas où aller T-T) mais d'après ce que j'ai compris sur l'event ton personnage peu etre interressant Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Divin
Messages : 2053
Date d'inscription : 17/12/2010
MessageSujet: Re: Le retour du véritable Tyr de sang [PNJ]   Dim 1 Mai 2016 - 14:44

Bon... Beaucoup de chose à dire ^^'
Je t'ai mis en rang Membre de la famille impériale, parce qu'il n'y a pas le rang que tu demande, mais... Voilà, techniquement ce n'est pas totalement faux.
Ensuite, très belle histoire, sauf qu'il y a énormément de fautes!!!! *s'arrache les rétines des yeux!* Et on aurait dû faire la conversation ensemble ^^' parce que Kirasha aurait reconnu AuMirage... Elle l'a vue petit, elle sait qui il est, et surtout, elle ne serait pas restée aussi neutre ^^ Mais sinon, j'aime bien.
Et on dit pas "Medium", mais "moyen", un médium c'est un voyant.

Sinon, je te valide pour le reste, c'est correctement.
Rebienvenue petit bleu ^^ et cette fois, t'as intérêt à rester! *yeux noir*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le retour du véritable Tyr de sang [PNJ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le retour du véritable Tyr de sang [PNJ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vidéo : Une bataille se termine en véritable bain de sang
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» Don de sang
» L'homme est de retour ...
» Monture sang-froid et homme lézard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Age de Feu (RPG) ::  :: Port d'Accueil :: Divins et PNJ-
Sauter vers: